10 trucs pour un ménage du printemps rapide et efficace

Auteur
Marie-Ève Laforte
Produits ménagers

Personne n’a vraiment envie de faire son grand ménage du printemps… Mais tout le monde se sent mieux lorsque c’est fait, que la maison est propre et qu’on peut repartir à neuf pour la belle saison qui commence! En plus de faire du bien au moral, ce ménage est important pour l’entretien d’un logis; les meubles, appareils et autres éléments se conserveront ainsi en bon état plus longtemps. Voici des trucs pour se faciliter la vie et gagner du temps avec le fameux ménage printanier.

1. Faire une liste

Les listes sont toujours importantes pour l’organisation et le ménage du printemps n’y fait pas exception! Une liste des tâches à faire par pièce permettra de mieux cibler le temps et l’effort requis, tout en procurant une satisfaction immense à mesure que les tâches sont cochées! La liste pour chaque pièce peut également être divisée en tâches « nécessaires » et en tâches « souhaitables ».

Une liste est également très efficace lorsque plusieurs personnes (disons, toute la famille) participent au ménage du printemps. De cette manière, tout le monde sait quoi faire et aucune tâche n’est effectuée en double.

On trouve facilement ce type de liste en effectuant une recherche sur Internet. Il est possible de l’adapter à sa maison ou son appartement.

2. Commencer par le rangement

Un bon ménage du printemps débute avec un intérieur bien rangé. Le moyen le plus indolore de réaliser ceci : prendre un panier à linge et faire le tour des pièces en attrapant tout ce qui n’est pas à sa place. C’est également le moment de ramasser des items qui n’ont pas nécessairement de place ailleurs, mais qui ont peut-être fait leur temps et ne font qu’amasser de la poussière. Est-ce que chaque surface doit absolument être remplie? Probablement pas. Ces derniers items peuvent être reclassés, donnés, entreposés, offerts dans une vente de garage, ou en dernier recours jetés. C’est le temps d’en enlever plus que moins, puisque le reste de l’année on tend plutôt à accumuler des objets.

Pour un maximum de rapidité, on peut ensuite s’occuper de ranger le contenu du panier plus tard (par exemple à coups de quelques minutes le soir avant de se coucher), ou on peut faire une pierre deux coups en rangeant en même temps qu’on collecte les objets, jusqu’à ce que le tour de la maison soit fait et qu’il ne reste plus rien dans le panier.

Les objets à entreposer ou donner peuvent quant à eux être placés dans des bacs de rangement en plastique, à tout le moins temporairement. Comme ça ils ne nuiront pas au ménage du printemps, mais pourront toujours être récupérés si on change d’idée.

3. S’attaquer au « tour » de la pièce

La deuxième étape est de nettoyer tout ce qu’il y a autour de la pièce. Dans l’ordre, on passe un linge sur : les luminaires et ventilateurs, les murs, les moulures, les portes, les climatiseurs, les calorifères et les conduits d’aération.

4. Épousseter les meubles ensuite

C’est beaucoup plus logique d’épousseter des pièces qui ont d’abord été rangées/épurées.

Comme ça, on a moins besoin de déplacer et d’épousseter d’items sur les surfaces. Au lieu de vaporiser un nettoyant partout sur les surfaces, c’est beaucoup plus rapide de vaporiser seulement le linge avec lequel on époussette, une fois de temps en temps. On économise ainsi du produit, également.

5. Les planchers en dernier

Après le ramassage, l’époussetage et le nettoyage des surfaces, les dernières tâches devraient être de passer l’aspirateur et de nettoyer les planchers. C’est simple : on y va avec la gravité, de haut en bas. Nettoyer une pièce de fond en comble et épousseter fera retomber de la poussière sur le plancher, alors on s’en occupe seulement lorsque tout le reste est fait.

6. Le moyen le plus facile de nettoyer les électroménagers en inox

Oui, c’est vrai, les électroménagers en inox se salissent vite et font paraître les traces de doigt… Mais on n’a vraiment pas besoin de produit chimique pour les nettoyer! Seulement d’un linge en microfibre et d’eau. On peut mouiller seulement un coin du linge et le passer sur toute la surface des électros en inox. On essuie et on fait briller ensuite avec le côté sec du même linge.

7. Il faut battre le fer, heu, four, pendant qu’il est chaud

Ce ne serait évidemment pas prudent de nettoyer un four brûlant, mais c’est beaucoup plus facile de déloger la saleté sur un four tiède qu’un four froid. Avant de nettoyer celui-ci, on peut le faire marcher à 250 F pendant 15 minutes. On peut alors vaporiser un produit nettoyant (par exemple du vinaigre et du bicarbonate de soude) à l’intérieur comme à l’extérieur, puis on laisse agir 20 minutes. On frotte ensuite avec une éponge ou une brosse douce, puis on rince et on essuie avec un linge humide.

8. Regarder la température avant de laver ses fenêtres

Ça peut sembler une bonne idée de s’attaquer au lavage de fenêtre lors d’une magnifique journée ensoleillée… Mais c’est beaucoup mieux de le faire lorsque c’est nuageux. La raison? S’il fait soleil, les fenêtres sècheront beaucoup plus rapidement, en laissant probablement des marques. Un autre truc : après avoir passé un linge sur les fenêtres (en microfibre, c’est mieux), on peut se faciliter la tâche avec une raclette («squeegee»).

9. Éviter de récurer la baignoire et les éviers émaillés

Les surfaces émaillées ne devraient pas être nettoyées avec une poudre abrasive; celle-ci accélèrera la dégradation de l’objet et lui enlèvera à la longue son fini brillant. C’est préférable de nettoyer la salle de bain avec un simple nettoyant en vaporisateur.

10. Comment faire disparaître les taches de rouille

S’il y a des taches de rouille dans la cuisine ou la salle de bain, la solution est simple. On saupoudre la tache de sel, puis on coupe un citron en deux, on le presse juste au-dessus de la tâche, puis on frotte le tout avec le demi-citron. On peut ensuite laisser la mixture agir un peu avant de rincer.

Bon ménage!

Vous aimerez aussi

Commentaires