Faire le ménage de nos souvenirs

Auteur
Roxanne Saulnier

En réfléchissant à la rédaction de cet article, je me suis dit que l'une des choses qui nous différencient des animaux est le fait que nous gardons des souvenirs. Ceci est un témoignage de notre passage sur terre en quelque sorte, de notre histoire d'humain et de notre séjour sur cette planète.

Ce sont ces souvenirs amassés depuis les siècles passés jusqu'aux jours présents qui révèlent notre évolution et qui malheureusement laissent aussi une empreinte pas toujours idéale pour notre planète, particulièrement depuis que nous faisons partie d'une civilisation de consommateurs à outrance.

Cela dit, nous gardons tous des souvenirs : ceux que nous collectionnons, car ils nous fascinent, ceux que l'on nous offre et ceux que nous accumulons pour des raisons sentimentales et qui nous rassurent dans notre identité. Mais comme pour tout, on peut rapidement être encombrés avec tous ces souvenirs accumulés au fil des années.

Ces choses que l'on affectionne...

En pensant aux divers objets souvenirs que nous gardons, je me suis amusée à en répertorier quelques-uns :

  • Les dents (de lait et les molaires)
  • La robe de mariée, ou des vêtements de notre poids idéal
  • Les cartes et lettres
  • Les cheveux de la première coupe
  • Les premières chaussures de bébé
  • Les dessins d'enfants
  • Des meubles, même en mauvais état
  • Des disques en vinyle
  • Des livres
  • Des souvenirs de voyage, de la nature, etc.

Cette liste est très sommaire, car tout peut-être un souvenir marquant une étape de notre vie, ou de celle d'un être qui nous est ou a été proche. Alors que faire avec ces objets lorsqu'ils encombrent notre espace et notre vie?

Les merveilles de la technologie

Cela dépend des objets, mais pour ce qui est très encombrant, vous pouvez toujours les photographier et créer un album photo numérique. Une fois les photos faites, vous pourrez vous séparer des objets en question, et vos photos resteront dans un album que vous pourrez consulter à votre guise, ou utiliser comme fond d'écran ou écran de veille.

Pour ce dont vous ne pouvez vous départir

Bien entendu, il est des choses auxquelles nous sommes attachées et que l'on veut absolument garder. Dans ce cas, une photo ne remplacera jamais l'original.

Voici quelques suggestions :

Il peut s'agir d'un vêtement : un ensemble d'un grand couturier démodé ou qui ne vous va plus, mais dont la coupe vous plaît, une robe de mariée, des accessoires de modes, etc. Au lieu de les garder dans le placard, faites-en un élément décoratif. Si vous avez assez de place, procurez-vous un mannequin de couture et habillez-le! Accrochez les chapeaux et accessoires aux murs ou sur les portes.

Vous avez une collection de bijoux que vous ne portez pas nécessairement ou que vous n'utilisez qu'à l'occasion? Mettez-les dans des verres et des contenants décoratifs. J'avais organisé cela une fois pour une adolescente qui avait une collection de bijoux et accessoires « vintage », le tout était disposé sur une étagère et cela créait une atmosphère de fête.

Les dessins des enfants : choisissez les plus beaux, classez-les par années, encadrez-en quelques-uns et dédiez-leur un espace soit dans une chambre à coucher ou ailleurs dans la maison. Vous pouvez aussi transférer les dessins de vos enfants sur des toiles.

Ou les transformer en livre en visitant ce site étasunien.

Pour ce qui est des dents de lait ou dents d'adulte, sachez que les garder n'est peut-être pas si fou que cela, car avec les progrès scientifiques, ces dents si bien préservées sont riches en cellules souches.

Le lâcher-prise

Peut-être êtes-vous mal à l'aise avec l'idée de vous départir des souvenirs auxquels vous prêtez une signification toute particulière et dont la présence vous rassure? François Vigouroux, psychologue et auteur français à écrit un livre à ce sujet.

À vrai dire...

Il est préférable de ne pas garder plus que notre espace peut contenir et j'ajouterais qu'il est bon d'avoir des espaces vides, ne serait-ce que pour laisser circuler l'air et l'énergie. Pour citer William Morris, artiste peintre, designer de textiles, écrivain : « N'aie rien chez toi que tu ne saches utile ou que tu ne croies beau ». Et puis, nous devrions penser à notre espace comme à une bonne histoire, tout est dans la manière dont elle est racontée...

Catherine Desjeunes, organisatrice professionnelle

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires