La maison d'Emilie Cerretti

Auteur
Emilie Cerretti

La styliste et designer Émilie Cerretti a ouvert les portes de la maison de son enfance à l’équipe de Canal Vie. Celle qui n’aime pas les kits et qui préfère trouver de nouvelles vocations aux objets nous présente ses coups de coeur et ses inspirations. Par ici la visite!

Présentez-nous votre foyer

Je suis née et j’ai grandi dans cette maison. Avec mon conjoint, nous l’avons achetée à mes parents en 2000 et, à l’époque, ça ne ressemblait pas du tout à ça! Comme nous avons deux filles, nous avons décidé de l’élargir pour nous sentir moins à l’étroit. Maintenant c’est grand, c’est beau, ça respire, mais ça n’a pas été facile de gérer un si gros chantier. Les délais sont rarement respectés, notamment à cause des «tant qu’à y être»...

Avez-vous gardé des meubles de famille?

J’ai transformé le vaisselier de mes grands-parents en bibliothèque. Il est agencé à la table à dîner sur laquelle ma mère a mangé durant toute son enfance! Je les ai décapés et teints pour leur donner un coup de jeune. Aussi, quand nous avons agrandi la maison, nous avons abattu quatre gros arbres et ça m’a brisé le coeur. J’ai donc récupéré quelques bûches pour les intégrer à la déco.


Présentez-nous la pièce principale

Elle est composée de mon coin bureau, du salon, de la salle à manger et de la cuisine. Nous y passons beaucoup de temps en famille. J’ai choisi de peindre la plupart des murs en blanc pour rendre la pièce la plus lumineuse possible. Et pour lui donner un effet de grandeur, nous avons posé un plancher en érable de couleur foncé sur l’ensemble du sol, sans démarcation d’un espace à l’autre. J’ai tendance à mettre beaucoup de couleurs chez les autres mais chez moi, je n’ose pas!

La cuisine

J’aime beaucoup la façon dont mon amie cuisiniste l’a pensée. Il y a énormément de rangements et on y a même installé un haut-parleur pour pouvoir écouter de la musique partout! J’adore mon grand ilot en quartz, que j’aurais en fait voulu en marbre de Carrare, la région dont est originaire mon père. Le marbre est poreux et demande beaucoup d’entretien mais le quartz l’imite très bien.

La salle à manger

J’ai voulu casser le style antique de la table avec des chaises noires plus contemporaines. J’ai eu un coup de coeur pour la toile qui représente un cheval, même si je n’ai pas de passion particulière pour l’équitation! Elle apporte un côté plus masculin à la déco. Et enfin, nous avons installé un plafond tendu, toujours pour diffuser le plus de lumière possible.


Le salon

La zone télé est le bébé de mon conjoint! Le rappel du plancher sur le mur donne un aspect chaleureux et masculin. En face, il y a un grand mur que nous avons choisi de meubler avec des reliefs. Je préférais lui donner un effet de dimension que de l’alourdir avec des cadres. J’aime également beaucoup mélanger les textures, comme avec les coussins par exemple.

Quel est votre objet fétiche?

Je tenais à avoir un foyer dont on pouvait profiter autant dans le salon que dans la salle à manger. Après quelques hésitations, nous avons finalement opté pour ce foyer au gaz à trois faces, donc accessible aussi de la cuisine! Nous avons ajouté des vraies briques que j’ai peintes en blanc pour donner une petite touche «vieillot». C’est comme s’il avait toujours été là!

Votre buanderie est plutôt belle! Vous y passez beaucoup de temps?

Oui, mais pas seulement pour m’occuper du linge! Et ce n’est pas parce que cette pièce sert à l’entretien qu’elle ne doit pas être agréable. Sur les murs, il y a des motifs au pochoir qui donne un effet papier peint. J’ai également transformé quelques objets comme par exemple les cercles à broder que j’ai garni de tissu. Même chose avec mes photos de famille que j’ai accrochées sur des cintres. Je pense que chaque pièce doit avoir son atmosphère.


Lors des rénovations, vous avez perdu une fenêtre dans la salle de bain, comment faites-vous pour garder cette pièce lumineuse?

Nous avons installé un tunnel, sur le même principe que le puit de lumière, parce que le plafond est haut. L’intérieur est chromée donc il reflète parfaitement la lumière. Sur le mur du fond, nous avons opté pour un tape-à-l’oeil blanc en pierre naturelle et qui ajoute une texture intéressante. J’ai également repeint la céramique parce que je trouvais la couleur un peu trop rosée. C’est très facile: une couche d'apprêt à l’huile et une de peinture!

Votre chambre a aussi doublé en surface!

Ma chambre d’enfant est devenue un «walk-in»! Je me suis inspirée des chambres d’hôtel car je voulais quelque chose de lumineux et confortable; il y a donc beaucoup de coussins. J’adore les couleurs métalliques, je trouve que ça illumine les pièces. Encore là, le papier peint meuble parfaitement les murs et permet de ne pas charger la déco avec trop de cadres. Et j’ai maintenant mon petit coin à moi grâce à ma coiffeuse, c’est ici que tout se passe!

Propos recueillis par Philippine de Tinguy

 

Découvrez les autres maisons de nos vedettes >
 

Vous aimerez aussi

Commentaires