Acheter un condo ou un petit « plex »?

Auteur
Catherine Eole Pommet

Lorsqu’on décide de s’intéresser à l’immobilier, les options d’investissement sont infinies. Mais pour certains, il y a un choix important à faire : investir dans un condo ou dans un petit « plex »? Bien sûr, votre capacité financière sera déterminante, mais à budget égal, quoi choisir?

Voici les pour et les contre pour chacune des options.     

Pourquoi achète-t-on un condo?

Les avantages

On achète un condo parce que c’est plus simple! Le processus d’acquisition est plus simple, le financement aussi, et l’inspection également. Il y a moins de paramètres à considérer et le montant d’achat est moins élevé, ce qui en fait une transaction souvent moins stressante.

Une fois propriétaire, c’est aussi une gestion plus simple : on n’a que notre unité à gérer (payer l’hypothèque, les taxes, mais sans plus). On peut décider de s’impliquer dans notre copropriété, mais ça, c’est un choix personnel.

L’autre avantage, c’est qu’il y a possibilité d’acheter une unité complètement neuve, ce qui peut plaire à beaucoup d’entre vous! Que des matériaux neufs, les installations communes sont aussi neuves, et parfois, on peut avoir le luxe d’avoir accès, par exemple, à une piscine sur le toit. C’est quand même agréable! 

En somme, un condo, c’est synonyme de paix d’esprit.

Les inconvénients

Mais il y a aussi un « mais ». Vivre en copropriété veut aussi dire vivre à proximité des autres : on doit traverser les espaces communs pour se rendre chez soi, on entend parfois la circulation dans le corridor, ou des copropriétaires qui font la fête. Il faut aussi s’entendre avec les autres copropriétaires au sujet des travaux à prévoir, de l’entretien, de l’utilisation du fonds de prévoyance. Bref, l’être social que nous sommes est sollicité! Tous les copropriétaires n’auront pas la même vision que vous, et vous devrez nécessairement vous entendre avec eux pour le bien de la copropriété.

Le point négatif le plus dérangeant est probablement le fait que vous devrez, tous les mois, verser de l’argent sous forme de frais de copropriété. Une partie de ces frais ira aux assurances du bâtiment, aux frais d’entretien et aux autres frais connexes, mais une partie de cet argent ira au fonds de prévoyance. Et cet argent ne vous reviendra pas. Il servira à constituer un fonds en prévision d’entretien ou de réparations urgentes et importantes pour la copropriété. Ça va tant que vous y vivez, mais c’est un peu crève-coeur lorsque l’on pense aux montants versés pendant les dernières années. Auriez-vous pu faire autre chose avec ce montant? Peut-être.

Et un petit « plex » alors, est-ce un bon investissement?

Les plus

Le plus gros avantage est certainement l’accroissement de votre patrimoine à la puissance 3! En effet, la valeur de votre plex étant normalement plus élevée que la valeur d’une unité simple, lorsque le marché croîtra de 1, 2 ou 5 %, c’est la valeur de votre plex au complet qui augmentera. Votre patrimoine croît donc beaucoup plus vite.

L’autre avantage est que plex veut nécessairement dire avoir des locataires. Et qui dit locataires dit également versements de loyers. Vous aurez donc 1, 2, 3 ou plus locataires qui contribueront à votre paiement hypothécaire, ce qui n’est pas négligeable. Vous aurez donc d’autres parties qui paieront un tiers, la moitié ou deux tiers de votre paiement hypothécaire, et ce, tous les mois. De quoi alléger votre fardeau fiscal.

Tous ces beaux avantages viennent certainement avec quelques inconvénients, non? Eh bien oui! En voici quelques-uns.

Les moins

La première chose à savoir, c’est que votre plex, vous devrez vous en occuper. Menus travaux, peinture, un peu de plomberie feront partie de votre quotidien. Aussi bien vous faire à l’idée! Si vous embauchez quelqu’un pour faire ces travaux à votre place, c’est votre profit qui sera grugé.

Les locataires auront aussi le réflexe naturel de vous contacter aussitôt qu’ils auront un petit problème : retard de paiement, toilette qui coule, inconfort dû au chauffage ou à l’isolation, etc. Parfois, aussi, ils ne se comporteront pas exactement comme vous le feriez (aller-retour trop fréquents, musique trop forte). Vous devrez vivre avec ces situations et voir à régler ces petits pépins. Avoir un plex, c’est un peu comme avoir des petits tracas… constants!

L’aspect financier de la chose est aussi important : vos taxes foncières seront forcément plus élevées que pour un condo, les travaux seront plus couteux, et ce coût sortira directement de vos poches; l’entretien doit aussi être fait régulièrement, et sera, lui aussi, payé par vous.

De plus, les finances liées à votre plex et vos déclarations de revenus peuvent être plus compliquées. Peut-être aurez-vous besoin de faire affaire avec un comptable pour vous assurer de tout couvrir, et surtout, d’obtenir toutes les déductions fiscales liées à votre investissement.

Malgré tout ceci, une chose est certaine : à moyen et long terme, vous profiterez d’un enrichissement considérable à être propriétaire d’un plex. Qui sait, cela vous permettra peut-être d’accéder à votre retraite plus tôt!

Et si c’est le condo qui vous attire, vous avez devant vous l’embarras du choix pour une qualité de vie des plus paisibles.

Catherine Eole Pommet, courtier immobilier

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires