11 astuces faciles pour produire moins de déchets

Auteur
David Nathan
11 astuces faciles pour produire moins de déchets

À l'heure du réchauffement climatique, ça ne prend pas la tête à Papineau pour comprendre que la situation est grave et qu'il est grand temps de faire bouger les choses. Un moyen très concret de passer à l'action, c'est de tendre vers le  « zéro déchet », une façon de contribuer au quotidien à l'amélioration de l'état de santé de la planète. Voici donc 11 astuces faciles pour produire moins de déchets.

1- Bye bye les pailles

Rien qu'aux États-Unis, on estime que sont jetées quotidiennement pas moins de 500 millions de pailles en plastique, soit 180 milliards par an! On ne les utilise que quelques secondes (on pourrait d'ailleurs facilement s'en passer) et elles se retrouvent en bout de ligne dans des sites d'enfouissement ou dans les océans. Véritable fléau écologique il est pourtant simple de ne pas en utiliser (en a-t-on vraiment besoin?) ou bien d'utiliser des pailles réutilisables en bambou, en métal, ou en matière biodégradable.

2- Utiliser des sacs réutilisables

C'est certainement une des choses les plus faciles à faire : se servir de sacs réutilisables. Au lieu partir faire son épicerie les mains vides, il suffit d'y aller avec un ou des sacs que l'on aura préalablement achetés, il en existe de très beaux et très solides. Adieu les sacs en plastique qui sont autant de déchets polluants. La plupart des commerces font désormais payer les sacs en plastique, ce qui encourage les consommateurs à investir dans des sacs en toile par exemple. Un investissement peu dispendieux et qui contribue à sauver la planète.

3- Acheter les bonnes quantités

De la même façon que certains au moment de passer à table ont les yeux plus gros que le ventre, il y a des gens qui, au moment de faire l'épicerie, achète beaucoup trop. Ce n'est évidemment pas un problème s'ils utilisent tout en bout de ligne et font de bons plats qu'ils vont congeler pour plus tard, mais ce n'est malheureusement pas toujours le cas. Acheter trop de choses est étroitement lié au gaspillage. Le chiffre de Recyc-Québec parle de lui-même : « Au Canada, 63 % des résidus alimentaires qui sont mis à la poubelle ou au compostage par les citoyens à la maison auraient pu être consommés ».

4- Acheter en vrac

Pour éliminer les déchets / emballages, la solution est toute trouvée : l'achat « en vrac ». Que ce soit la farine, le riz, les pâtes, les bonbons, ou les épices, on peut aujourd'hui acheter en vrac dans plusieurs magasins. Il suffit simplement d'avoir plusieurs récipients et bocaux et le tour est joué.

5- Demander le doggy bag

Il n'y a pas qu'à la maison que l'on fait des déchets. Au restaurant aussi on peut ne pas être capable de finir son assiette. Plutôt que de la laisser à moitié pleine sur la table, n'hésitez pas à demander un doggy bag. À moins que la nourriture soit vraiment immangeable...

6- Utiliser des briquets non jetables

Les briquets jetables en plastique sont certes très pratiques, mais ils sont une véritable source de pollution et les 7 milliards qui sont produits chaque année seront impossibles à recycler. Optez donc pour un briquet en métal ou mieux encore, un briquet solaire!

7- Bannir les objets à usage unique

Les ustensiles en plastique sont les amis des pique-niques et de ceux qui n'aiment pas faire la vaisselle, mais ils sont aussi un fléau pour la planète, tout comme les bouteilles en plastique ou les cotons-tiges. Ces déchets sont tellement importants que l'Union européenne veut interdire les produits plastiques à usage unique. Faites plutôt le choix des ustensiles en métal et des gourdes d'eau.

8- Autocollant pas de circulaire

Beaucoup de papier est utilisé pour faire imprimer des circulaires, des publicités en tout genre. À moins que vous ayez une passion pour la lecture de ce genre de choses, apposez un autocollant « pas de circulaire » sur votre boîte aux lettres. Selon Ville en vert, 900 000 sacs publicitaires sont distribués chaque semaine à Montréal, ce qui représente 11 000 tonnes de papier, l’équivalent de plus de trois millions d’annuaires téléphoniques. De plus, toutes les circulaires sont disponibles en ligne sur Publisac.ca

9- Éviter les déchets numériques

Certains employés ont la fâcheuse habitude d'imprimer des courriels quand ce n'est vraiment pas nécessaire de le faire. On fera donc attention à ce genre de comportement très anachronique en 2018 où il existe de nombreuses autres façons de travailler avec des documents numériques sans avoir à recourir à une imprimante!

10- Donner ses vêtements

Vous jetez vos vieux vêtements? Ne le faites plus. La plupart du temps, ce que l'on considère comme usé, démodé ou même « immettable » peut servir encore. Réutilisés ou recyclés, les vieux vêtements peuvent avoir une deuxième voire une troisième vie. Donnez-les, ça sera autant de déchets en moins.

11- Apprendre à réparer ou faire réparer

On a souvent tendance à jeter nos appareils et à en acheter d'autres à la moindre panne, au moindre petit souci technique. C'est d'autant plus vrai pour les cellulaires qu'on a tendance à très vite remplacer pour un modèle plus performant ou s'ils sont égratignés. Penser à la réparation, dans bien des cas ça coûte moins cher que l'achat d'un appareil neuf.

Sources :
https://fr.davidsuzuki.org
https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca
https://www.consoglobe.com
http://www.villeenvert.ca/

Vous aimerez aussi