Le foyer au bois, le plus performant des foyers?

Auteur
Stéphanie Lévesque
foyerabois630

Le foyer au bois demeure le modèle le plus connu et le plus performant de tous pour fournir de la chaleur. Utilisé depuis des générations pour réchauffer la maison et même pour cuisiner, le foyer au bois est unique en son genre. Il dégage une odeur particulière et offre une mélodie spécifique à ce type de foyer, qu’il est pratiquement impossible à reproduire.De plus, voir danser la flamme vive demeure un des petits bonheurs de posséder ce type de foyer.

Les avantages du foyer au bois

Le tout premier avantage d’un foyer au bois est la chaleur remarquable qu’il dégage. Peu importe le modèle, la flamme apporte une ambiance unique. Il est le seul type de foyer qui permet d’entendre réellement le grésillement du feu qui brûle et de sentir l’odeur du bois.

Les inconvénients du foyer au bois

Il est impératif que le foyer au bois soit installé par des spécialistes certifiés, ce qui engendre donc des frais incontournables. Si votre maison n’a pas de cheminée, les coûts reliés à sa construction seront plutôt élevés. L’entretien d’un foyer au bois demande beaucoup d’attention. Il faut vider les cendres, ramasser la poussière, les copeaux et l’écorce tout autour du foyer. Ces tâches feront vite partie de votre quotidien. Finalement, vous devrez évidemment songer à trouver beaucoup d’espace pour entreposer les bûches, sans compter les bons amis qu'il vous faudra pour les corder!

L'entretien du foyer au bois

Les tâches d’entretien d’un foyer au bois demeurent importantes. Il est difficile de négliger cette corvée sans quoi l’usage du foyer deviendra risqué et dangereuse. Vider les cendres sera la première tâche nécessaire à faire. Vous devrez vous procurer un sceau à cet effet ainsi que les outils utiles pour procéder au vidage des cendres. L’approvisionnement du foyer devient aussi une tâche en soi. Vous devrez prévoir un espace approprié pour entreposer les bûches dans la maison. Celles-ci laisseront des résidus à ramasser tous les jours. Le nettoyage de la vitre sera aussi à considérer. Les poêles à bois moderne n’ont plus de portes en verre, mais plutôt une genre de céramique transparente qui résiste à des températures très élevées. La plupart des nouveaux modèles de foyer au bois qui offrent une grande efficacité se démarquent en proposant un mécanisme à air pulsé. Ce type de mécanisme permet de garder la vitre propre.

 Différents produits sont disponibles pour effectuer le travail correctement, et ce, sans déployer trop d’efforts. Vous devrez aussi considérer toutes les autres tâches:

  • Le nettoyage et la vérification de la cheminée et du tuyau de raccordement;
  • Le réglage de la tension des portes;
  • Le remplacement des joints de porte et des autres matériaux d'étanchéité;
  • La vérification des déflecteurs, des éléments internes du foyer et des conduits d'air.

Demandez un guide d’entretien complet chez votre détaillant pour assurer votre santé et sécurité.

L'installation du foyer au bois

Si vous habitez la région de Montréal, l’installation nouvelle d’un foyer au bois est interdite depuis 2009. Selon la ville, ce type de foyer propagerait trop de particules ce qui entraînerait la pollution. Évidemment, les anciennes installations sont tolérées, mais elles n'en demeure pas moins polluantes. De plus, il est strictement interdit de procéder à l’installation soi-même de ce type de foyer, et ce, sans aucun contournement. Si il vous prenait une envie soudaine de faire votre propre installation maison, vous ferez alors face à de graves problèmes avec vos assurances et sans doute avec les autorités.

Le foyer au bois en bref

Le gouvernement du Québec encourage les propriétaires de vieux poêles et foyers au bois à s’en départir. Il octroie donc des subventions; des montants importants pouvant aller jusqu’à 900 $ sont offerts pour changer un appareil dit polluant par un savoir-faire plus vert et plus propre. Pour plus d’information, on suggère de consulter les programmes Feu Vert pour les résidents de l’île de Montréal. Pour les habitants de partout au Québec, le programme Changez d’air est proposé.

À savoir sur le foyer au bois

Saviez-vous que le bois que vous choisissez fait une différence sur la performance. Par exemple, il semblerait que le tremble ne dégagerait pas beaucoup de chaleur, mais que l'érable, le chêne, l'hêtre ou le merisier ont de bonnes valeurs énergétiques. Le sapinage encrasse la cheminée et certains bois sont à bannir comme le bois vert ou encore le bois noir. On recommande de corder le bois sans l’envelopper et de le corder dans un endroit aéré et à l'abri des intempéries. Finalement, pour savoir si votre bois est bien sec, il ne devrait pas produire de sifflements en brûlant. Si c’est le cas, sachez qu'il est encore trop humide.

***

Vous aimeriez en savoir plus? Consultez nos articles sur les différents foyers qui existent:


 

Vous aimerez aussi

Commentaires