Préparez votre terrain au printemps

Ménage de la cour au printemps

Le printemps est à nos portes et il est temps de sortir tout l'attirail pour préparer son terrain. Mais il y a des règles de base à observer si vous souhaitez jouir de votre environnement tout au long de l'été.

Les arbres et arbustes

Vous avez installé une protection hivernale sur vos arbres et arbustes. Il est maintenant temps de les enlever, même si le risque de gel est toujours présent. Imaginez-vous coincé dans votre pyjama de bébé alors que vous mesurez deux, trois, quatre pieds. Ce serait inconfortable n'est-ce pas? C'est la même chose pour vos arbres.

La protection hivernale doit être retirée avant le gonflement des premiers bourgeons. Ceux-ci, qui apparaissent à l'automne, auront besoin de toute la place pour s'épanouir. Il faudra la retirer avec délicatesse, pour ne pas les endommager, car ce sont ces bourgeons qui assureront un feuillage abondant et/ou décoratif.

Sortez vos sécateurs et coupez les branches mortes et celles qui ont été endommagées par la neige et le verglas. Taillez les haies ? celles de cèdre peuvent attendre ? et les arbustes qui fleurissent en fin d'été. C'est aussi le temps de tailler les rosiers. Mais attendez avant de tailler vos arbustes à fleurs printanières. Vous le ferez après la floraison.

C'est aussi le bon temps pour planter les arbustes à racines nues que vous venez d'acheter chez votre pépiniériste favori.

Faites le ménage

L'hiver a laissé ses traces sur votre terrain. C'est le temps de ramasser les débris de toutes sortes qui, emportés par le vent, ont atterri chez vous. Branches, morceaux de bardeaux, sacs de plastique, papiers, devront se retrouver à la poubelle ou à la récupération, c'est selon. Il vous faudra également nettoyer vos entrées. Mais est-il nécessaire de gaspiller l'eau potable? Allez, un bon balai industriel fera le travail et, si vous terminez la journée avec des douleurs aux bras et aux épaules, ces petits bobos seront oubliés lorsque vous jouirez de votre environnement. En plus, vous aurez posé un geste écologique!

La pelouse

Le printemps, c'est aussi la saison idéale pour préparer votre pelouse. Dans un premier temps, raclez pour enlever les amas de feuilles. Il est aussi important de bien aérer la surface, compactée par la neige et la pluie. Si vous ne possédez pas d'aérateur, vous en trouverez en location dans plusieurs commerces.

L'hiver a certainement laissé des traces sur votre terrain. Il est maintenant temps d'épandre des semences de gazon adaptées à l'ensoleillement. Vous pourrez également fertiliser votre terrain quelques semaines plus tard. Dès qu'elle aura verdi, tondez votre pelouse.

Un petit conseil : enlevez le sac de votre tondeuse à gazon. En laissant les résidus reposer sur le sol, vous bénéficierez d'un engrais naturel. Ramassez les mottes d'herbe qui se déposeront ça et là.

Si votre terrain est sablonneux ou argileux, il est temps d'épandre un à deux centimètres de terre noire, dans le premier cas, ou de terre à jardin (dans le 2e cas). Il vous faudra répéter cette opération aux deux ou trois ans.

Les fleurs

En mai, au début ou à la fin du mois selon la zone climatique où vous habitez, il sera temps de diviser les vivaces qui fleurissent plus tard en saison, d'enlever les parties mortes ou endommagées. Épandez de l'engrais et du paillis dans vos plates-bandes, autour des plants.

C'est aussi le temps de planter les vivaces et de semer les graines d'annuelles à croissance rapide. Et, surtout, n'oubliez pas de visiter votre jardinerie favorite pour vous enquérir des dernières nouveautés afin d'avoir un jardin à la fine pointe des dernières tendances. Osez! N'hésitez pas à vous départir des plantes plus traditionnelles, à moins qu'elles fassent partie de vos coups de coeur.

Au surplus, chaque étape de votre travail sera agrémentée de chauds coloris si vous avez eu la bonne idée de planter, l'automne dernier, des bulbes à floraison printanière tels des crocus, des perce-neige, des jacinthes, des jonquilles et des tulipes, pour ne nommer que ceux-là.

Est-il besoin de rappeler que vous devez transplanter vos annuelles au jardin lorsque tout risque de gel est passé? Mais rien ne vous empêche de les sortir à l'extérieur, à l'abri du vent, dès que la température diurne le permet, afin de bien les acclimater. Ajoutez du compost et un engrais à libération lente dans vos plates-bandes.

Vous voilà prêts à jouir de votre environnement extérieur, en toute quiétude. Il ne vous restera qu'à l'entretenir et d'inviter vos amis pour une belle réception, au jardin.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi