Plant de tomate: comment le planter et le cultiver?

Tomates dans jardin

La tomate (Solanum lycopersicum) est probablement le légume (ou le fruit, le débat est toujours là!) le plus cultivé dans les jardins. Juteuses, rafraichissantes et savoureuses, les tomates sont indispensables dans toutes vos recettes d’inspiration méditerranéenne. Elles se consomment crues ou cuites.

Quand planter des tomates? 

On peut commencer les semis de graines de tomates à partir du mois de février. Un semis précoce permet de pouvoir commencer à récolter les fruits dès la fin juillet.

Il suffit de se procurer des petits pots et d'y verser une couche de gravier dans le premier 1/3 pour éviter la stagnation de l’eau (qui fait pourrir les jeunes racines). Ajoutez ensuite du terreau jusqu’au bord. Placez 3-4 graines au milieu du pot et arrosez bien. Maintenez à une température avoisinant les 20 °C.

Après une semaine environ, on devrait voir apparaître les germes. Maintenez les bébés dans un endroit très bien éclairé. Arrosez régulièrement et ajoutez un peu d’engrais (si nécessaire).

Vous pourrez vous débarrasser des plants trop faibles ou trop petits en comparaison des autres. Lorsque le risque de gelée au sol est écartée, vous pourrez mettre les petits plants de tomates en terre.

Culture de la tomate au jardin

Les plants de tomate doivent être espacés de 50 cm, sur des rangs eux-mêmes espacés de 70-80 cm. Avant de transplanter un plant de tomate, il faut couper la 1re branche. Ensuite, on le plante de manière à ce que la feuille suivante touche la terre.

C’est une bonne idée d’appliquer un paillis sur les pieds afin de conserver l’humidité.

Pour chaque plant de tomate, prévoir un tuteur solide d’environ 1,5 m. C’est une bonne idée de tendre des cordes entre les tuteurs, ce qui permettra aux tiges de s’accrocher et de bien supporter les fruits.

Culture de la tomate en pots

Les tomates peuvent facilement être cultivées en pots sur un balcon ou une terrasse. Il suffit de suivre les mêmes directives que pour la culture au jardin.

Notez que la tomate n'est habituellement pas cultivée à l’intérieur.

Dans quel type de sol?

Les tomates aiment un sol : riche en humus, enrichi d’engrais avant la plantation et bien drainé.

Quelle exposition?

Les tomates ont besoin de beaucoup de soleil tout au long de la journée.

L’entretien

  • Arroser régulièrement, le soir, au pied des plants : celui-ci doit toujours rester humide, d’où l’avantage de mettre du paillis.
  • Éviter de mouiller le feuillage (le plus possible).
  • Enrichir avec un engrais riche en potasse, mais faible en azote et phosphore. La meilleure manière de ne pas se tromper consiste à choisir en jardinerie un engrais conçu spécialement pour les tomates.
  • On taille toutes les petites branches qui poussent sur les tiges, ce qui permettra d’obtenir plus de fruits.
  • À la fin de l’été, on enlève en partie les feuilles pour permettre au soleil de passer et de faire mûrir les derniers fruits.

Les parasites et maladies à surveiller

Les maladies qui nuisent le plus fréquemment à la culture des tomates sont le mildiou, la pourriture grise, l’alternariose, la nécrose apicale et les pucerons.

Quand et comment récolter la tomate?

On cueille la tomate bien mûre, dès qu’elle atteint sa couleur définitive qui va du rose au rouge vif, en passant par le jaune ou l’orange, selon les différentes variétés.

Les bonnes et mauvaises associations au potager

Les tomates s’épanouissent en compagnie du basilic, de la menthe, des poivrons, des oignons, des poireaux, des haricots et des choux. C’est aussi une bonne idée de planter à leur proximité certaines fleurs (capucines, oeillets, roses d’Inde) qui attirent pucerons et autres insectes, ce qui évite que ces derniers s’attaquent aux plants de tomates.

Par contre, on éloigne les tomates des betteraves, des aubergines, des pommes de terre et des pois.

Vous aimerez aussi

Commentaires