Bien choisir son paysagiste

Vous êtes nouveau propriétaire ou vous avez choisi de refaire l'aménagement paysager de votre demeure. Bien sûr, vous pouvez sortir vos outils et le faire vous-même, avec les risques d'erreurs que cela comporte. Vous pouvez aussi faire appel à une entreprise ou un paysagiste professionnel. Mais comment choisir son paysagiste?

Évaluer les besoins

Avant de choisir le professionnel qui réalisera votre rêve, vous devez définir vos besoins.

  • Souhaitez-vous retrouver des plantes rares sur votre terrain?
  • Désirez-vous une aire de jeu? Une piscine? Un spa?
  • Préférez-vous une grande terrasse?
  • Misez-vous sur une belle intimité?

Il est important d'identifier vos propres attentes, car chaque élément a son importance dans le choix d'un paysagiste, et de la facture que vous devrez acquitter.

Faites le tour de votre quartier, de votre ville. Observez les aménagements qui vous plaisent. Notez les noms des paysagistes et des entreprises qui ont effectué les travaux. Au besoin, n'hésitez pas à frapper aux portes pour obtenir ces précieux renseignements. En général, les gens sont fiers de parler de leur jardin.

De retour à la maison, consultez des revues ou des sites Internet, dont ceux de l'Association des paysagistes professionnels du Québec http://appq.org/fr/home/ et de l'Association des architectes paysagistes du Québec http://aapq.org/. Vous y trouverez de informations pertinentes.

Faire le bon choix

Voici quelques trucs qui vous aideront à bien choisir votre paysagiste ou votre architecte paysagiste :

  • il retourne rapidement vos appels;
  • vous vous sentez à l'aise;
  • il propose des idées, des solutions, dès la première rencontre;
  • il présente son portfolio et des références;
  • il a réalisé des travaux similaires;
  • il possède une assurance valide;
  • il est disponible;
  • il propose une soumission écrite et élaborée, assortie d'une politique de juste prix;
  • il fournit un échéancier des travaux, qu'il s'engage à respecter (si Dame Nature collabore);
  • le prix vous semble raisonnable;
  • s'il n'a qu'une vague idée des coûts, ne le rappelez pas.

Votre paysagiste ou votre architecte paysagiste vous proposera de travailler avec une équipe qu'il connaît bien, ou avec qui il est rattaché. Il est important de faire confiance à cette dernière. Si ce n'est pas le cas, consultez un autre professionnel.

Le choix des plantes

Votre paysagiste vous fera des suggestions de plantes selon la zone de rusticité. Il est inutile de vouloir planter un palmier dans votre cour. Il ne survivra pas. Toutefois, certaines espèces indigènes, bien adaptées à la zone que vous habitez, vous seront proposées.

Rien ne vous empêche de choisir vous-même des végétaux. Un lilas, un magnolia, des bulbes, des astilbes, un couvre-sol, des ancolies ou des miscanthus, par exemple, pour égayer votre aménagement.

Les travaux

Voilà, votre choix est fait. Il ne vous reste qu'à attendre le jour J. Et à surveiller l'opération en ne perdant pas de vue ces règles de base.

  • Les plantes à conserver ont été bien protégées?
  • Avez-vous, en main, un contrat en bonne et due forme qui prévoit la nature du travail, les normes d'installation, le prix, les conditions de paiement et les garanties?
  • L'entrepreneur (ou son représentant) est-il souvent sur les lieux?
  • Les matériaux et végétaux sont-ils de bonne qualité?
  • Au terme de la journée, le chantier est-il sécuritaire pour vous et vos voisins?
  • Avez-vous été avisé, par écrit, de tout changement important et des coûts qui s'y rattachent?
  • Le professionnel choisi vérifie-t-il fréquemment l'avancée des travaux, pour éviter les erreurs?

Généralement,  ce sont les employés de l'entreprise retenue qui effectuent la plantation. Vous pouvez toutefois négocier votre participation, avant le début des travaux.

À la fin du chantier, revoyez le devis qui vous a été remis et assurez-vous que toutes les plantes prévues ont bien été implantées sur votre terrain. Le plan a-t-il été respecté? Les ajouts ont-ils été effectués dans les règles de l'art? Voilà autant de questions auxquelles vous devrez répondre.

Une fois cette ultime vérification effectuée, faites le tour de votre terrain avec l'entrepreneur et/ou le paysagiste. Vérifiez si tous les travaux prévus ont été effectués, informez-vous des garanties, puis acquittez la facture.

L'entretien

Votre contrat prévoit, sans doute, un programme d'entretien. Vous voulez protéger votre investissement. Une fois les travaux terminés, assurez-vous que :

l'entretien est confié à des professionnels;

  • il respecte les travaux effectués;
  • la fertilisation et le désherbage sont effectués correctement, aux bonnes périodes;
  • à l'automne, votre service d'entretien effectue les travaux nécessaires pour protéger vos plantes et entretenir votre terrain;
  • au printemps, l'équipe est de retour pour réparer les dommages causés par la saison hivernale.
  • Toutes les opérations prévues au contrat sont bel et bien été effectuées.

Les coûts

Faire appel à une ou des équipe(s) professionnelle(s) entraîne des coûts importants. Généralement, ils atteignent de 10 à 15 pour cent de la valeur de votre propriété. Toutefois, il est possible de négocier des ententes qui se concrétiseront par une dépense de 5000 $, 10 000 $ ou 15 000 $. En fait, la facture est directement proportionnelle aux travaux effectués et aux besoins exprimés par le contractant. Voilà pourquoi il est primordial de bien définir ses attentes avant de d'amorcer les opérations. Une erreur, à ce stade, peut s'avérer coûteuse. Vous n'avez sûrement pas envie de reprendre le travail.

Un aménagement paysager effectué par un professionnel vous assurera une meilleure qualité de vie, des années durant. Il contribuera à la plus-value de votre propriété et pourrait séduire plus d'un acheteur éventuel. Il doit être bien effectué et entretenu de façon professionnelle. Il convient donc de faire un choix éclairé, avant même sa réalisation.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires