Muguet – fiche jardinage

Le muguet (Convallaria) est une petite plante vivace à rhizomes, dont les fleurs en forme de clochettes (blanches, le plus souvent) embaument merveilleusement le jardin, et annoncent l’arrivée du printemps. En Europe, on l’offre à ceux que l’on aime le 1er mai… Mais sous nos latitudes plus froides, il n’a pas encore fait apparition à cette date.

Quand et comment planter?

Pour la première année, il faut planter le muguet après les dernières gelées. Ensuite, il poussera de lui-même en s’étendant toujours un peu plus, si l’emplacement lui convient. Attention, il peut même devenir envahissant!

Pour planter le muguet en pleine terre :

  • On enrichit d’abord la terre avec du compost.
  • On place les rhizomes, sans les enterrer trop profondément, en laissant dépasser la partie pointue.
  • Si on procède avec un plant qui est déjà sorti, on creuse simplement un petit trou, et on y place la motte de terre ou le godet au complet si celui-ci est adapté.
  • Il faut espacer les plants/rhizomes de 8-10 cm de tous les côtés.
  • On tasse légèrement le terreau autour du rhizome ou du petit plan.
  • On arrose normalement.

Si les muguets sont en pots, la procédure est sensiblement la même, mais il faut mettre au fond du pot un mélange de terre et de sable pour favoriser le drainage.

Dans quel type de sol?

Le muguet aime les sols :

  • bien drainés;
  • riches en frais;
  • calcaires;
  • légers;
  • humides;
  • riches en humus.

Quelle exposition?

Le muguet aime l’ombre ou la mi-ombre. Il ne faut pas le planter en plein soleil.

L’entretien

L’arrosage

Le muguet a besoin d’eau, et il aime les sols humides. Il faut l’arroser en été, particulièrement lors des grosses chaleurs : la terre ne doit jamais se dessécher. Par contre, il faut éviter le plus possible d’arroser le feuillage.

Engrais et fertilisants

On peut ajouter du compost à la terre la 1re année. Ensuite, cela n’est plus nécessaire.

Température idéale

Le muguet fleurit quelques semaines après les dernières gelées.

Rempotage et repiquage

À l’automne ou au printemps, on peut déterrer délicatement les rhizomes, les diviser, et les replanter en les espaçant (ou en pots) pour que de nouveaux plants naissent.

Taille

Il faut couper les fleurs fanées au fur et à mesure pour éviter qu’elles ne se transforment en fruits : les clochettes blanches et odorantes deviennent de petites baies rouges très toxiques. En avaler seulement 5 peut entrainer un ralentissement du rythme cardiaque, et nécessiter une intervention d’urgence.

Maladie et parasites à surveiller

Le muguet n’est habituellement pas touché par des maladies, à l’exception de la pourriture grise qui survient si la terre n’est pas bien drainée.

Il est cependant la proie de certains insectes : de petits charançons, des chenilles qui dévorent les rhizomes.

Cycle de vie et floraison

Le muguet fleurit abondamment au printemps, mais son temps de floraison est assez court : il ne dure que 3-4 semaines.

Attention!

Malgré son odeur suave et ses jolies clochettes, le muguet est vraiment toxique, et plusieurs personnes sont intoxiquées chaque année. Il faut éviter de le cultiver lorsque de jeunes enfants pourraient ingérer n’importe quelle partie de la plante : les fruits, mais aussi les tiges, les fleurs, ou même l’eau dans laquelle on a posé un bouquet de muguet.

 

Vous aimerez aussi

Commentaires