Freesia – fiche jardinage

Le freesia est une plante à bulbe d’été. Il est apprécié pour ses magnifiques hampes florales de couleur blanche, jaune, rose, rouge ou violette, selon les espèces. Il diffuse aussi un parfum enivrant qui rappelle celui du jasmin. Dans son milieu d’origine, le freesia est une vivace, mais notre climat ne lui permet pas de survivre, et il faut donc replanter les bulbes chaque année.

Quand planter?

On plante les bulbes de freesia en pleine terre une fois que tout risque de gelée est passé. Si l’on souhaite profiter d’une floraison précoce, on peut aussi planter les bulbes dans des pots dès la fin du mois de mars, et les repiquer à l’extérieur lorsque la température est adéquate.

  • Faire tremper les bulbes 24 h avant de les planter.
  • Pour les freesias en pot, mélanger la terre à raison de 1/3 de terreau à empotage, 1/3 de mousse de tourbe et 1/3 de perlite.
  • Planter les bulbes, le bout pointu vers le haut.
  • Arroser modérément les premiers jours, puis plus abondamment lorsque les pousses atteignent 5 cm.
  • Laisser germer dans un endroit frais et à l’abri des rayons directs du soleil : ils sont encore fragiles.

Lorsqu’il est temps de planter en pleine terre :

  • Préparer la terre en y ajoutant une bonne quantité de compost.
  • Creuser des trous de 5 cm de profondeur, et y enfouir les bulbes.
  • Espacer les bulbes de 5 à 10 cm les uns des autres.

Dans quel type de sol?

Le freesia s’épanouit dans un sol :

  • léger;
  • sablonneux;
  • souple;
  • frais et bien drainé.

Quelle exposition?

Le freesia a besoin d’au minimum 6 h d’ensoleillement direct par jour.

L’entretien

L’arrosage

On arrose environ une fois par semaine lorsqu’il fait très chaud, tous les 10 jours le reste du temps. Le freesia craint l’humidité, et il est préférable d’attendre que le sol sèche au pied de la plante avant d’arroser.

On diminue l’arrosage lorsque les feuilles jaunissent, et l'on cesse complètement lorsqu’elles se fanent.

Engrais et fertilisants

Un engrais pour plante à bulbe est recommandé, tous les 15 jours.

Taille

On coupe les fleurs au fur et à mesure qu’elles fanent.

On coupe le feuillage seulement lorsqu’il a totalement jauni : c’est à ce moment que le bulbe prend des forces pour la floraison du printemps suivant.

À l’automne (avant le gel), on peut récolter les bulbes pour la saison suivante :

  • Couper les tiges à 5 cm de la terre, et déterrer les bulbes en prenant soin de ne pas les abîmer.
  • Laisser sécher 2-3 jours à l’air libre.
  • Brosser et séparer les bulbes.
  • Entreposer dans un endroit frais et sec (8-12 °C).

Parasites et maladies à surveiller

Les jeunes freesias sont très appréciés des escargots et des limaces.

Il est également nécessaire de faire attention à la présence d’humidité. Un mauvais drainage cause des problèmes de pourriture.

Cycle de vie et floraison

Le freesia fleurit de juillet à fin septembre. Il entre ensuite en dormance jusqu’au printemps suivant. Les bulbes laissés en pleine terre meurent en hiver, d’où la nécessité de déterrer ces derniers pour les réutiliser d’une année à l’autre.

 

Cécile Moreschi, rédactrice Canal vie

Vous aimerez aussi

Commentaires