Auteur
Alain Fournier

La question d'une lectrice que se demande pourquoi ses moulures ont craqué :

 

Bonjour,

Nous avons installé des plinthes et des O'gees l'année dernière. Les joints ont été colmatés avec du ''caulking'' en tube qu'on ne peut pas peindre. Or, je remarque que cet hiver, tous nos joints ont craqué. Comment corriger la situation et s'assurer que ceux-ci ne se recraquent pas l'hiver prochain? Notre maison étant à vendre, je suis un peu désespérée de la situation, qui n'est pas très esthétique. Merci beaucoup!

 

 

Voici la réponse :

Lors de l’installation de plinthes, moulures, cadrages ou O’Gees, on utilise effectivement un bouche-pores que l’on appelle latex de peintre pour colmater tout les trous de clous et espaces restants entre la moulure et le mur ou le plafond.

Ce latex est malléable et élastique, permettant de suivre en partie le mouvement des moulures et ainsi d'éviter le craquement à plus ou moins long terme. Il faut cependant que les moulures aient été bien installées et bien fixées pour assurer un minimum de stabilité et empêcher que le joint ne cède. C’est possiblement ce qui est arrivé dans votre cas.

Les O’Gees n’ont probablement pas été cloués suffisamment près des joints pour bien tenir en place. Alors même si vous remettez à nouveau du latex, il y a fort à parier que le phénomène se reproduira si vous ne fixez pas à nouveau les moulures comme il se doit.

 

Vous aimerez aussi