Courge: comment la planter et la cultiver?

Courge

Les courges font partie de la famille des cucurbitacées. Il en existe une multitude de variétés. La courge est le légume de fin d’été et d’automne par excellence!

Même si elles sont assez différentes, elles nécessitent toutes à peu près les mêmes soins. Alors, que l’on choisisse de planter des courges musquées, butternut ou poivrées, des courges spaghettis, des potirons ou des citrouilles, voici la technique pour avoir de beaux légumes à déguster.

Quand planter la courge? 

On peut semer les graines de courge à partir de la mi-avril. 

Disposez 3 graines dans des godets de tourbe remplis de terreau enrichi de compost. Arrosez, puis attendre 1 semaine à 10 jours pour la germination.

Conservez uniquement le plant le plus vigoureux et laissez-le grandir dans un endroit bien ensoleillé et à l’abri des courants d’air, jusqu’à ce que la température extérieure soit assez chaude.

Culture de la courge en pots

On peut cultiver les petites espèces de courges dans de gros pots (au moins 60 cm de diamètre) sur une terrasse ou un balcon.

Culture de la courge au jardin

Une fois que tout risque de gel est écarté, on peut planter en pleine terre les pousses de courges que l’on a semées ou achetées en jardinerie. Il faut attendre que la température de la terre soit autour des 15 °C.

Préparez bien la terre en la mélangeant à une bonne quantité de fumier et de compost. Faites des buttes espacées de 80 cm à 1 m. Creusez un trou et placez-y les petits plants.

Pour les petites courges pas trop lourdes, on peut installer du treillis afin de les faire pousser en hauteur. 

Une fois que les plants ont bien pris racine, paillez le pied des plants pour conserver l’humidité et éviter que les fruits ne touchent la terre et pourrissent.

Dans quel type de sol?

Les courges ont besoin d’un sol très riche et bien drainé

Quelle exposition?

Le plein soleil est ce qui convient le mieux à tous les types de courge.

L’entretien

Les courges nécessitent quelques soins particuliers pour bien pousser et donner des fruits :

  • Arroser une fois par semaine (plus en cas de grosse chaleur) afin de mouiller la terre en profondeur.
  • Éviter de mouiller le feuillage.
  • Lorsque 5-6 fruits commencent à se développer, couper les autres petits qui apparaissent pour que le plant concentre son énergie aux plants déjà en cours de croissance.
  • Couper les tiges au-dessus de la 3e ou 4e feuille pour stimuler le développement de la plante et obtenir production.
  • S’il n’y a pas beaucoup d’insectes pollinisateurs, il peut arriver qu’aucun fruit ne se développe. Il faut alors procéder à une pollinisation manuelle : on commence par différencier les fleurs mâles (qui sont habituellement dressées à l’extrémité d’un long pédoncule) et les fleurs femelles (qui sont couchées plus près du sol et à la base desquelles on peut observer un minifruit.) La technique consiste à prélever délicatement le pollen d’une fleur mâle, avec un pinceau propre ou un coton-tige, puis à le déposer sur les étamines d’une fleur femelle. Pour une explication plus détaillée : Polliniser manuellement les courges.

Les parasites et maladies à surveiller

Les courges peuvent être touchées par les araignées rouges et les pucerons. Du côté des maladies, ce sont le mildiou, l’oïdium et la pourriture grise qu’il faut principalement surveiller.

Quand et comment récolter la courge?

Les courges peuvent être récoltées entre la fin de l’été (courges à peau fine comme les zucchinis, par exemple) et la fin de l’automne pour les grosses courges à peau épaisse.

Les bonnes et mauvaises associations au potager

Les courges se plaisent en compagnie des fèves, du maïs, de la laitue, des radis, de la menthe et du basilic.

Elles n’aiment pas la compagnie des pommes de terre.

Vous aimerez aussi

Commentaires