L'ABC d'un garde-robe bien organisé

Auteur
Roxanne Saulnier

Pas évident de se retrouver tous les jours face à un garde-robe totalement chaotique. Imaginez le temps qu'on perd à chercher l'article dont on a besoin. Je vous offre aujourd'hui la marche à suivre pour aménager votre garde-robe. Si vous appliquez les étapes, vous vous sentirez sûrement beaucoup plus légère à la fin du processus.

Les étapes

Trier et épurer

Le matériel

  • Quelques gros sacs-poubelle pour les vêtements à jeter ou à donner.
  • Quelques boîtes (tissus, carton ou plastique) pour entreposer les vêtements hors saison.
  • Des housses à vêtements pour suspendre certaines robes ou certains habits.
  • Du papier de soie blanc pour envelopper et bourrer.
  • Un panier pour les vêtements à laver.
  • Un sac pour les vêtements à apporter chez le nettoyeur.
  • Un sac pour les vêtements à réparer.
  • Un lit fait et dégagé pour y faire le tri des vêtements avant de les remettre dans votre garde-robe.

La marche à suivre

On détermine à l'avance quel organisme de charité va hériter de nos vieux vêtements. S'ils font la collecte, on essaye de coordonner notre réorganisation un peu avant la date prévue de la collecte, afin de ne pas encombrer la maison de nos sacs de choses à donner.

1. On vide le garde-robe en classant, sur le lit, les vêtements par catégories : chandails manche longue, manche courte, vestons, chemisiers, pantalons, jupes, tailleurs, ceintures, etc.

2. On prend chaque catégorie de vêtement, et on se pose les questions suivantes pour chacune des pièces :

A) Est-ce que je l'aime?

OUI, on passe à la question B.

NON, et bien c'est le temps de s'en débarrasser... S'il est en bonne condition, on le met dans le sac à donner, sinon on le jette.

B) Est-ce qu'il me fait?

OUI, on passe à la question C.

NON! Pourquoi?

Il ne tombe pas bien et je n'aime pas la coupe : on s'en débarrasse! Ne vous sentez pas coupable de vos mauvais achats, il fera sûrement mieux à quelqu'un d'autre.

J'ai grossi ...

a. On se demande si dans un futur proche, ce vêtement nous ira de nouveau. Si la prise de poids remonte à plus de deux ans, on le donne. On a souvent envie de se gâter lorsqu'on atteint son poids idéal. Dites-vous que ce n'est pas parce que vous décidez de vous débarrasser de ces vêtements que vous faites une croix sur votre perte de poids.

b. Si votre gain de poids est récent (à l'exception d'une grossesse) fixez-vous une date limite pour la conservation de votre vêtement. Si, à ladite date, il ne vous fait toujours pas, ce serait peut-être une bonne idée de vous en débarrasser.

Ce n'est pas mon style, on le donne.

C) Est-ce que je l'ai porté dans les deux dernières années?

OUI, on passe à la question D.

NON! Pourquoi?

  • C'est trop court, pantalons ou jupes. On donne ce que l'on est incapable de faire altérer.
  • C'est  un cadeau et je me sens coupable de m'en débarrasser. Ce que les autres ne savent pas ne leur fait pas de peine. On ne vous demandera pas où est rendu ce morceau de vêtement. On donne!
  • C'est un classique et il  va revenir à la mode... c'est un mythe, il y a toujours des changements subtils entre les modes qui font que les vêtements ne sont pas tout à fait identiques d'une époque à l'autre. On donne!
  • Il est vraiment démodé. On le donne. Un point c'est tout!
  • Je n'ai pas eu l'occasion de le porter... peu probable en deux ans!  Mais on peut encore donner la chance au coureur quand c'est une robe de soirée ou un ensemble de voyage. On les garde, s'ils sont vraiment classiques et indémodables. Si l'année prochaine lors de notre rotation hiver-été on ne l'a toujours pas porté, on le donne!
  • C'est un souvenir... on le prend en photo et on le donne.
  • Il est taché : on l'envoie chez le nettoyeur ou dans notre panier à laver. Si la tâche est tenace, on jette.
  • Il a besoin d'une réparation : on le met dans notre sac pour faire la réparation ou l'envoyer à l'extérieur. On se fixe une date butoir pour accomplir cette tâche. Sinon, on donne.

D) Est-ce que le vêtement ou les chaussures sont en bon état?

Pour chaque morceau, on évalue l'état général :

1. Vêtements

  • L'usure : est-ce que le coude, col et bas de manche est usé? Y a-t-il des poches au genou ou au derrière? Est-ce que l'épaule de manteau ou de veston est usée par le port du sac à main?
  • La couleur : est-elle délavée ou jaunie?

2. Chaussures et bottes

  • En cuir : est-ce que  le talon ou la semelle sont usés? Si oui, on peut l'apporter chez le cordonnier pour faire évaluer la réparation.
  • En cuir : les souliers sont-ils fendus, déchirés ou avec des taches tenaces de calcium?
  • En fibre synthétique : généralement peu dispendieux et ne valent pas la peine d'être réparés

3. Sacs à main :

Même réflexion que pour les chaussures et les bottes.

Quand la réponse est NON, ce n'est pas en bonne condition ou on ne veut pas le faire réparer. On donne ou on jette selon l'état de l'usure.

Quand c'est OUI, c'est en bonne condition. On les garde, mais seulement si on a assez d'espace pour tout replacer.

On détermine si on a assez d'espace

Si on est incapable de l'évaluer à l'oeil, le meilleur moyen reste encore de mesurer la longueur de tringle et de tablettes que vous avez. Ensuite, on calcule combien d'espace chacune des catégories de vêtement que vous possédez requiert.

  • Manteau ou veston: plus ou moins 4-6 pouces de tringle par article.
  • Tailleur : plus ou moins 2- 4 pouces par article.
  • Chemise, pantalon ou jupe : plus ou moins 1 pouce par article.
  • Chaussures placées à plat : plus ou moins 7-9 pouces de largeur par article.
  • Chandail plié : plus ou moins 8 à 12 pouces de largeur par article

Si on réalise que notre espace est vraiment restreint, il faut faire un deuxième tri et ne garder que les vêtements pour lesquels on a assez de place.

B.  On entrepose ses vêtements de la saison précédente

Idéalement, on les range ailleurs que dans notre garde-robe principal, à moins d'y avoir l'espace requis. On doit aussi les protéger contre la poussière, la lumière, la chaleur, l'humidité et les insectes. En les entreposant correctement, on le protège et on les gardera pour plus longtemps.

  • On les entrepose dans un autre garde-robe, ou sous le lit dans des contenants qui respirent ou dans le haut du garde-robe. On évite les endroits humides comme le sous-sol ou le garage, ou trop chauds comme un grenier non fini.
  • On envisage d'entreposer les articles spéciaux comme les manteaux de fourrure dans un entrepôt commercial à température et humidité contrôlée.
  • On les plie ou on les suspend, dépendamment du genre de vêtement :

Chandails, chemises, pantalons ou jupes : pliés et entreposés dans des boîtes ou des contenants. Les boites en tissus pour de l'entreposage à long terme permettent aux vêtements de respirer. Les bacs de plastiques sont acceptables pour de l'entreposage à court terme, c'est à dire moins de 6 mois.

Placez les articles les plus lourds au fond du bac de plastique et les plus légers sur le dessus pour favoriser la circulation de l'air dans le bac et empêcher la formation de moisissures.

Les choses à éviter

  • Suspendre ses tricots sur des cintres : à la longue, la gravité leur fera perdre leur forme.
  • Empoisser ses chemises avant l'entreposage : l'amidon ou l'empois attire les insectes, comme les poissons d'argent, et favorise la formation de moisissure.
  • Utiliser des sacs de plastique qui emprisonnent l'humidité et favorisent l'apparition de moisissure.

Astuce : on évite les boules à mites qui sont toxiques et dont l'odeur est très persistante. On opte pour des billes de cèdre, un insectifuge naturel, que l'on place dans les contenants. Si on n'a pas de housse à tissu, on dépose des draps sur les vêtements pour les protéger de la poussière.

C. On replace dans le garde-robe avec une méthode

Maintenant qu'on a fini le tri et qu'on sait ce que l'on garde, il faut replacer efficacement pour s'y retrouver rapidement le matin.

Voici les deux critères les plus importants : VISIBILITÉ ET ACCESSIBILITÉ...On doit voir ce que l'on a et être capable de rejoindre nos vêtements sans problème et sans irritant.

Pour choisir sa méthode, il faut vraiment penser au côté pratico-pratique, à nos gestes au quotidien. Qu'est-ce qui nous faciliterait la vie?

Il en existe plusieurs :

  • La plus simple est celle par catégorie : on place les pantalons ensemble, les jupes, les chandails, les vestons, les tailleurs, etc. On peut subdiviser chaque catégorie par couleur pour un choix plus rapide le matin.
  • Par vocation ou occasion : vêtements pour le travail, les sorties, les sports, etc.
  • Par ensemble.

Comment ranger quoi?

  • Les vêtements de tous les jours : au milieu de la garde-robe et les autres au fond ou sur les côtés, selon la configuration physique de votre placard.
  • On suspend : les pantalons, jupes, chemisiers, tailleurs, vestons, robes, les vêtements de velours.
  • On plie les chandails, t-shirts, les vêtements d'exercice, les sous-vêtements et les bas.

Au choix : les camisoles

Astuce : si on manque d'espace dans nos tiroirs, on peut plier nos chandails et les suspendre sur la partie horizontale d'un cintre en bois

  • Les chaussures de tous les jours : placées sur un porte-chaussure au plancher, fixé sur la porte ou suspendu par la tringle.
  • Les chaussures peu portées : dans des boites transparentes dans les hauteurs de votre garde-robe.
  • Les sacs à main : debout sur les tablettes ou dans des paniers s'ils ne sont pas rigides.
  • Les ceintures : enroulées dans des boites transparentes ou suspendues sur des crochets.
  • Les jupes ou les pantalons de cuirs : sur les cintres à pinces rembourrées et non en métal, car elles laissent des marques.
  • Les chapeaux : dans des boites spécialisées ou dans un nid de papier de soie sur une tablette.

Astuce de pro pour un maintien de notre système :

À partir de maintenant quand on achète un nouveau vêtement, on en fait sortir un tout de suite. On fait la même chose pour chaque membre de la famille en gardant un contenant de vêtements à donner à l'étage des chambres pour faciliter la tâche. Quand notre contenant est plein, on l'apporte à un comptoir d'entraide local.

Bonne Organisation!

Vous aimerez aussi