En vacances, protégez votre demeure

Vous partez en vacances et vous souhaitez que votre propriété demeure à l’abri des voleurs, des incendies, bref de tous les incidents qui pourraient vous créer de sérieux ennuis à votre retour. Prenez vos précautions…

Contrer les voleurs

Les voleurs détestent se faire voir. Pour éviter les cambriolages, il vous faut prendre quelques mesures très simples qui donneront l’illusion que votre résidence est habitée.

  • Installez des détecteurs de mouvements à l’extérieur. Vous pouvez ajuster leur sensibilité pour vous assurer qu’une présence humaine ou animale allume les lumières.
  • À l’intérieur, allumez la radio, le téléviseur, aux heures habituelles. La plupart des équipements (téléviseur, câblosélecteur, etc.) proposent cette option.
  • Si vous ne possédez pas de système dit « intelligent » ou de système d’alarme, trois ou quatre minuteries allumeront quelques lumières à des moments stratégiques.
  • Demandez à un proche, un voisin, d’arroser les plantes extérieures et de ramasser le courrier, circulaires, et/ou les journaux. Il pourrait également déplacer un ou deux meubles sur le patio et tondre la pelouse.
  • L’hiver, faites déneiger l’entrée de l’automobile et de la résidence.
  • Rangez tout ce qui pourrait faciliter le travail des voleurs : échelle, bicyclettes, pelles, poubelles…
  • Si vous avez un garage, rentrez l’auto à l’intérieur pour charger les bagages.
  • Assurez-vous que toutes les fenêtres sont bien fermées et munies de systèmes de protection qui empêchent de les ouvrir de l’extérieur.
  • Ne laissez pas vos appareils électroniques (ordinateurs, téléviseurs, etc.) à la vue des cambrioleurs. Ils sont très convoités.

Prévenir les incendies

Vous ne voulez certainement pas revenir à la maison pour constater qu’elle a été endommagée, ou détruite, par un incendie. Prenez, dès maintenant, des mesures pour éliminer ce risque.

  • Entreposez tous les solvants, essence, nettoyeurs industriels dans des contenants appropriés et dans un endroit sécuritaire, à l’abri des sources de chaleur. Évitez de mettre ces contenants au sous-sol ou au grenier.
  • Assurez-vous que tous les fils extérieurs soient reliés à la terre.
  • Si votre maison est située dans un endroit à risque, faites installer un paratonnerre.
  • Évitez d’utiliser des rallonges pour brancher vos appareils électriques.
  • Faites vérifier régulièrement votre système de chauffage.
  • L’hiver, baissez les thermostats pour éviter la surchauffe.
  • Débranchez les téléviseurs et les ordinateurs. Ils surchauffent parfois, surtout après une reprise de coupure de courant.

Les surtensions

Il arrive parfois que l’électricité soit coupée en raison d’un orage ou d’un problème sur la ligne d’alimentation. Or, lors du rebranchement, certains sont victimes d’un phénomène de surtension. Comment l’éviter?

  • Procurez-vous des limiteurs de surtension pour brancher vos appareils électroniques plus coûteux et souvent plus sensibles.
  • Tant qu’à y être, achetez-en pour vos appareils électroménagers (réfrigérateur, lave-vaisselle, laveuse, etc.).
  • Enregistrez vos données informatiques sur un disque externe que vous débrancherez avant de partir.
  • Mieux encore, débranchez vos équipements électroniques avant de quitter les lieux.

Les inondations et les catastrophes naturelles

Il est difficile, voire impossible, de prévenir les catastrophes naturelles, les orages forts qui causent des inondations, ou des vents de tempête. Toutefois, vous pouvez prendre des mesures qui limiteront les risques.

  • Assurez-vous que le revêtement de votre toiture est bien installé. Replacez les coins de bardeaux d’asphalte, clouez les pièces qui vous semblent instables.
  • Assurez-vous que votre tuyau de renvoi est muni d’un clapet antiretour.
  • Comblez les fissures du solage et faites vérifier le drain extérieur.
  • Vos margelles sont bien drainées? Faites les vérifier.
  • Vos gouttières extérieures sont libres de débris qui pourraient nuire à l’évacuation de l’eau de pluie.
  • Ne laissez rien traîner sur votre terrain, surtout si vous demeurez près d’un cours d’eau.
  • Vérifiez le fonctionnement de la pompe d’évacuation, si vous en possédez une.
  • Fermez tous les robinets et retirez les crépines.
  • Ne laissez pas d’équipements onéreux au sous-sol.

Couverts ou pas couverts?

Vous revenez de vacances et une catastrophe naturelle a endommagé votre demeure. Êtes-vous couverts? Il est souvent très difficile de répondre à cette question, car certains avenants vous protègent contre des risques spécifiques, moyennant une prime additionnelle. Voici quelques généralités…

  • Vérifiez votre contrat pour savoir ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas.
  • Les dégâts et l’enlèvement des débris causés par un orage, une tempête de vent ou la grêle sont généralement couverts pour la résidence principale. Pour le spa ou la piscine, il vous faudra un avenant.
  • Les chutes de branches ou d’arbres sont couvertes, à moins que cette chute soit due à une négligence de votre part.
  • Les dommages causés par la neige ou le verglas sont aussi couverts.
  • Le refoulement d’égout et les dégâts subis lors d’un séisme nécessitent des avenants.
  • La perte du contenu de votre congélateur en raison d’une panne de courant est couverte par votre assureur, jusqu’à concurrence de 1000 $.

En général, les gouvernements interviennent financièrement pour aider les sinistrés lors de catastrophes naturelles majeures. Toutefois, les indemnités versées ne touchent que les biens principaux (un seul réfrigérateur sur deux, par exemple).

Informez-vous à votre assureur pour bien identifier les types de protection disponibles et les coûts qui s’y rattachent. Une protection adéquate vous épargnera bien des maux de tête et des pertes financières importantes. Attendez-vous également à une augmentation de prime lors du renouvellement de votre police. Aussi, certains assureurs exigent que les dégâts soient déclarés dans les 24 heures suivants le sinistre. Or, lorsque vous êtes absents pour plusieurs jours ou semaine, ceci s’avère impossible. Un voisin ou parent qui vient régulièrement chez vous pendant votre absence, et surtout après un gros orage, est donc doublement important.

Protéger ses biens lorsqu’on part en vacances est une affaire de gros bon sens. Miser sur la prudence et sur une couverture adéquate demeurent les meilleurs outils pour vous épargner bien des désagréments, à votre retour.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires