Concombre: comment le planter et le cultiver?

Concombre

Le concombre est une plante potagère de la famille des cucurbitacées, et est donc parent avec le melon et la courge. Plutôt facile à faire pousser, quelques soins de base permettent une récolte abondante tout au long de l’été.

Notez que la marche à suivre est sensiblement la même pour toutes les sortes de concombre (incluant le cornichon).

Quand planter des concombres? 

Semis à la maison

Dès le mois d’avril, on peut partir le plant de concombre, qu’on repique au jardin une fois passé tout risque de gel. Planter 3-4 graines dans des godets remplis de terreau mélangé à du compost et maintenir la température à 20 °C. Lorsque la température extérieure est assez chaude, on peut transplanter les petits plants au jardin.

Culture du comcombre au jardin

Une fois que le printemps est là pour rester, on peut planter les petits plants de concombres que l’on a semés (ou achetés en jardinerie). Attention, il faut s’assurer que la température ne redescendra pas plus bas que 10 °C, sinon les plants seront perdus!

Il vous faut alors préparer la terre en la mélangeant à une bonne quantité de compost. Faites ensuite de petites buttes de terre de 15-20 cm, espacées de 1 m environ. Puis, dans un trou au centre de la butte, déposer le plant, en prenant garde de ne pas enterrer les feuilles.

Prenez soin de bien arroser le concombre, puis appliquez du paillis pour conserver l’humidité. Installez un grillage pour que les tiges puissent s’y accrocher et pousser en hauteur plutôt que s’étaler à l’horizontale.

Culture en pots

On peut cultiver les concombres en pots ou jardinières, sur un balcon ou une terrasse, en suivant ces mêmes conseils.

Dans quel type de sol?

Le concombre aime un sol : bien drainé, léger et riche en matière organique (humus, compost, fumier).

Quelle exposition?

Le concombre a besoin du plein soleil. Il est très sensible au froid.

L’entretien

Le concombre n’aime pas « baigner » dans l’eau. Il faut donc garder la terre humide autour du pied, et l’arroser très fréquemment, mais ne jamais laisser de petite flaque.

Prenez aussi soin de :

  • Éviter d'arroser avec de l’eau trop froide, car cela rend les concombres plus amers.
  • Couper la branche principale du concombre au-dessus de la 2e feuille.
  • Couper les branches secondaires au-dessus de la 5e feuille, une fois que 5-6 branches sont présentes.
  • L’aider à grimper en attachant les branches au fur et à mesure sur le grillage ou la clôture.
  • Éviter de mouiller le feuillage lorsqu’on arrose, pour éviter les maladies fongiques.

Les parasites et maladies à surveiller

Les concombres peuvent être touchés par l’oïdium, le mildiou, les pucerons ou les petites araignées rouges.

Quand et comment récolter le concombre?

On peut récolter le concombre dès qu’ils atteint une dizaine de cm, pour 2-3 cm de diamètre. Il faut évidemment tenir compte de la variété plantée (les concombres libanais sont plus petits que les concombres anglais, par exemple).

Il est recommandé de le cueillir dès qu’ils arrivent à maturité, car si on attend trop, ils sont moins tendres à cause des graines qui durcissent.

Les bonnes et mauvaises associations au potager

Les concombres s’épanouissent en compagnie du maïs, des betteraves, des carottes, des petits pois, des haricots et des fèves.

Ils n’apprécient pas le voisinage des pommes de terre.

Vous aimerez aussi

Commentaires