Le béton dans nos maisons

Auteur
Brigitte Poitras

Le béton a assurément la cote d’amour des consommateurs friands de tendances en matière de décoration. L’engouement pour le style industriel y est sans doute pour beaucoup; on aime le béton pour son aspect urbain. De plus, il s’intègre merveilleusement bien, tant dans nos décors contemporains que rustiques. Mais avant de l’adopter dans votre maison, il faut toutefois connaître ses avantages et ses inconvénients.

Le béton au plancher

Tout d’abord, il faut s’intéresser au support. Celui-ci doit être propre et bien adapté, car le béton l’épousera parfaitement pour se transformer en seconde peau et durcir avec le temps. Si la base n’est pas stable, comme un carrelage, par exemple, le béton se fissurera.

Étant donné que le béton est poreux, deux options s’offrent à vous pour le rendre étanche et résistant.


Source : Béton prestige

Si vous êtes un bricoleur du dimanche, mieux vaut utiliser un produit qui donne l’illusion du béton, sans tous les inconvénients. Loft Béton ciré est un enduit offert au Québec depuis 2006 et qui s’applique très facilement à l’aide d’une truelle communément appelée « taloche ». Il peut aussi être appliqué sur vos parois de foyer ou sur votre comptoir de cuisine.

Combien ça coûte? À environ 1 $ le pied carré, ce type d’enduit est très abordable.

L’application d’un enduit scellant

Scellant acrylique

Il est fragile et sa durée de vie est de 6 mois à 3 ans. Il ne résistera pas aux huiles et aux essences et s’égratignera très facilement.

Scellant « densifiant »

Celui-ci est très résistant et sa durée est illimitée, mais l’aspect imparfait du béton sera très apparent. Cela peut être un plus pour les amateurs de décors industriels.

L’époxy

Sa durée de vie est de 5 à 10 ans, mais attention au soleil qui le jaunira. Aussi, il s’égratignera.


Le béton sur les murs

Le béton devant être coulé, il est donc plus périlleux de l’appliquer à la verticale. C’est toutefois possible. Il suffit de préparer une surface de contreplaqué pour l’accueillir, en prenant soin de fabriquer des rebords pour garder le béton sur la surface avant qu’il ne soit sec et durci. Une fois sec et dur, le béton pourra être travaillé pour lui donner l’allure souhaitée. Pour une grande surface, on devra prévoir la juxtaposition de plusieurs panneaux qui devront être fixés solidement sur une base au mur. Néophytes, s’abstenir!

Le polissage

C’est la façon la plus écologique et résistante, mais la plus onéreuse. Il s’agit d’une technique de meulage aux diamants où les parties friables du béton sont éliminées pour laisser place à la partie plus dure de celui-ci. Combinée à l’application d’un « densifiant » liquide, cette technique rend la surface de béton plus solide, brillante et antipoussière.

Combien ça coûte? De 3 $ le pied carré (pour de très grandes surfaces commerciales) à 12$ le pied carré (pour des espaces résidentiels). Plus la superficie est petite, plus cher il vous en coûtera au pied carré.


Les accessoires en béton

La tendance se poursuit dans les objets que l’on peut intégrer dans nos décors. En voici quelques exemples pour vous inspirer :



Source : maison.com, Yookô, Regia Solis, Alain Gélinas (O bout du rouleau)

Brigitte Poitras

www.ideco.ca

Vous aimerez aussi

Commentaires