Les parasites du jardin

Insectes, arachnides, gastéropodes ou larves, plusieurs organismes peuvent menacer vos cultures au jardin, qu’il s’agisse de fleurs ou de légumes. Voici quelques-uns de ces parasites et quelques méthodes pour les combattre.

Limace et escargot

Ces petits mollusques, qui font partie de la famille des gastéropodes, font des ravages surtout au début du printemps et après les averses. Ils se régalent de toutes les jeunes pousses et du feuillage des petits plants.

Les méthodes naturelles pour les éviter et s’en débarrasser :

  • Faire des barrières d’obstacles autour des zones à protéger : on peut utiliser de la cendre ou de la sciure de bois que l’on monte en petites « forteresses », ou encore du marc de café.
  • Utiliser un paillis spécial : le paillis très fin à base d’écorces de cacao ou de paillettes de lin, par exemple, empêche les insectes de s’approcher. Ils choisiront d’autres plantes si on leur rend la vie difficile.
  • Les saouler : ils raffolent de la bière! Lorsqu’on dispose de petites écuelles remplies de bière dans les endroits stratégiques, les limaces et escargots sont attirés par l’alcool, et vont se noyer dans le récipient.

Mouche de la carotte

Cette petite mouche noire pond ses œufs au début du printemps, au pied des plants de carottes (mais aussi d’autres légumes comme le céleri ou le panais). Lorsque les larves viennent au monde, elles creusent des galeries dans les racines et détruisent parfois les récoltes. On remarque leur présence par un jaunissement et un flétrissement du feuillage.

Les méthodes naturelles pour les éviter et s’en débarrasser :

  • Il est quasi impossible de se débarrasser des larves une fois qu’elles ont envahi les racines. On doit donc agir de manière préventive.
  • Poser un filet de protection au-dessus des plants, directement après la mise en terre, et le laisser jusqu’à ce que la période de ponte soit dépassée (début juillet).
  • Appliquer de la poudre d’algue, du marc de café ou des branches de lavande sur les rangs.
  • Planter à proximité des oignons, des poireaux ou des plantes à l’odeur forte comme la coriandre ou la lavande.

Puceron

Les pucerons sont de tous petits insectes qui colonisent par centaines les plantes et sucent leur sève pour se nourrir, surtout au début du printemps, car ils raffolent des jeunes pousses et des bourgeons. Ils affaiblissent les plantes et attirent d’autres insectes, comme les fourmis.

Les méthodes naturelles pour les éviter et s’en débarrasser :

  • Vaporiser sur les plantes une solution d’huile de canola et d’eau savonneuse.
  • Appliquer du purin d’orties.
  • Planter à proximité des plantes touchées de la menthe, de la lavande, du thym ou des œillets d’Inde.

Cochenille

Les cochenilles sont de tous petits insectes qui se complaisent lorsque le temps est chaud et humide. Elles sucent la sève des plantes. Elles affaiblissent ces dernières en les piquant à répétition pour se nourrir. Elles peuvent également être à l’origine d’une invasion de minuscules champignons qui se nourrissent du miellat qu’elles produisent. On peut souvent observer leur présence grâce à une substance blanchâtre dans laquelle elles s’enveloppent, et qui rappelle de minuscules boules d’ouate sur les feuilles.

Les méthodes naturelles pour les éviter et s’en débarrasser :

  • Vaporiser les feuilles avec une solution composée de savon noir, d’huile et d’alcool à bruler (1 c. à café de chaque ingrédient dilué dans un litre d’eau).
  • Nettoyer les feuilles touchées avec un linge imbibé de bière ou d’alcool à brûler, puis rincer à l’eau claire.
  • Vaporiser une solution composée d’eau et de purin d’orties.

Chenille

Les chenilles sont les larves de papillons. Elles dévorent les feuilles des plantes du jardin et du potager très rapidement, et peuvent détruire une récolte en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire.

Les méthodes naturelles pour les éviter et s’en débarrasser :

  • Observer régulièrement les plantes pour se débarrasser des larves au fur et à mesure qu’elles se manifestent.
  • Couper les parties infestées, et les brûler immédiatement.
  • Vaporiser sur les plantes une décoction faite de feuilles de rhubarbe.

Araignée rouge

Les araignées rouges sont de petits acariens qui s’attaquent autant aux plantes d’intérieurs qu’aux fleurs et aux légumes du potager. Elles sucent la sève et se reproduisent très rapidement, mais seulement en période chaude et sèche (ou à l’intérieur). On doit donc tâcher de les éliminer dès les premiers signes de leur présence. On la reconnaît par l’apparition de minuscules toiles fines sur les plantes ainsi que de petits points jaunes ou blancs sur les feuilles. Les araignées rouges ne causent pas de ravages irréversibles, mais une invasion importante peut faire dépérir certaines plantes.

Les méthodes naturelles pour les éviter et s’en débarrasser :

  • Lorsqu’elles sont présentes en faible quantité, on peut simplement vaporiser fréquemment de l’eau sur les plantes touchées.
  • Observer les plants par temps chaud et sec afin de mettre fin à l’invasion avant qu’elle ne devienne insurmontable.

Doryphore

Le doryphore est un petit insecte volant qui appartient à la famille des coléoptères. On le reconnaît grâce à sa carapace rayée de jaune et de noir. Il mange les tiges, les feuilles et les bulbes de nombreuses plantes, détruisant presque totalement les cultures.

Les méthodes naturelles pour les éviter et s’en débarrasser :

  • Observer les plants et se débarrasser des insectes et de leurs larves le plus rapidement possible.
  • Planter de l’ail, des haricots ou du lin, en prévention, à proximité des plantes touchées.

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires