Choisir son sapin de Noël: naturel ou artificiel?

La période des Fêtes approche à grands pas. Vous installerez sûrement un sapin de Noël à l'intérieur de votre résidence. Lequel choisirez-vous : un arbre de Noël naturel ou artificiel?

Les avantages du sapin de Noël naturel

Élément important de notre économie, le sapin de Noël naturel possède de nombreux avantages.

Création d'emplois

Il contribue à la création d'emplois, de même qu'au développement local. Quelques 1,5 millions d'arbres de Noël sont coupés au Québec, annuellement. De ce nombre, plus d'un million sont exportés aux États-Unis.

Oxygène

Au cours de sa croissance (entre 12 et 15 ans), le sapin de Noël converti du CO2 en oxygène. Chaque jour, une plantation d'une superficie d'un hectare (10 000 mètres carrés) produit l'oxygène nécessaire à 45 personnes.

Humus

Une fois utilisé, le sapin de Noël est biodégradable. Il se décompose de lui-même et produit un élément nutritif : l'humus.

Odeur

Surtout populaires chez les plus de 30 ans, les sapins de Noël naturels imprègnent l'air de la maison de leur odeur caractéristique. Imaginez cette fraîche odeur boisée mélangée à celles de votre succulente cuisine. Hum!

Côté décoration, le sapin naturel, même cultivé, n'est pas toujours d'une symétrie parfaite, même si vous avez pris le temps de bien le choisir en famille. Vous devrez faire appel à votre imagination pour combler ces espaces laissés vacants par Dame Nature. Osez! Vous ne le regretterez pas. Certains se procurent même, chaque année, un sapin de Noël en pot qu'ils transplanteront sur leur terrain, le printemps venu.

Les désavantages du sapin de Noël naturel

Besoin en eau

Si vous optez pour un sapin de Noël naturel, il vous faudra prévoir un accès pour l'alimenter en eau. Avant de l'installer, enlevez, à l'aide d'une scie, entre un et deux pouces (2,5 à 5 cm) du tronc inférieur. Il absorbera davantage d'eau. Ensuite, versez dans le support suffisamment de liquide pour l'alimenter. Le premier jour, il en absorbera près de 4 litres. Puis, sa consommation se limitera à un litre par jour. Pour conserver votre sapin naturel durant trois semaines, arrosez-le quotidiennement. Évitez de le placer près d'une fenêtre ensoleillée ou d'une source de chaleur.

Les aiguilles

En séchant, le sapin naturel perd ses aiguilles. Outre le coup de balai quotidien, vous devrez surveiller tous les signes évidents de sécheresse de votre bel arbre de Noël.

Risque d'incendie

Lorsqu'il s'assèche, le sapin de Noël naturel présente un risque d'incendie. Ne laissez pas les lumières allumées trop longtemps et soyez vigilants. Toutefois, les lumières D.E.L. offertes sur le marché depuis quelques années sont plus sécuritaires. Elles produisent peu de chaleur et affectent moins l'arbre lui-même. Soyez toujours prudents! Vous seriez surpris de voir à quelle vitesse un sapin naturel bien sec s'enflamme! Le phénomène s'apparente à l'embrasement de l'essence lorsqu'elle entre en contact avec une allumette.

Les avantages du sapin de Noël artificiel

Couleurs et modèles

Prisé des Québécois (près de trois familles sur quatre en possèdent un), le sapin de Noël artificiel est offert en plusieurs couleurs et plusieurs modèles. Vous aurez donc l'embarras du choix. Toutefois, il vous faudra débourser quelques dizaines, voire quelques centaines de dollars pour obtenir le modèle rêvé.

Installation facile

Vous n'avez qu'à sortir votre arbre artificiel de la boîte et à trouver l'emplacement idéal.

Sans entretien

Le sapin de Noël artificiel ne nécessite guère d'entretien. De plus, certains modèles sont offerts avec des fibres optiques intégrées : pas de cordons qui s'emmêlent, ni d'ampoules brûlées.

Uniforme

Le sapin de Noël artificiel est généralement bien fourni, si vous y mettez le prix. Une fois la période des Fêtes terminée, vous n'aurez qu'à le ranger dans une boîte et à le ressortir, onze mois plus tard.

Moins de risque d'incendie

S'il correspond aux normes canadiennes, l'arbre de Noël artificel ne présente pas de risque important d'incendie et vous pourrez le laisser allumé toutes les nuits, à condition d'utiliser des lumières D.E.L.. Mais est-ce vraiment nécessaire?

Les désavantages du sapin de Noël artificiel

Peu écologique

Le sapin de Noël artificiel offre un net désavantage au point de vue environnemental. Au lieu d'absorber du CO2, il en produit, tant pour sa fabrication que pour son transport. En fait, chaque sapin produit en Asie, à base de pétrole, génère 8,1 kg de gaz carbonique sur une base annuelle. Pour compenser les émissions de CO2, il vous faudrait conserver ce dernier durant 20 ans. Or, les familles québécoises utilisent, en moyenne, leur arbre de Noël artificiel durant six ans, avant de le remplacer.

Entreposage

Si vous demeurez dans un petit logement, vous n'avez peut-être pas l'espace nécessaire pour entreposer cette boîte, généralement volumineuse, durant onze mois.

Sans odeur

Enfin, il vous faudra acheter des produits aromatiques si vous souhaitez obtenir une bonne odeur de sapin, sans le désagrément de la perte des aiguilles.

Vous voilà bien outillé pour choisir votre sapin de Noël. Le moment venu, il ne vous restera qu'à ajouter les décorations que vous avez si judicieusement sélectionnées. Et vous pourrez ainsi marquer cette période de réjouissances d'un élément décoratif traditionnel.

Alors, ce sera un sapin de Noël naturel ou artificiel?

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires