Le revêtement extérieur en bois

Auteur
Stéphanie Lévesque
bois-revetement-exterieur-630

Le bois, utilisé comme parement extérieur, est suggéré pour tous les types de bâtiment. D’ailleurs, il fait un retour en force dans l’architecture québécoise contemporaine. Ce revêtement extérieur est offert en diverses essences de bois et format. Écologique, il possède des propriétés isolantes en plus d’être résistant et léger. Le bois utilisé seul offre un aspect visuel unique du plus traditionnel au plus moderne. Il permet aussi au propriétaire une combinaison esthétique harmonieuse avec tous les autres matériaux extérieurs. À coup sûr, votre habitation sera remarquée!

Les différents revêtements de bois utilisés

Voici un coup d'oeil rapide sur les différentes essences de parement extérieur en bois naturel qui existent.

Épinette

En raison de sa croissance lente, l’épinette est reconnue pour sa très grande force. Elle est donc fréquemment utilisée pour la fabrication de revêtement mural.

Pin blanc

Le pin blanc est le plus grand conifère de l’est du Canada. Son bois est le moins résineux de tous les pins. Son usage le plus connu dans les parements extérieurs est le clin.

Cèdre blanc

Le cèdre blanc est une essence extraordinairement durable. On l’utilise surtout sous forme de bardeaux muraux ou de toiture.

Mélèze

Le mélèze est idéal pour une utilisation à l’extérieur comme bardeau. Il est très résistant à la carie et se distingue par une excellente stabilité dimensionnelle.

Bois torréfié

Le bois torréfié et chauffé sous pression résiste aussi bien à la pourriture que le bois traité chimiquement. La torréfaction modifie la couleur du bois et diminue donc la possibilité d’absorption d’eau. Sa durée de vie s’élève jusqu’à 60 ans.

Les avantages du bois

Les revêtements de bois sont recyclables. Ils ont une durée de vie moyenne de 30 ans en plus de posséder une valeur isolante plus grande que la plupart des autres types de revêtement extérieur. Il offre une éminente résistance aux chocs et reste un matériau abordable. Le bois à l’avantage pour le consommateur de créer un revêtement à leur image grâce à ses multiples facettes. Que ce soit en planches issues de sciages rabotés, non rabotées ou profilées, à gorge carrée, ronde ou encore usinée avec une forme en « V », on peut même le retrouver en poutres complètes sous forme de billot.

Les inconvénients du bois

Avec le temps le bois s'effrite, se fissure et ternit. Généralement les façades en bois doivent être soumises à un entretien tous les cinq ans. Cet entretien demande d’y consacrer beaucoup de temps et un minimum d’investissement en produit et en outillage. Il est impératif de s’informer de la réglementation en vigueur, le produit peut être interdit dans certaines municipalités.

L'entretien du bois naturel

Le secret de l’entretien d’un revêtement de bois est une observation régulière. Il s’agit de vérifier le contrôle des fixations du revêtement, des joints, de la lame d’air et surtout de s’assurer qu’il n’y ait aucune infiltration d’eau. Le bois naturel (excluant le cèdre) exige un entretien minimal. En l’absence d’un traitement de protection, le bois subit un vieillissement plus rapide. On suggère d’y appliquer une huile tous les cinq ans ou encore un produit qui traitera le bois. Ces produits créent un écran entre l’environnement extérieur et le bois. Ils donnent au bois une protection en plus de mettre en valeur ses composantes esthétiques naturelles. Certains produits de finition peuvent aussi assurer une protection complémentaire contre les champignons et les insectes. Les types de produits de finition sont très variés. On les classe généralement en 4 familles: les vernis, les lasures, les peintures et les saturateurs. Les discutions entourant le traitement du bois sont sujettes à plusieurs divergences d’opinions. Il est intéressant de savoir qu’un revêtement de bois laissé naturel, selon l’essence de bois utilisée, ne requiert pas de grande démarche d’entretien. Le choix du type de finition dépend de l’effet visuel recherché, et du temps que le propriétaire est prêt à consacrer à l’entretien de son revêtement.

L'installation du revêtement en bois

L’installation d’un parement en bois est simple. L’essentiel est d’éliminer toute infiltration d’eau et de respecter une lame d’air. Le bardage en bois offre la possibilité de différentes orientations de pose : à la verticale le bois donnera l’impression d’allonger la maison, à horizontal ou encore à l’oblique, en recouvrement, en emboîtement ou à claire-voie. Je conseille fortement de connaître l’importance qu’à le revêtement extérieur et toutes les autres composantes combinées pour des résultats optimaux. Avant d'installer des parements de bois, renseignez-vous au sujet des normes locales de construction étant donné que les codes de prévention des incendies de certaines localités les interdisent.

Le revêtement extérieur de bois en bref

Contribuez à réduire le gaspillage et privilégiez le bois provenant de forêts certifiées qui favorisent la foresterie durable. Le bois peut vous permettre des économies. Il est à l’origine de la baisse de consommation d’énergie en raison de son pouvoir isolant pouvant atteindre 15 fois plus que le béton et au moins 6 fois plus que la brique.

***

Vous aimeriez en savoir plus? Consultez nos articles sur les autres revêtements extérieurs:

 

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires