Cyclamen: comment le planter et en faire la culture?

Cyclamen

On trouve sur le marché une vingtaine de variétés de cyclamens, mais la plus courante est le cyclamen de Perse (Cyclamen persicum) dont les petites fleurs vont du blanc au rouge vif, en passant par toutes les teintes de mauves et de pourpre.

C’est une plante d’intérieur (sous nos latitudes) qui fleurit entre novembre et mars.

Quand planter le cyclamen?            

On plante les bulbes entre la fin de l’été et le début de l’automne. Il est possible de semer des graines de cyclamen, mais il faut être patient : cela prend entre 12 et 15 mois avant que les tubercules soient assez gros pour être transplantés et fleurir!

On plante les bulbes à environ 5 cm de profondeur.

Dans quel type de sol?

Les cyclamens aiment un sol riche en humus, bien drainé. Le sol doit être légèrement humide en permanence, mais sans eau stagnante.

Quelle exposition?

Le cyclamen a besoin de lumière plusieurs heures par jour, mais celle-ci doit être tamisée. C'est donc bien de le placer devant une fenêtre ornée de rideaux, qui reçoit le soleil du matin ou de fin d’après-midi. On le place loin des sources de chaleur (foyer, calorifère) et des courants d’air.

L’entretien

L’arrosage

La plus grande difficulté dans la culture du cyclamen consiste à trouver l’arrosage idéal :

  • La terre doit être un peu humide, mais jamais imprégnée d’eau, sinon, les tubercules pourrissent.
  • Il ne faut pas arroser la plante elle-même, mais plutôt le sol autour.
  • Après l’arrosage, s'assurer de récupérer l’eau dans une soucoupe, ou la laisser s’égoutter dans l’évier.
  • Il faut attendre entre chaque arrosage (environ une semaine), mais s’assurer que les feuilles ne flétrissent pas.
  • On arrête d’arroser la plante lorsqu’elle entre en dormance (entre avril et octobre/novembre).

Engrais et fertilisants

On peut ajouter un engrais liquide tous les 15 jours environ, en même temps que l’arrosage.

Température idéale

Le cyclamen aime les températures fraîches. Il s’épanouit entre 13 et 18 °C. Il meurt le plus souvent à plus de 20 °C. C’est donc une bonne idée de le conserver dans une véranda ou un solarium, ou dans une pièce peu chauffée de la maison.

En été, on conserve les plantes dans l’endroit le plus frais de la maison (cave, sous-sol), même s’il n’y a pas de lumière. On peut sortir les cyclamens à l’extérieur sur le bord d’une fenêtre à la fin de l’été, lorsque les températures rafraîchissent, et on recommence à les arroser et les fertiliser.

On les rentre une fois que les températures descendent vers 10 °C.

Rempotage et repiquage

On multiplie les plantes avec leurs tubercules : il faut les déterrer délicatement à la fin de la floraison (début du printemps), puis les diviser en plusieurs sections dont chacune possède au moins un oeil. On plante les tubercules au 2/3 dans un mélange de mousse/terre/sable.

Un cyclamen mature n’a habituellement pas besoin d’être rempoté.

Taille

On élimine les fleurs au fur et à mesure qu’elles se fanent, et on coupe aussi toutes les feuilles jaunies.

À surveiller

Le cyclamen est rarement dérangé par des parasites ou des maladies.

Ce qu’il faut surtout surveiller, c’est la pourriture du tubercule, qui survient lorsque le sol est trop mouillé ou que l’eau stagne dans le pot.

Cycle de vie et floraison du cyclamen

Le cyclamen fleurit entre novembre et mars.

Lorsque tout le feuillage et les fleurs fanent (avril), on le place bien à l’abri du soleil et de la chaleur, et on le laisse en paix jusqu’à l’automne suivant. On recommence à l’arroser et lui donner de l’engrais lorsqu’il montre des signes de réveil (petites feuilles).

Vous aimerez aussi

Commentaires