Contrôler l'humidité dans la maison

Auteur
Jean-François Arel
Comment contrôler l'humidité dans la maison avec un échangeur d'air

Nous savons tous que l'air humide cause des problèmes importants dans une maison, mais comment contrôler l'humidité dans la maison? Regardons, ensemble, les options qui s'offrent à nous.

Contrôle de ventilateurs

Dans un premier temps, il existe, sur le marché, des contrôles pour ventilateurs de salle de bain qui évacuent automatiquement l'humidité lorsque cette dernière atteint un certain niveau. Et ils ont des avantages. Mais vous devez respecter quelques règles.

  • Plus d'interrupteur. Ils démarrent automatiquement et s'arrêtent lorsque le degré d'humidité revient à la normale.
  • L'humidité est évacuée à l'extérieur. Il vous faut donc installer une trappe de sortie. Idéalement, celle-ci doit être munie d'un clapet antivent. Vous ne le regretterez pas lorsque les vents seront importants à l'extérieur.
  • La trappe d'évacuation doit être située sur un mur ou, s'il est impossible de faire autrement, sur le soffite extérieur.

  • Le ventilateur doit être assez puissant pour évacuer rapidement l'air vicié. Toutefois, il ne doit pas être trop puissant si vous possédez un poêle à combustion lente.
  • Il en va de même pour la hotte d'évacuation de la cuisine. Là encore, le ventilateur doit être adapté aux besoins. Vous ne voulez sans doute pas que la fumée de votre système de chauffage d'appoint au bois soit évacuée par l'intérieur de votre résidence, en raison d'un ventilateur trop puissant. La puissance maximale ne doit pas dépasser 600 pcm (pied cube par minute).

L'échangeur d'air

Les maisons d'aujourd'hui sont de plus en plus étanches. Si vous recherchez une solution pour l'ensemble de la maisonnée, il vous faudra vous tourner vers un échangeur d'air muni d'un récupérateur de chaleur. Ce dernier propose la meilleure solution, à plusieurs points de vue.

  • Votre résidence sera plus tempérée. Vous vous sentirez mieux.
  • L'appareil vous permettra de récupérer 68 % de la chaleur de votre maison.

Installation de l'échangeur d'air

Pour installer un tel équipement, il vous faudra faire appel à un installateur certifié, ou respecter quelques règles.

  • L'échangeur d'air récupérateur de chaleur doit être installé dans un espace chauffé, propre et accessible. Le loger dans le garage ou l'entretoit n'est pas une bonne idée.
  • L'entrée d'air doit être située à l'extérieur, à au moins18 pouces du sol et jamais près d'un stationnement. Elle doit être munie d'un grillage assez solide pour éviter que des rongeurs entrent dans la maison ou qu'un oiseau y fasse son nid.
  • La sortie d'évacuation de l'air vicié doit être située à au moins 72 pouces du sol, assez éloignée de l'entrée d'air. Vous ne voulez pas faire circuler l'air vicié.
  • Pour la sortie, préférez un clapet antivent pour les raisons expliquées plus haut.
  • Identifiez clairement vos entrées et sorties. Cela vous facilitera la tâche si vous devez effectuer des travaux.
  • À l'intérieur, il est préférable d'installer les grilles en haut des murs ou au plafond, et ce, dans les pièces où vous passez le plus de temps : salon, cuisine, chambres à coucher, pièce qui abrite le cinéma maison, bureau à domicile, en fait, là où vous pourriez accumuler de l'humidité.
  • Si vous installez les grilles sur les murs, dirigez les lamelles vers le haut. Vous n'aurez pas à subir de petits courants d'air froid lorsque vous serez dans la pièce.
  • Installez les conduits dans des espaces chauffés : murs, planchers, plafonds, pour plus d'efficacité.

Truc

L'hiver, faites fonctionner votre échangeur d'air durant 20 minutes chaque 60 minutes. Vous épargnerez ainsi sur les coûts de chauffage.

Haro à l'humidité

Une maison est un investissement plus qu'onéreux. En installant un échangeur d'air récupérateur de chaleur, votre résidence sera :

  • plus confortable;
  • l'air y sera plus pur;
  • vous régulariserez l'humidité de votre résidence;
  • vous éviterez la formation de moisissures ou de champignons;
  • vous prolongerez la durée de vie de votre propriété;
  • enfin, vous serez sûrement en meilleure santé.

Voilà, le travail est terminé. Je dois donc reprendre une douche. Soudainement, il n'y a plus d'eau chaude. Bon, il me faudra remplacer le chauffe-eau. Et ce sera le sujet de notre prochaine chronique.

Vous aimerez aussi

Commentaires