Préparer son jardin pour l'hiver

Trop tôt? Pas vraiment! Il est temps de préparer votre jardin et vos plates-bandes pour l'hiver. Les premiers gels sont à nos portes. Vos annuelles ont pratiquement terminé leur période de floraison. Vos vivaces entreront bientôt en hibernation. Et le travail ne manquera pas.

Avant d'examiner les tâches spécifiques que vous devrez accomplir, il y a quelques étapes à franchir dans tous vos espaces verts. Vos plates-bandes, jardin d'épices, jardin de légumes et de petits fruits, vos plantes nouvellement introduites dans le jardin ou celles situées à la limite de leur zone de rusticité ont besoin de soins.

Désherbez

Enlevez tous les mauvaises herbes dans vos plates-bandes, vos jardins, près des conifères. C'est une règle incontournable pour éviter les problèmes au cours de la prochaine belle saison.

Aérez le sol

Pour ce faire, il vous faut bêcher la terre sur 15 à 20 centimètres. Évitez toutefois d'aérer à proximité des plantes vivaces dont la floraison n'est pas terminée. Profitez-en pour ajouter du compost.

Ajoutez du paillis

Vous en trouverez dans tous les centres horticoles. Pour les vivaces et les annuelles, assurez-vous d'obtenir une épaisseur de 3 à 5 cm, c'est suffisant. Mettez de 7 à 10 cm d'épaisseur autour des arbres. Le paillis limitera la croissance des mauvaises herbes, en plus d'ajouter à l'esthétisme.

Les plates-bandes

Vos plates-bandes ont eu de l'éclat tout l'été. C'est le temps d'admirer les photos croquées, semaine après semaine, pour ajouter, çà et là, quelques bulbes à floraison printanière ou estivale qui viendront ajouter à l'esthétisme de l'ensemble.

Dès septembre, plantez des bulbes

Les bulbes printaniers (perce-neige, crocus, tulipes, jonquilles, jacinthes, etc.) apportent une touche spectaculaire à vos plates-bandes. Mais faites en sorte que le printemps arrive partout sur votre terrain. Plantez donc des bulbes un peu partout, préférablement en bosquet, pour ajouter de la couleur dès les premiers jours de beau temps. Regardez sur l'emballage. Vous trouverez les instructions de plantation ? elles diffèrent d'une espèce à l'autre ? et les distances à respecter entre les bulbes.

Arrosez vos arbustes et vos arbres

Chaque semaine, l'apport en eau doit atteindre 2,5 cm. S'il ne pleut pas beaucoup, vous devrez vous substituer à Dame nature afin d'assurer un arrosage adéquat. Un boyau suintant sera d'une grande utilité.

Appliquez de l'engrais et protégez vos rosiers

On recommande d'agir vers la fin octobre ou début novembre dans ce cas. Pour les rosiers, surtout les hybrides de thé, le buttage (*) avec une terre de jardin leur convient parfaitement. Une fois que le sol est gelé, ajoutez du paillis. Exposer les racines au gel et au dégel provoque un stress qui peut faire mourir vos plantes. Notez toutefois que vos rosiers Rugosa ne nécessitent pas de protection.

Gardez les feuilles mortes

Au lieu de les jeter ou de les souffler (chez le voisin!), conservez-les pour fabriquer du compost ou pour protéger les racines.

Les jardins

Que ce soit dans votre potager ou votre jardin de fines herbes, il vous faudra protéger les plantes vivaces avec du paillis, pour protéger les racines, des branches, des feuilles ou une clôture basse pour faciliter l'accumulation de neige.

Récoltez les légumes, que vous avez entreposés dans une chambre froide et les fines herbes, et faites-les sécher.

Créez un jardin d'épices intérieur, que vous placerez près d'une fenêtre ensoleillée. Vous disposerez d'herbes fraiches tout au long de l'hiver.

Les haies, arbres et arbustes

Les haies ont aussi besoin de protection hivernale, surtout si elles regroupent des cultivars sensibles aux rudes hivers québécois. Il vous faudra donc assurer une protection adéquate.

Protégez les racines

Avec du paillis ou des feuilles mortes, une fois que le sol est gelé.

Installez une clôture à neige

Recouvrez cette dernière d'une jute ou d'une toile géotextile blanche.

Assurez-vous que la protection installée ne touche pas les feuilles des arbres et arbustes

Une bonne circulation d'air est essentielle pour éviter de les endommager.

Évitez les toiles géotextiles noires, les sacs de plastique et le polythène

Ils feront surchauffer les arbustes.

Pour les arbustes isolés, utilisez des cônes de protection pour rosiers

Efficaces, ils vendus dans des centres horticoles. Et si vous avez de gros pots à fleurs, vous n'avez qu'à les remplir de feuilles mortes.

Attachez les branches des arbustes

Liez-les ensemble, avec une corde de jute. Toutefois, attendez que les feuilles soient tombées, là encore pour éviter la surchauffe.

Protégez les troncs d'arbres

Les rongeurs sont très actifs l'hiver. Protégez les troncs d'arbres avec des gaines en plastique, vendues dans le commerce, ou des bouts de tuyau de drainage.

Et voilà, vous pourrez dormir en toute quiétude et retrouver, au printemps, vos plantes, arbres et arbustes en bon état. Il ne vous reste plus qu'à sortir vos pelles à neige et à attendre... la première bordée.

(*) : Cette technique simple et économique consiste à relever la terre en forme de butte au pied des plantes. Pratiqué surtout sur les rosiers, certaines plantes vivaces fragiles et les légumes à tiges ou à bulbes (asperges, artichauts, poireaux, cardons, etc.), le buttage peut être complété avec une couche de feuilles mortes et de terreau.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi