Les méthodes d'applications décoratives de la couleur

Auteur
Brigitte Poitras

En début d'année, je vous ai présenté une chronique sur les tendances couleurs de 2013. Nous avions alors survolé l'aspect des méthodes d'applications de la couleur afin d'en multiplier les bienfaits, et je vous avais promis de revenir sur ce sujet prochainement.

Le printemps qui est à nos portes nous poussant souvent à avoir envie d'entreprendre des changements à notre intérieur, voici le temps de revenir sur ces méthodes d'application décoratives de la couleur.

En transformant parfois la texture, parfois le lustre, il est possible d'obtenir des effets particulièrement intéressants, et ce, de façon généralement peu couteuse.

L'encadré de couleur

Aussi connue sous le nom de "color blocking" ou "color zoning", cette méthode d'application de la couleur consiste à créer des zones colorées bien définies, permettant plusieurs possibilités :

  • rendre possible la réparation locale d'un mur brisé sans avoir à le repeindre dans sa totalité.
  • utiliser une couleur très intense en petite dose.
  • mettre en valeur un élément architectural.
  • donner du "punch" à un miroir ou une toile.
  • créer une zone distincte en délimitant un espace sur un grand mur.
  • animer un espace sombre ou exigu.
  • tromper l'oeil pour résoudre un problème architectural.

Essayez cette technique en utilisant un ruban-cache de peintre, vous serez étonné de votre talent!


Les dégradés

Cette technique apporte beaucoup de douceur à une pièce, lorsqu'utilisée avec des teintes pâles et douces. On applique d'abord une teinte de base, puis on ajoute ensuite une autre teinte au moyen d'une éponge. La troisième étape consiste à appliquer un mélange des deux couleurs (toujours à l'éponge) afin de créer un bel effet de "fondu". Autre effet possible à réaliser avec cette technique : les nuages se réalisent sensiblement de la même façon en combinant le blanc et le bleu ciel.


L'application de finis différents

On utilise cette technique afin de jouer avec la lumière et donner l'impression qu'on a appliqué du papier peint sur un mur. On applique souvent la couleur en bandes de teintes identiques ou encore voisines (tels deux tons d'une même couleur), mais avec des finis différents. Les rayures ainsi appliquées procurent une apparence de richesse à une pièce. Les rayures pourront être appliquées à la verticale pour donner de la hauteur à un mur, ou encore à l'horizontale pour donner l'apparence d'un mur plus long. Les finis différents peuvent également servir à dessiner un motif lustré sur un mur au fini velouté, utilisant le ton sur ton pour rehausser discrètement un mur.

Il est également possible d'utiliser un fini différent sur un mur seulement, ou encore au plafond. On voit maintenant des plafonds au fini lustré (eh oui, vous avez bien lu !) Mais attention, le fini de votre plafond doit être bien lisse, il va sans dire.


Vous aimerez aussi

Commentaires