Navet: comment le planter et le cultiver?

Navet

Le navet (brassica napus) est un légume racine. Il revient peu à peu sur les tables et dans les potagers. On différencie les variétés de printemps et d’été (Demi-long de Croissy, Blanc plat hâtif, Norfolk à collet rouge) et celles d’automne et d’hiver (Rave d’Auvergne, Jaune boule d’or, entre autres).

Savoureux et relativement facile à cultiver, le navet a toute sa place dans le jardin.

Quand planter le navet? 

Le navet se repique difficilement. On le plante donc directement en pleine terre au printemps.

Culture du navet en pots

Certaines variétés de navets qui donnent des légumes plats et ronds peuvent être cultivées dans des pots. Ceux-ci doivent toutefois avoir au minimum 30 cm de profondeur.

Culture du navet au jardin

Avant de semer le navet, il faut bien préparer la terre en la mélangeant à du compost ou du fumier. Une fois que tout risque de gelée est passé, on peut semer.

Les rangs doivent être éloignés de 20 cm et les graines doivent être espacées de 5 cm. Recouvrez les graines de 1 cm de terre fine. Arrosez régulièrement jusqu’à l’apparition des jeunes pousses. 

Une fois que les jeunes plants atteignent 5 cm et ont 3 feuilles, il faut éclaircir pour n’en laisser qu’un tous les 10 cm. Pour étaler la récolte jusqu’à l’automne, on peut semer des graines de navet tout l’été, toutes les 2 semaines environ.

Dans quel type de sol?

Le navet s’épanouit dans un sol frais, léger, riche en humus et bien drainé.

Il supporte mal les sols très secs ou calcaires.

Quelle exposition?

Le navet pousse au soleil ou à la mi-ombre.

L’entretien

Le navet est d’entretien facile. Il faut simplement :

  • Appliquer un paillis au pied des tiges une fois que les plants ont été éclaircis, pour conserver l’humidité et la fraicheur qu’il affectionne.
  • Biner et sarcler pour enlever les mauvaises herbes.
  • Arroser environ une fois par semaine. En période de sécheresse, il faut toutefois arroser plus souvent : la terre doit rester humide.

On ne peut pas cultiver les navets à l’intérieur. Toutefois, on peut planter des navets bio du commerce qui, avec un peu de chance et de bons soins, prendront racine et donneront des fleurs et des gousses (sortes de haricots) remplies de graines, que vous pourrez ensuite utiliser au potager.

Vous pouvez aussi choisir de ne pas récolter quelques-uns de vos navets, afin d’obtenir les graines pour l’année suivante. Séchées et bien entreposées, les graines de navets se conservent plusieurs années.

Les parasites et maladies à surveiller

Les maladies qui touchent le plus souvent les navets sont le mildiou et la pourriture noire du navet.

Du côté des insectes, ces sont les altises (qui perforent les feuilles), les limaces et les escargots, la piéride et les mouches du navet.

Quand et comment récolter le navet?

Les navets se récoltent 6 à 8 semaines après le semis. On utilise une fourche pour les déterrer, en prenant soin de ne pas les abîmer. Il ne faut pas les laisser trop grossir, sinon ils deviennent filandreux et moins savoureux.

On peut aussi récolter les fanes, et les déguster crues ou cuites.

Certaines variétés d’hiver peuvent être récoltées à l’automne, juste avant les premières gelées, et conservées plusieurs mois dans du sable.

Les bonnes et mauvaises associations au potager

Le navet peut être planté en compagnie des carottes, des endives, des épinards, des fèves, des panais, des laitues et des petits pois. C’est aussi une excellente idée de l’associer au fenouil et à l’aneth qui repoussent plusieurs des insectes nuisibles.

Vous aimerez aussi

Commentaires