Comment isoler un grenier?

Auteur
Marie-Ève Laforte
grenier-isolation

 

Avec l'hiver qui approche, est-ce que votre grenier est assez isolé? C'est bien connu, la chaleur monte et un grenier mal isolé fait énormément grimper les factures de chauffage durant l'hiver. En plus de vous faire geler pour rien durant la saison froide. Comme beaucoup de propriétaires vivant dans une maison qui prend de l'âge (la nôtre a été construite en 1987), nous trouvions notre demeure mal isolée, et gelions dans les chambres (situées à l'étage) durant l'hiver. Une courte vérification de l'isolation, effectuée à l'aide d'une lampe de poche à travers la trappe menant au grenier nous a rapidement confirmé pourquoi : il n'y avait qu'une seule couche de laine minérale, c'est-à-dire un facteur d'isolation d'environ R 12. Alors que les normes canadiennes se trouvent maintenant entre R 30 (pour le Québec, plutôt R 40 pour les autres provinces) et R 50, et que bien des maisons neuves sont isolées avec un facteur R 60!

Isoler grenier

Comme vous le savez sûrement déjà, plus le facteur R est élevé, et plus l'isolation est efficace. R 12 était non seulement complètement inadéquat pour notre confort (quoique courant dans les maison plus vieilles), mais nous coûtait aussi beaucoup plus cher que nécessaire en chauffage! Une tâche insurmontable, d'isoler un grenier? En fait, c'est un projet plutôt facile et rapide (bien qu'inconfortable!) à faire soi-même, et beaucoup moins cher que nous pensions. Voici ce qu'il faut savoir.

Le choix d'isolant

Le facteur d'isolation R est tout simplement relié à l'épaisseur de l'isolant au «plancher» du grenier (par exemple, pour un facteur de R 50, il doit y avoir 15 pouces d'isolant). Pour pallier à une isolation déficiente, on peut donc appliquer d'autres couches de laine minérale par-dessus celle qui est déjà là (à moins que l'isolant existant soit vraiment dégradé) pour arriver à l'épaisseur désirée, ou encore souffler soit de la fibre de verre, ou soit de la fibre de cellulose. C'est cette solution que nous avons choisie, pour sa plus plus grande capacité isolante, et son côté écologique. Cet article porte donc spécifiquement sur ce type d'isolation.

La fibre de cellulose

La fibre de cellulose est un isolant efficace, non-toxique, et éco-responsable, puisqu'il est fait de fibre de bois et / ou de papier journal recyclé et déchiqueté! On lui ajoute simplement des minerais qui l'empêchent de s'enflammer. Son facteur R est plus élevé que celui de la laine minérale :  c'est-à-dire que le facteur R augmentera de 3,7 par pouce de cellulose soufflée, comparé à 3 pour la laine minérale ou la fibre de verre. Comme la fibre s'infiltre partout, il n'y a pas de «joints» ou de ponts thermiques, pour une couverture plus uniforme. Ce type d'isolant se vend «en vrac», comprimé dans de gros sacs de plastique. On calcule le nombre de sacs nécessaires en fonction du facteur R désiré et du nombres de pieds carrés à couvrir. Il existe des calculateurs en ligne.

À titre d'exemple, il nous a fallu 42 sacs pour couvrir 3 chambres, une salle de bain et le salon, avec un facteur R 50. Chaque sac coûte autour de 10$. Pour souffler la fibre dans le grenier, une machine spéciale est nécessaire. Celle-ci est extrêmement lourde, et doit donc rester dehors. Elle vient avec un tuyau de 100 pieds, qui  monte jusqu'au grenier et permet de souffler la cellulose sous pression. Le processus est très efficace : même 2 étages plus haut, le tuyau soufflait la cellulose 8 à 10 pieds plus loin dans le grenier! Les centres de rénovation prêtent habituellement la machine sans frais pour 24 heures, lorsqu'on achète la fibre de cellulose sur place. Note : Comme la machine et les sacs sont très volumineux, il est probablement préférable de faire livrer le tout à la maison (autour de 60$). La machine rentre quant à elle dans une «station wagon» avec les bancs arrières baissés, donc forcément aussi dans une mini-fourgonnette ou un camion, lorsqu'il est temps de la retourner. 2 ou même préférablement 3 hommes sont nécessaires pour la soulever.

La préparation

Un grenier doit être ventilé et il est donc important de s'assurer que la fibre de cellulose ne recouvre pas les soffites existantes. À chaque endroit ou il y a un soffite, il faut donc poser un panneau mince en styromousse ou en carton à l'aide d'une brocheuse. Ces panneaux moulés spécialement faits pour cette tâche se trouvent facilement dans un centre de rénovation. Pendant que vous y êtes, procurez-vous également des «règles» en papier offertes par les fabricants d'isolant, qu'on peut également brocher un peu partout dans le grenier. Ceux-ci fournissent un repère visuel efficace de l'épaisseur soufflée.  

Le travail

Il faut au minimum 2 personnes pour effectuer ce travail : une qui est dans le grenier et souffle la cellulose, et une qui est en bas et vide les sacs dans la machine (à 2 personnes en bas, c'est encore plus efficace). La personne dans le grenier contrôle le flot de cellulose dans le tuyau, un peu comme un aspirateur. Vous aurez besoin de lunettes de protection et d'un masque (valable également pour la personne qui est en bas), des gants de travail, de puissantes lampes de poche ou de lampes montées au grenier pour vous éclairer, et d'un ruban à mesurer. Une planche de contre-plaqué sur laquelle se tenir (on la déplace à mesure) est également pratique. La fibre de cellulose est volatile et se retrouvera dans l'air (et sur les vêtements, et partout autour), mais ce n'est pas comme de la poussière, ce n'est pas irritant et ça se nettoie très facilement.

Il faut commencer dans le coin le plus éloigné du grenier, et revenir tranquillement vers le coin de la trappe, qui sera effectué en dernier. Il faut simplement s'assurer de souffler une couche de cellulose à peu près égale partout. Il a fallu 4 heures pour effectuer la tâche dans notre grenier  (650 pieds carrés, R 50). Prévoir une journée tranquille et / ou des anti-douleurs le lendemain ; les courbatures sont pratiquement inévitables après avoir passé plusieurs heures accroupi dans un grenier!

Conclusion

Pour environ 500$ et une (grosse) journée de travail, améliorer l'isolation du grenier valait vraiment la peine. Nous récupèrerons certainement ce coût en économies de chauffage rapidement, et la maison est déjà beaucoup plus confortable qu'avant. La différence a été instantanée! Autre bonus : la fibre de cellulose est également un isolant acoustique, alors les sons de l'extérieur paraissent maintenant moins fort dans les chambres, lorsque les fenêtres sont fermées. N'oubliez pas que cette tâche est aussi éligible au crédit d'impôt Éco-Rénov de Revenu Québec. Crédit photo : Everguard Insulation.
 

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires