Assurance habitation : 10 éléments à vérifier auprès de votre assureur pour être bien couvert

Jeune couple

Alors que l’assurance automobile est obligatoire au Québec, ce n’est pas le cas de l’assurance habitation. Bien que non requis par la loi, ce type d’assurance est toutefois fortement recommandé à la fois pour les locataires et les propriétaires, afin de protéger vos possessions et de vous libérer en cas de réclamation en responsabilité civile.

Mais même si vous comprenez bien les principes de base d’une assurance habitation, il reste qu’il existe de nombreuses situations particulières qui pourraient affecter votre dédommagement en cas de réclamation. Afin de mieux vous y retrouver, en voici 10 à connaître en particulier.

1- Couvertures d’assurance de base

Il existe deux types de protection sur le marché. Vous pouvez opter pour une assurance «de base» dite risques spécifiés. Celle-ci vous couvrira pour les sinistres courants, par exemple l'incendie, le vol, le vandalisme... ou optez pour une assurance plus complète tel une protection tous risque couvrant plusieurs dommages accidentels, par exemple, la chute d'un bien lors d'un déménagement

2- Exclusions

Vérifier avec votre assureur ce qui est exclu. Certaines exclusions peuvent être couvertes par une protection additionnelle, par exemple, une protection peut être ajoutée afin de couvrir les refoulements d’égout ou les tremblements de terre

3- Biens limités

Certains biens font l’objet de limitations en tout temps ou lors de certains sinistres, par exemple les bijoux, les collections de DVD les bicyclettes sont généralement limité lors d’un vol. Vous pouvez demander à votre assureur d’augmenter les montants de certains biens si la limite est insuffisante pour ce que vous possédez.

4- Responsabilité civile de la vie privée

Cette protection, qui est incluse automatiquement à la police d'assurance habitation, couvre l’assuré s’il est tenu responsable de dommages corporels ou matériels involontairement causés à une autre personne. Cette protection couvre entre autres les frais d’avocat pour défendre l’assuré et les indemnités devant être versées à la personne ayant subi des dommages si l’assuré est tenu responsable. Cette protection est valide partout à travers le monde pourvu que les lieux désignés comme couverts au contrat soient utilisés à titre de domicile principal. Si vous voyagez souvent à l’extérieur, par exemple, aux États-Unis, il peut s’avérer utile d’augmenter le montant de votre protection en responsabilité civile et cela à peu de frais puisque les sommes pouvant vous être réclamées sont considérables.

5- Responsabilité locative (lieux ne vous appartenant pas)

Cette protection vous couvre si vous êtes tenu responsable de dommages matériels involontairement causés alors que vous êtes locataire des lieux, utilisateur ou du fait d’en avoir la garde ou un pouvoir de direction ou de gestion. Cette protection peut varier d’un assureur à l’autre. Certains couvrent uniquement 4 risques (incendie, explosion, fumée, dommage d’eau) et d’autres offrent une protection tous risques
Exemple : l’assuré se sert un verre de vin rouge dans sa chambre d’hôtel. Le verre lui glisse des mains et tombe sur le sol et laisse une importante tache sur le tapis.

6- Franchise

La franchise est le montant restant à votre charge en cas de dommage. Plus celle-ci est élevée, plus la prime d'assurance sera basse. À vous d'évaluer la franchise que vous êtes prêt à débourser en cas de sinistre!

7- Colocation

Une assurance habitation couvre habituellement, en plus de l’assuré lui-même, son conjoint, les membres de sa famille et de son conjoint, les personnes de moins de 21 ans dont il a la garde, de même que des étudiants dont il a la charge, même si ces derniers habitent ailleurs. Par contre, il faut bien vérifier dans les cas de colocation ou si des conjoints de fait habitent ensemble depuis peu, car il se pourrait que le contrat doive être fait aux deux noms afin de bien protéger chacun.

8- Activité commerciale

Si vous décidez de vous lancer et de démarrer votre petite entreprise à partir de chez vous, bravo! Toutefois, ce type de situation demande souvent une couverture d’assurance particulière. Celle-ci dépend grandement de la nature de l’entreprise et de ses besoins spécifiques : avez-vous du matériel électronique de pointe, de l’inventaire sur place? Pensez à en discuter avec votre assureur afin d’avoir la couverture qui vous convient.

9- Propriétaire d'un chien ou d'un animal exotique

Plusieurs assureurs peuvent avoir certaines restrictions de garanties sur les animaux, dont les chiens. Parlez à votre assureur pour être sûr d’être bien couvert

10- Montant de remplacement

Faites l'inventaire de vos biens afin de vous éviter bien des tracas. Un inventaire des biens rigoureusement complété permet de mieux connaître ses besoins de couverture et ainsi de souscrire une police d’assurance adéquate. Lors d’un sinistre, ce même inventaire facilitera et accélérera votre réclamation. Conseil : Toujours conserver une copie de son inventaire en lieu sûr.

Pour plus d’information, consulter la section assurance habitation de Desjardins Assurances.

Categories

Vous aimerez aussi