Comment construire une clôture?

Auteur
Jean-François Arel
Clôture

Vous recherchez plus d'intimité dans votre cour? Vous préférez bien définir votre propriété? Vous avez acheté une piscine et vous voulez en améliorer la sécurité? Vous souhaitez ajouter un élément décoratif sur votre terrain? Voici un guide étape par étape pour savoir comment construire une clôture.

Avant de construire une clôture

Avant d'installer une nouvelle clôture, ou de remplacer celle qui borne votre terrain, vous devez respecter certaines étapes essentielles, ne serait-ce que pour vous éviter quelques problèmes.

Informez-vous auprès des autorités municipales. Plusieurs normes régissent la construction d'une clôture dont la hauteur (environ six pieds), les matériaux autorisés, l'emplacement (à une intersection, par exemple).

Profitez-en pour vous renseigner sur la localisation des services municipaux et/ou public. Vous ne voulez sûrement pas priver vos voisins de service téléphonique ou provoquer une fuite de gaz.

Parlez à vos voisins. Si vous installez une clôture mitoyenne, vous devez en discuter avec ceux qui vous entourent. De plus, les voisins doivent, normalement, défrayer la moitié des coûts liés à cette dernière (matériaux, installation), voire participer à son érection s'ils ont la fibre bricoleuse. Ils auront également leur mot à dire sur les matériaux employés.

Si vos voisins refusent, il vous faudra installer votre clôture sur votre terrain. Vous perdrez donc un peu d'espace. Vous risquez également de leur déplaire ou de provoquer une chicane. Pensez-y avant.

Les matériaux

Pour choisir les matériaux, diverses options s'offrent à vous. Vous pouvez :

  • Utiliser une clôture en mailles de broche entrelacées (clôture Frost) recouverte ou non de PVC;
  • Fabriquer une clôture en bois;
  • Opter pour un treillis en bois ou en PVC, vendus en diverses formes offrant plus ou moins d'intimité;
  • Choisir des panneaux préfabriqués pour vous faciliter la tâche.

En fait, vous aurez l'embarras du choix.

Les premières étapes

Une fois les matériaux choisis et livrés, choisissez une journée ensoleillée (et pas trop chaude, car vous suerez, croyez-moi) pour installer votre nouvelle clôture.

Le matin, passez au centre de location d'outillage pour prendre possession d'une tarière que vous aurez eu la prudence de réserver.

L'étape la plus importante est la préparation des trous. Idéalement, ceux-ci doivent atteindre une profondeur de quatre pieds pour limiter les dégâts causés par l'action du gel et du dégel. Vous ne voulez pas que votre installation se déforme.

Mesurez bien la distance entre chaque trou. Assurez-vous qu'elle correspond à la longueur des matériaux choisis.

Une fois le premier trou percé, glissez-y un poteau (de bois ou d'acier). Certains préfèrent remplir le trou avec de la poussière de pierre. Pour ma part, je préfère le béton. C'est plus solide.

Si vous utilisez des poteaux en acier, vous n'avez qu'à les glisser au fond du trou et couvrir la base de béton. Ajoutez quelques tiges d'acier dans le ciment. Ça l'empêchera de casser.

Si vous avez choisi une clôture de bois, plantez de longs clous à la base des poteaux, avant de couler le ciment. Installez également des tiges d'acier.

Vous pouvez aussi mettre les poteaux dans un seau de plastique que vous remplirez de béton. Ajoutez des tiges d'acier pour obtenir, là encore, du béton armé. Assurez-vous que tout soit d'équerre, et au niveau.

Une fois sec, recouvrez le béton de poussière de pierre ou de gravier 0-3/4. Puis ajoutez un peu de terre noire ou de terre à jardin (environ quatre à six pouces).

Si vous possédez une clôture en acier et que vous choisissez de remplacer par une clôture en bois, vous pouvez, tout simplement, fixer le bois sur les poteaux existants.

Pose de treillis ou de bois

Ces étapes franchies, il ne vous reste qu'à poser le treillis en acier (Frost) ou le bois. Si vous optez pour ce dernier, prenez des montants de 2 po x 4 pouces que vous fixez sur les poteaux à l'aide d'étriers. Pour plus de solidité, vous pouvez les relier avec des pièces en travers ou en croisé. Puis, installez les planches, les panneaux ou le treillis de bois ou de PVC.


Voilà quelques années, les planches installées verticalement avaient la cote. Maintenant, on retrouve de plus en plus des clôtures faites de planches placées à l'horizontale. Et c'est joli.

Si vous le désirez, vous pouvez faire appel à un entrepreneur pour installer votre nouvelle clôture. Vous n'aurez qu'à le regarder faire, si le coeur vous en dit, ou en profiter pour apprendre quelques notions.

Masquer la clôture

Une fois l'installation complétée, vous pouvez masquer la clôture à l'aide de plantes. Si vous avez opté pour une clôture métallique ou en treillis (bois ou PVC), choisissez quelques plantes grimpantes (lierre de Boston, rosier grimpant, clématite, houblon). Personnellement, je préfère le houblon qui peut être taillé à l'automne. J'ai ainsi l'occasion d'entretenir, lors de belles journées automnales, le bois ou l'acier sans endommager les plantes qui s'y sont accrochées.

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, semer ou transplanter quelques plantes hautes ou des arbustes à l'avant de votre clôture. Toutefois, demandez conseil à un préposé de la jardinerie. Il vous informera de la taille des plantes choisies, une fois à maturité. Vous ne voulez sans doute pas qu'elles nuisent à l'entretien de votre clôture. Au surplus, des branches qui frottent sur le bois ou sur l'acier endommageront les matériaux, à long terme.

Voilà, vous savez maintenant comment construire une clôture. Avec une clôture, vous bénéficiez de plus d'intimité.

Après avoir posé votre clôture, quel autre genre de projet aimeriez-vous entamer?

Commentaires