Panais: comment le planter et le cultiver?

Panais fraîchement cueillis

Le panais (Pastinaca sativa) est un légume racine qui ressemble à une grosse carotte blanche. Il était très courant il y a quelques décennies, puis il a perdu en popularité. Il revient en force dans nos jardins et nos assiettes.

Quand planter le panais? 

Les graines de panais peuvent être semées directement en terre, une fois que tous les risques de gel sont écartés. Au Québec, c’est donc entre début et fin juin, selon la région.

Comme pour les carottes et autres légumes racines, les graines de panais préfèrent être directement semées en pleine terre.

Culture du panais au jardin

On sème les graines une fois que la terre est bien réchauffée et que les dernières gelées sont passées. 

Quelques jours avant l’ensemencement, préparez la terre : ôtez les roches, cailloux et débris divers, puis remuez-la bien en la mélangeant à du compost de bonne qualité. Laissez reposer.

Creusez de petits sillons de 1 à 2 cm de profondeur espacés les uns des autres de 30 cm. Placez une graine tous les 2 cm environ. Recouvrez de terre et tassez bien, puis arrosez en pluie fine. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un paillis d’herbes fraiches (celles de votre gazon, par exemple). Maintenez constamment la terre humide (mais pas détrempée), jusqu’à ce que les graines lèvent. Cela devrait prendre 10 à 30 jours.

Une fois que les plants de panais ont 2-3 feuilles, ne gardez que les plus forts en éclaircissant les sillons : ils doivent être espacés de 15-20 cm pour bien pousser.

Dans quel type de sol?

Le panais doit avoir assez d’espace en profondeur pour bien se développer. La chose la plus importante : il faut donc privilégier la terre ferme plutôt que les boîtes/carrés (à moins que ceux-ci ne soient vraiment très profonds).

Outre cette particularité, le panais a une préférence pour les sols très légers et bien drainés : on peut mélanger du sable à la terre.

Quelle exposition?

Le panais peut être planté en plein soleil ou dans une partie légèrement ombragée du potager.

L’entretien

Le panais n’est pas très exigeant en matière de soins et d’entretien. Il faut simplement :

  • arracher les mauvaises herbes;
  • biner et sarcler autour des plants;
  • arroser tous les 7 à 10 jours environ, voire plus en cas de grosse sécheresse.

Le panais n’aime pas la terre sèche et il est conseillé de pailler pour la garder toujours humide entre les différents arrosages.

Les parasites et maladies à surveiller

Le panais est un légume particulièrement résistant, mais il peut bien évidemment être touché à l’occasion par de petits désagréments comme le mildiou, l’oïdium et la mouche de la carotte.

Quand et comment récolter le panais?

Ce légume racine se récolte dès la fin du mois d’octobre, mais il est également possible d’attendre plus longtemps. Ne pas s'inquiéter si la terre commence à geler ou s’il neige. Les racines sont bien enfouies, et le froid leur donne encore plus de saveur et de douceur.

Si on le souhaite, il est même possible d’attendre le printemps suivant pour récolter les panais. Par contre, puisque la terre est peut-être toujours gelée, il faut faire attention de ne pas briser les racines. On procède en commençant par travailler la terre délicatement autour de celles-ci avant de les extraire.

Les bonnes et mauvaises associations au potager

Le panais aime la compagnie de ses cousines les carottes, mais aussi des différents choux, radis, fèves et haricots, tomates et coriandre.

Il faut l’éloigner des laitues, car elles bloquent leur croissance.

Vous aimerez aussi

Commentaires