Le potager pour les débutants

Il n’existe rien de meilleur que de bons légumes bio fraichement cueillis, à plus forte raison si ce sont vos soins attentionnés qui les ont menés à maturité. Si vous avez toujours rêvé d’avoir un jardin potager, mais que vous ne savez pas comment vous y prendre, voici quelques trucs de base qui devraient vous aider à débuter. Le printemps est à nos portes et il est temps de commencer à planifier votre petit potager.

L’emplacement idéal

Évidemment, l’emplacement de votre jardin potager est très important. Lorsque vous choisissez ou vous allez l’implanter, il faut garder en tête plusieurs paramètres :

L’ensoleillement

Votre jardin doit recevoir la lumière directe du soleil le plus longtemps possible chaque jour. Quelques heures plus sombres le matin ou en fin d’après-midi ne devraient pas être trop dommageables, mais un potager requiert un minimum de 6 heures d’ensoleillement direct chaque jour.

L’eau

Vous devrez arroser vos légumes très souvent; il faut donc penser tout de suite à la proximité d’un robinet. Vous pouvez également vous munir d’un boyau d’arrosage assez long!

Le terrain

Il doit être plat afin que l’eau ne s’écoule pas avant d’avoir bien pénétré dans la terre.

Le vent

Il est préférable de choisir un emplacement à l’abri des grosses rafales, si vous résidez dans une région qui y est sujette.

Les arbres

Votre jardin doit se situer à au moins 5 mètres de tout gros arbre (comme un érable ou un saule). Les racines de ces derniers sont longues et « voleraient » les nutriments et l’eau dont vos légumes ont besoin pour bien grandir.

Les murs

Si vous disposez d’assez d’espace ailleurs, ce n’est pas une bonne idée de planter vos légumes trop près du mur de la maison. Lorsqu’on n’a pas le choix, cela peut tout de même se faire, mais assurez-vous que c’est bien le mur qui est exposé vers le sud.

Les différents types de potagers

Il existe plusieurs façons de cultiver un jardin. En voici un aperçu :

Le potager en carrés

C’est la manière la plus efficace de commencer. Ce type de potager est constitué d’un ou plusieurs carrés (habituellement de 4 X 4 pieds) légèrement surélevés dans lesquels on peut planter plusieurs espèces. On peut trouver des ensembles de départ dans les magasins spécialisés, mais il est aussi possible de construire vos carrés avec des planches ou en empilant des parpaings si vous êtes un peu bricoleur. Le gros avantage de cette méthode, c’est que la qualité de la terre importe peu puisqu’on remplit les carrés de terre et de compost achetés.

Le potager en rangées

Il est constitué de rangées espacées d’environ 3 pieds pour vous permettre de passer entre elles et de prendre soin de vos légumes.

Le potager en parcelles

Ici, le potager est fait de petites parcelles de forme et de taille variées séparées par des allées et dans lesquelles on ne plante qu’une seule espèce de légume à la fois.

Quelle taille?

Tout dépend du temps que vous souhaitez allouer à votre jardin et de votre « ambition »! Soyez réaliste; un jardin demande un certain entretien, et plus il est grand, plus nombreuses seront les heures que vous devrez y consacrer chaque jour. Si c’est votre tout premier potager, vaut mieux ne pas voir trop grand plutôt que de l’abandonner après quelques semaines parce que vous n’arrivez pas à l’entretenir.

En général, on estime que pour profiter de quelques légumes frais pendant la saison automnale, une famille de 4 a besoin de 2-3 carrés ou d’un petit jardin en rangées d’environ 40 mètres carrés. Mais si vous souhaitez éliminer presque tous vos achats de légumes, faire des conserves et en profiter toute l’année, il vous faudra prévoir de nombreuses heures de travail et avoir une superficie d’au moins 300 mètres carrés, voire beaucoup plus… Mais encore une fois, il vaut mieux commencer doucement et voir comment vous vous en sortez avec une petite superficie. Si le jardinage devient une vraie passion, il y aura d’autres printemps pour envisager un plus grand jardin.

Préparer le sol

La marche à suivre n’est pas exactement la même selon que vous choisissez de cultiver vos légumes dans des carrés surélevés ou en pleine terre (rangées ou parcelles) :

En carrés

Une fois que vos carrés (ou rectangles) sont construits, déposez au fond, directement sur la terre et le gazon, une couche d’une dizaine de feuilles de papier journal pour étouffer les mauvaises herbes. Recouvrez ensuite cette couche de papier d’une épaisse couche (d’au moins 30 cm) de terre achetée mélangée à du compost et à de l’engrais naturel.

En pleine terre

Que vous optiez pour la culture en rangées ou en parcelles, il vous faudra d’abord retirer tout le gazon, le cas échéant, puis retourner la terre sur toute la surface jusqu’à une profondeur d’environ 30 cm, en ajoutant quelques sacs de terre et de compost. Votre terre doit devenir souple et malléable. Pour rendre le travail plus facile, vous pouvez déposer de simples planches (vieux bois de grange, par exemple) entre les rangées, ce qui vous permettra de circuler plus facilement pour l’entretien.

Les outils dont vous aurez besoin

Puisqu’il s’agit de votre premier potager et que vous ne savez pas encore si cela va devenir une vraie passion, il n’est pas nécessaire d’investir des montants astronomiques dans l’outillage. Vous pouvez très bien entretenir votre petit coin de terre avec des outils de base :

  • Une bêche : elle est utile pour retirer la couche de gazon (en coupant les racines), retourner la terre et couper des bordures. Elle peut aussi servir de pelle.
  • Une binette : pour aérer la terre autour des plants et arracher les mauvaises herbes.
  • Une griffe à dents : utile pour sarcler, ameublir, aérer et nettoyer la terre.
  • Un râteau : pour égaliser la superficie.

Il existe beaucoup d’autres outils que vous souhaiterez peut-être vous procurer plus tard : fourche-bêche, pelle, brouette, transplanteur, sécateur, tamis, etc.

Et bien sûr, n’oubliez pas les gants de jardinage, très utiles pour éviter les ampoules et autres petites blessures.

On plante quoi?

Une fois que votre emplacement est prêt, il ne vous reste plus qu’à planter! Pour les jardiniers débutants, on recommande, lorsque c’est possible, d’utiliser de petits plants que l’on peut acheter dans les magasins spécialisés et les marchés publics au printemps (mais cela n’est pas possible pour tous les légumes.)

En règle générale, il faut attendre que tout risque de gel nocturne soit passé avant de planter vos légumes, petits fruits ou herbes fraiches. Voici quelques idées pour commencer ; ces plants sont assez faciles à cultiver et en plus, ils produisent beaucoup, ce qui va rendre votre expérience enrichissante (et délicieuse) :

  • Les tomates : rondes ou cerise, c’est LE légume (ou fruit, c’est selon) qui doit être présent dans tout potager qui se respecte.
  • Les courgettes (zucchini)
  • La laitue, à condition de semer les graines à quelques jours d’intervalle pour ne pas vous retrouver avec 12 laitues prêtes en même temps!
  • Les carottes
  • Les herbes fraiches : coriandre, persil, basilic, menthe, thym, etc.
  • Les radis
  • Les concombres

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

 

Vous aimerez aussi

Commentaires