Nouvelle colle sur ancienne colle de céramique

Auteur
Alain Fournier
Plancher de bois franc en courbe

Cette semaine, Nataly me demande des précisions concernant la pose de céramique. Voici sa question :

« Vous dites que si on enlève mal la colle sous l'ancienne céramique, la nouvelle céramique va casser… Il me semble que la nouvelle colle comblera les imperfections et empêchera la nouvelle tuile de casser. Ai-je raison? »

Bonjour Nataly,

Lorsqu’on installe de la céramique, il est important d’avoir une surface bien préparée et uniforme pour une installation sans problème, mais surtout qui nous donnera satisfaction pour longtemps. C’est pourquoi je mentionne que la préparation de la surface est si importante.
Bien sûr, lorsqu’on enlève une céramique pour la remplacer par une autre, il arrive qu’il reste un peu de colle, mais celle-ci ne nuira nécessairement à l’installation de la nouvelle céramique. Il faut juste s’assurer que la surface soit suffisamment lisse pour qu’il n’y ait pas trop de dénivellations entre les tuiles, mais surtout qu’il n’y ait pas d’obstacle qui empêche la tuile d’être bien assise sur la colle et au sol.
Ce sont les stries d’air dans la colle qui confèrent une succion à la tuile et qui font en sorte que la tuile est bien collée.  S’il y a une bosse (un restant de colle durcie) sur la surface et que l’épaisseur de la nouvelle colle que l’on applique n’est pas assez épaisse pour couvrir cette bosse, c’est là que le problème peut survenir.
Si, par contre, les restants de colle sont minces et assez lisses, vous n’aurez pas de problème. Plus la surface est lisse, plus il est facile d’installer la nouvelle céramique. À l’inverse, plus il y a d’imperfection dans le sol, plus il est difficile, mais pas impossible, de faire un beau travail. Il s’agit tout simplement de se faciliter la vie en ayant une surface le plus unie possible.


Alain Fournier

Bye Bye Maison et Chic Shack

Vous aimerez aussi

Commentaires