Acheter ou louer son espace de vie

Auteur
Catherine Eole Pommet

Ah! le grand dilemme : acheter ou continuer de louer son espace de vie?

Beaucoup d’entre vous se posent la question, et avec raison. Qu’est-ce qui est le plus avantageux? Laquelle des options est la plus simple? Autant de questions méritent qu’on s’y attarde un peu.

Voici les pour et les contre d’un achat et d’une location.

Les avantages d’être locataire

Comme locataire, vous bénéficiez de plusieurs avantages. Vous n’avez rien à entretenir (ni toiture, ni brique, ni sous-sol, par exemple). Vous payez votre loyer et n’avez qu’à vous occuper de l’intérieur de votre espace. On peut dire que c’est un avantage! Un autre avantage de la location est la tranquillité d’esprit. Et ce n’est pas à négliger. En effet, une fois votre loyer payé, vous n’avez plus à y penser. Plus de tracas, vous pouvez vous concentrer sur vous, votre carrière et vos projets personnels. Ça vaut son pesant d’or. Le fait de ne pas avoir de mauvaises surprises ou d’imprévus fait en sorte que vous pouvez avoir un budget fixe et consacrer une partie de votre argent à une autre forme d’épargne que l’immobilier.

Les inconvénients d’être locataire

Cependant, vous êtes tout de même limitée à vivre dans cet espace, tel quel.  Vous ne pouvez pas modifier votre logement de manière importante. Disons, si vous vouliez abattre un mur pour ouvrir l’espace, ce ne sera généralement pas possible. Un propriétaire s’y opposerait. Il en est de même pour les améliorations que vous voudriez peut-être apporter à votre logement : sans l’accord du proprio, ce ne serait pas possible. Mais plus encore, ce ne serait pas à votre avantage d’investir temps et argent dans un espace qui ne vous appartient pas. À titre d’exemple, disons que vous n’aimez pas votre cuisine et que, pour quelques milliers de dollars, vous pourriez changer le comptoir, les armoires et la robinetterie. Il ne serait aucunement à votre avantage d’investir des sommes importantes dans cet espace : vous ne récupéreriez pas cet investissement. En somme, la location vous impose de vivre dans l’espace que vous avez loué et à le prendre et le garder tel qu’il est.

L’autre aspect négatif de la location est le suivant : chaque mois, pendant des années et des années, vous versez un montant important à quelqu’un d’autre, soit votre propriétaire. Chaque mois, vous lui donnez de votre argent précieusement gagné pour que lui paie son hypothèque. Sur 5, 10, 15 ou même 20 ans, ça représente tout un montant.

Maintenant, si vous décidez d’acheter, quelles libertés aurez-vous et quelles responsabilités aurez-vous en contrepartie?

Le lot financier

En toute vérité, une fois les petites tâches faites, vous ne remarquerez pas beaucoup de différence dans l’immédiat entre être propriétaire ou locataire. Certes, il y aura des frais d’acquisition importants, mais une fois ces frais payés, ça devient très simple. Le principe reste le même que lorsque étiez locataire. Il y a un paiement à faire tous les mois pour votre espace de vie. Entre le payer à un propriétaire ou à vous-même via la banque, aussi bien vous le verser! C’est vrai que vous aurez à payer des taxes, des intérêts notamment. Cependant, vous bénéficierez de plusieurs avantages financiers à plus long terme.

Les avantages d’être propriétaire

Premièrement, vos paiements hypothécaires sont en quelque sorte un remboursement que vous vous faites à vous-même, de mois en mois. Lorsque vous désirerez vendre, vous allez récupérer une bonne partie de cet argent, moins les intérêts que vous aurez remboursés à la banque.

Autre plus de l’achat : votre propriété croîtra en valeur au fil des ans. Ce qui est extraordinaire. Sans faire beaucoup plus que prendre soin de votre propriété, sa valeur augmentera naturellement. Pour ceux qui ont peur d’une chute soudaine du marché, sachez que les lois qui encadrent les banques font en sorte qu’un écroulement du marché immobilier, comme il s’en est produit aux États-Unis il y a quelques années, est pratiquement inconcevable. Il y aura certes des fluctuations dans le marché, mais en somme, l’immobilier croît depuis bien, bien longtemps.

Les moins

C’est évident que vous passerez plus de temps à améliorer votre chez-vous, à moins d’avoir acheté neuf. Mais ça, ça doit faire partie des choses que vous apprendrez à apprécier! En effet, vous serez surpris de constater la fierté qui naîtra quand vous deviendrez propriétaire. Vous consacrerez probablement plus de temps à réfléchir à vos finances et à ce que vous faites avec votre argent aussi. Ce qui n’est pas en soi une mauvaise chose.

Oui, ça vous coûtera probablement plus cher qu’un loyer. Il y aura des taxes à payer, des rénovations à faire, des imprévus aussi. Mais au bout du compte, vous serez gagnant à devenir propriétaire.

Gardez aussi en tête que, peu importe où, vous devez vous loger quelque part, et évidemment, il y a un coût relié à ceci.

Quoi que vous décidiez, prenez le temps de bien calculer. Il existe des calculatrices et des comparateurs offerts sur Internet qui vous permettront d’y voir plus clair. Car on doit se le rappeler : malgré les petites tâches qui viennent avec le fait d’être propriétaire, c’est surtout l’aspect financier de la chose qui vous fera pencher ou non vers un achat.

Catherine Eole Pommet, courtier immobilier

Vous aimerez aussi

Commentaires