Gerbera – fiche jardinage

Les fleurs du gerbera sont très appréciées pour leurs couleurs éclatantes et leur forme qui rappelle celle des marguerites géantes. Il existe environ une trentaine d’espèces de gerbera. Cette plante est à l’origine une vivace, mais nos froids hivers québécois ne lui permettent pas de survivre d’une année à l’autre; on la cultive donc comme une annuelle.

Quand et comment planter?

On plante les gerberas à l’extérieur au début ou à la mi-juin. Il est en général assez difficile de réussir des semis de gerberas parce que la plante est capricieuse, et le procédé est délicat (la température doit être maintenue entre 16 et 18 °C pendant plusieurs semaines, ce qui est difficile sans matériel spécialisé). À moins de disposer d’une serre chauffée, on recommande donc d’acheter les fleurs en caissettes au printemps.

Le gerbera peut également être cultivé en pot à l’intérieur, ou sur un balcon ou une terrasse. Voici la marche à suivre :

  • Choisir des pots de grandeur moyenne (entre 12 et 20 cm de diamètre), ou un emplacement approprié au jardin.
  • Commencer par mettre au fond du pot une couche de gravier ou de billes d’argiles pour faciliter le drainage.
  • Ajouter une terre riche, mélangée à du compost.
  • Placer le gerbera au centre, recouvrir de terre, et bien tasser.
  • Ne pas trop arroser, pour éviter la pourriture.

Dans quel type de sol?

Le gerbera aime un sol :

  • très bien drainé;
  • neutre à acide;
  • riche en humus;
  • léger.

Quelle exposition?

À l’extérieur, il se développe bien dans les endroits ensoleillés et à la mi-ombre. Trop de soleil direct n’est pas bon pour lui.

Les gerberas en pot doivent être placés dans un lieu bien ensoleillé, et à une température d’environ 18 °C.

L’entretien

L’arrosage

La terre ne doit jamais sécher complètement entre deux arrosages, sauf l’hiver (en pot).

On arrose le matin, pour que le feuillage sèche avant la nuit, et éviter ainsi la pourriture ou les champignons.

Engrais et fertilisants

Pendant la période de floraison, on peut ajouter de l’engrais pour plantes fleuries à l’eau d’arrosage, 2 fois par mois environ.

Cela n’est pas nécessaire entre octobre et avril-mai, pour les plantes en pot.

Température idéale

Le gerbera s’épanouit entre 18 et 25 °C environ. Il ne supporte pas les températures trop fraîches.

Rempotage et repiquage

On peut séparer des bouquets de gerberas d’intérieur au printemps pour en planter quelques-uns au jardin. On peut aussi le faire à la fin de l’automne, et les mettre en pot pour en apporter quelques-unes à l’intérieur, et essayer de les replanter le printemps suivant.

Taille

Il faut tailler les fleurs fanées au fur et à mesure pour prolonger la floraison.

Parasites et maladies à surveiller

Les parasites qui touchent le plus souvent les gerberas sont les pucerons, les araignées rouges et les cochenilles. L’oïdium (pourriture) peut aussi les toucher.

Si les feuilles jaunissent, c’est qu’il faut ajouter de l’engrais, et si elles rapetissent, c’est le signe qu’il est temps de rempoter le gerbera dans un pot plus grand.

Il faut parfois ajouter un tuteur, car certains gerberas ont de très longues tiges qui se courbent (et cassent parfois) avec le poids des fleurs.

Cycle de vie et floraison

Avec des soins appropriés, le gerbera d’intérieur peut fleurir toute l’année.

À l’extérieur, il égaye le jardin de ses grosses fleurs colorées, entre mai et septembre.

Vous aimerez aussi

Commentaires