Rudbeckia – fiche jardinage

Le rudbeckia (Rudbeckia) est une fleur vivace ou annuelle, selon les variétés, qui pousse très facilement, et ne nécessite qu’un minimum de soins. Avec ses allures de grosse marguerite au cœur marron et à corolle de pétales jaunes, il ensoleille les jardins durant toute la saison estivale. De plus, il attire de nombreuses espèces de papillons.

Quand planter?

Habituellement, on sème les rudbeckias annuels à l’intérieur dès le mois de mars ou avril. Les rudbeckias vivaces s’achètent le plus souvent en godets, déjà adultes et prêts à mettre en terre dès que les risques de gel sont écartés.

On plante le rudbeckia en pleine terre au printemps.

  • Préparer la terre en y ajoutant du compost ou du fumier.
  • S’assurer de ne pas enterrer la petite rosette de feuilles à la base de la tige.
  • Espacer les plants de 50 à 60 cm.
  • Arroser abondamment après la plantation.
  • Appliquer un paillis pour conserver la fraicheur du sol.

Dans quel type de sol?

Le rudbeckia a une préférence pour un sol :

  • lourd;
  • riche;
  • argileux;
  • bien drainé.

Toutefois, il n’est pas très difficile, et généralement, pousse même lorsque toutes ces conditions ne sont pas réunies.

Quelle exposition?

Il aime le plein soleil.

L’entretien

L’arrosage

Le rudbeckia n’aime pas la sécheresse, et doit être arrosé régulièrement (en évitant le feuillage) pour que la terre reste toujours fraiche. L’ajout d’un paillis est donc recommandé pour conserver l’humidité. Un arrosage hebdomadaire est recommandé, voire plus en période de grosse chaleur. Par contre, le sol doit être simplement humide, et non baigné d’eau.

Engrais et fertilisants

On peut donner au rudbeckia un engrais pour plantes fleuries, particulièrement pour les sujets en pot. Cela n’est toutefois pas obligatoire, et il poussera même sans fertilisant.

Chaque 3 ans, c’est une bonne idée de rajouter du fumier ou du compost à la terre pour stimuler une floraison plus abondante.

Taille

On coupe les fleurs au fur et à mesure qu’elles fanent pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs.

À la fin de l’été, on coupe les tiges au ras du sol, ce qui leur permet de reprendre des forces et de repartir encore mieux le printemps suivant (dans le cas des vivaces).

Multiplication

À l’automne ou au début du printemps, on divise les bouquets de rudbeckia. En plus de permettre l’apparition de nouveaux rudbeckias, cela stimule les vieilles plantes à fleurir abondamment.

Parasites et maladies à surveiller

On doit être vigilant en début de saison avec les escargots et les limaces qui se régalent des jeunes plantes.

Le rudbeckia est parfois touché par l’oïdium

Cycle de vie et floraison

Les rudbeckias fleurissent abondamment entre juin et septembre, et reviennent chaque printemps (pour les vivaces). Dans des conditions adéquates et en enrichissant la terre à intervalles réguliers, ils embelliront le jardin pendant de nombreuses années.

Vous aimerez aussi

Commentaires