Lys – fiche jardinage

Le lys (Lilium) est une fleur à bulbe à l’allure et aux couleurs spectaculaires. On le trouve dans toutes les teintes, du blanc le plus pur au rouge écarlate, en passant par les jaune, orangé, rose, mauve, etc. Malgré sa grande beauté, il demande un entretien minimal et refleurit chaque année.

Quand planter?

On plante les bulbes de lys au printemps.

  • Enrichir la terre avec du compost.
  • Creuser des trous de 10-20 cm de profondeur, espacés de 15 cm environ. Pour connaître la profondeur idéale de plantation, il suffit de regarder le bulbe, et de multiplier sa hauteur par 2,5.
  • Déposer une poignée de gravier au fond du trou pour favoriser le drainage.
  • Déposer les bulbes et recouvrir de terre.
  • Si la variété choisie devient très haute, penser à installer un tuteur.

On peut également planter les lys en pots.

Dans quel type de sol?

Le lys préfère un sol :

  • riche en humus;
  • humide;
  • bien drainé.

Il n’est toutefois pas bien difficile, et peut s’épanouir même lorsque ces conditions ne sont pas remplies, à condition qu’il n’y ait pas de stagnation d’eau.

Quelle exposition?

Le lys s’épanouit en plein soleil et à la mi-ombre.

L’entretien

L’arrosage

Si la terre de plantation est humide, il n’est pas nécessaire d’arroser les lys, sauf en cas de sécheresse.

Dans tous les cas, on arrête d’arroser à la fin de l’été, lorsque le feuillage commence à jaunir.

Engrais et fertilisants

On peut ajouter un engrais pour fleurs à bulbes lors de la période de floraison pour stimuler la croissance de nombreuses fleurs.

Taille

Quelques gestes simples permettent au lys de se développer dans les meilleures conditions :

  • Couper les fleurs lorsqu’elles sont fanées.
  • Ne jamais couper les feuilles avant qu’elles ne soient complètement sèches.
  • Couper la tige principale aux 2/3 de sa longueur lorsque les fleurs sont toutes fanées.

Température idéale

Les lys vendus au Québec sont très rustiques, et peuvent supporter sans problème des températures allant jusqu’à -20 °C. Pour que la température ne descende pas plus bas, on s’assure simplement que l’emplacement réservé aux lys est sans cesse recouvert d’une couche protectrice de neige.

Multiplication

Selon les variétés, les lys se reproduisent de manière différente :

  • Ils échappent des graines et se replantent d’eux-mêmes autour des fleurs mères.
  • Ils produisent de petits bulbes, appelés bulbilles, autour du bulbe principal, et il suffit de les couper et les planter ailleurs.
  • Ils produisent des écailles autour du bulbe. On peut bouturer ces écailles, ce qui donnera naissance à de nouveaux lys (mais le processus est long, et plusieurs années seront nécessaires avant d’obtenir des fleurs).

Parasites à surveiller

Les lys sont rarement touchés par des maladies.

En début de saison, ils sont parfois la proie des escargots et des limaces. Mais leur plus grand prédateur est sans contredit le criocère du lys, un petit coléoptère rouge qui dévore feuilles et fleurs. Il est nécessaire de bien surveiller les lys, et d’intervenir aux premiers signes d’invasion.

Cycle de vie et floraison

Le lys produit chaque année une longue hampe florale. L’éclosion des fleurs se fait progressivement de juin à septembre. La plante entre en dormance avec les premiers froids, et se réveille d’elle-même chaque printemps.

Vous aimerez aussi

Commentaires