Rhododendron - fiche jardinage

Le rhododendron est un arbuste aux fleurs éblouissantes qui se décline dans de multiples couleurs, selon les espèces. La plus commune des espèces dans nos régions est le rhododendron du Canada (Rhodendron canadense) qui arbore de jolies fleurs à 5 pétales d’un beau rose électrique. Il atteint jusqu’à 1 mètre de hauteur.

Quand planter?

Il est recommandé de planter les rhododendrons à la fin de l’été ou au début de l’automne, avant les premiers gels. On peut quand même les planter en tout temps, mais il faudra les arroser abondamment si l'on choisit l’été ou le printemps, puisque c’est leur période de croissance.

La plantation automnale requiert moins de soins, et permet à l’arbuste de bien s’enraciner et de préparer ses bourgeons pour l’année suivante.

Les racines du rhododendron étant très superficielles, il faut appliquer un bon paillis autour des pieds afin de les protéger : cela garde l’humidité pendant l’été et protège en hiver lors des grands froids.

Dans quel type de sol?

Cet arbuste est friand des sols :

  • acides : le pH se situe idéalement entre 4 et 5,5;
  • toujours humide;
  • très bien drainé : on recommande même de le planter en haut d’une petite pente, pour que l’eau s’écoule et ne noie jamais les racines.

Quelle exposition?

Le rhododendron s’épanouit parfaitement dans les zones ombragées et mi-ombragées qui ne conviennent pas à toutes les plantes.

Toutefois, il n’est pas mis à mal par le soleil, donc on peut aussi choisir des zones plus ensoleillées.

Il doit être protégé des grands vents par une barrière naturelle (haie, arbres). De plus, les accumulations naturelles de neige sont un excellent isolant contre le froid.

L’entretien

L’arrosage

Il faut arroser abondamment le rhododendron, de la fin du printemps jusqu’au début du mois d’août, et ensuite réduire la quantité d’eau fournie.

Engrais et fertilisants

À la fin de l’automne, on applique un mélange de compost et de fumier, ainsi qu’une couche de feuilles mortes. Au printemps,  un engrais riche en azote, juste avant la période de floraison, aidera à stimuler le rhododendron.

Température idéale

Les rhododendrons supportent bien les températures froides de l’hiver québécois et les chaudes journées d’été. Le climat québécois leur convient parfaitement.

Rempotage et repiquage

Si l’on souhaite déplacer ou rempoter les arbustes, la meilleure période est la fin de l’été ou le début de l’automne, ou bien au printemps, avant la période active.

On peut cultiver des rhododendrons en pot, sur une terrasse ou un balcon, mais ceux-ci ne grandissent pas autant qu’en pleine terre. Ils sont toutefois très esthétiques et en bonne santé.

Taille

Il n’est pas nécessaire de tailler les rhododendrons, exception faite de l’occasionnelle branche qui pourrait pousser de travers et nuire à votre arrangement floral.

On peut ôter les fleurs au fur et à mesure qu’elles se fanent.

Il faut éviter de biner au pied des arbustes pour ne pas briser les fines racines.

Parasites et maladies à surveiller

Le rhododendron est particulièrement résistant et est très rarement attaqué. Parmi les ravageurs ou maladies qui l’incommodent à l’occasion, on retrouve : l’oïdium, les taches foliaires, la chlorose ou le charançon du fraisier.

Cycle de vie et floraison

Le rhododendron se réveille au début du printemps et commence à fleurir après les dernières gelées. Il arbore de grosses fleurs, de la fin mai ou début juin jusqu’au début août.

Vous aimerez aussi

Commentaires