Petit guide pratique du virage santé

Auteur
Jimmy Sévigny
Ruban à mesurer sur une paire de jeans

Chaque semaine, je reçois beaucoup de courriels de gens qui se questionnent face à la santé. Pendant que l’un veut perdre du poids, l’autre désire commencer le jogging. Peu importe le but, la question principale demeure toujours : « Par où commencer? ». La réponse la plus simple serait : « Commencez par le commencement! ».

Toutefois, il peut être facile de vous perdre à travers la tornade d’informations sur les saines habitudes de vie. Voici les trucs qui m’ont permis et qui permettent également à mes clients, peu importe leur âge, d’amorcer un virage santé et de le maintenir.

Un bilan de santé

Vous avez décidé de passer à l’attaque! Mais avez-vous subi un examen de routine dernièrement? Cela peut paraître banal, mais des maladies comme le diabète de type II, la haute pression ainsi que les problèmes cardiaques ne sont pas toujours détectés sur le champ et peuvent être des contre-indications à certains types d’exercices ou d’entraînement, surtout à haute intensité. Même si le délai d’attente est long, en cas de doute, ne prenez pas de chance et consultez. De plus, si vous faites affaire avec un entraîneur ou un professionnel de la santé, assurez-vous qu’il vous pose des questions sur votre condition physique actuelle.

Équipement

Je sais que cela peut paraître étrange à lire, mais si vous n’avez pas le bon équipement, la santé n’aura pas bon goût! Votre chandail en coton de type kangourou et votre paire de pantalons de jogging ne resteront pas au sec très longtemps. Procurez-vous des vêtements techniques qui respirent. Et depuis quelques années, il est possible de vous procurer d’excellents vêtements à faible coût dans les magasins à grande surface. Pour ce qui est de l’alimentation, quant à moi, il est question ici du même processus. Lorsque j’étais obèse morbide, je ne voulais pas manger de légumes en prétextant que je n’avais pas les bons couteaux pour les préparer. Toutefois, le jour où j’ai décidé de modifier mes habitudes de vie, j’ai mis toutes les chances de mon côté et je me suis procuré tous les ustensiles de cuisine nécessaires.

Bouger

Je vais tenter ici d’être le plus clair possible. Si vous n’avez pas bougé depuis des mois, voire même des années, ne pensez pas courir le marathon en une semaine. Après plusieurs années sans bouger, votre corps n’est plus ce qu’il était lorsque vous aviez 20 ans. Afin d'habituer votre corps à l’effort, vous devrez y aller progressivement. Pour le choix de l’activité, priorisez celles qui peuvent se pratiquer à faible ou moyenne intensité. Des sports comme la marche, le vélo, le patin à roues alignées, la natation, le kayak de mer, la marche nordique ainsi que les cours d’aérobie pour débutants sont d’excellents moyens d’amorcer votre processus de remise en forme. Afin de progresser correctement, je vous conseille d’effectuer des entraînements de 30 à 45 minutes, trois à quatre fois par semaine. Après quelques semaines, vous pourrez augmenter la durée des entraînements de 15 minutes. Il se peut que vous ayez des douleurs musculaires ainsi que des courbatures après votre première semaine d’entraînement. Si tel est le cas, n’ayez crainte : c’est signe que votre corps s’adapte. Les douleurs diminueront progressivement. Lorsque j’ai entrepris mon processus de remise en forme, mes activités préférées étaient la randonnée pédestre, la natation et la musculation. Cela me permettait d’y aller à mon rythme sans me blesser.

Alimentation

Avec le temps, j’ai réalisé qu’il était possible de changer ses habitudes alimentaires, mais que cela devait se faire de façon progressive. Même si la tentation changer votre alimentation d'un seul coup est grande, il y a fort à parier que vous allez chercher à revenir à vos anciennes habitudes une fois que la motivation des premières semaines aura disparu. Afin de modifier vos habitudes alimentaires une bonne fois pour toutes, travaillez de façon précise. Dressez une liste de trois habitudes que vous aimeriez voir disparaître ou changer puis donnez-vous les moyens d’y arriver. Par exemple, si votre but est d’y aller mollo avec la crème glacée, essayez d’acheter de plus petits formats ou limitez-vous à deux portions par semaine. À l’épicerie, tentez de faire toutes vos emplettes sans trop fréquenter les allées du milieu. En longeant les murs de l’épicerie, vous trouverez généralement tout ce dont vous aurez besoin afin d’avoir une alimentation saine et équilibrée. Ce sont là de petits changements qui feront toute la différence! Récemment, une de mes clientes à modifier deux habitudes de vie : déjeuner le matin et ne plus manger après le souper. Cela lui a permis de perdre plus de 80 livres et d’être une nouvelle personne.

Modifier ces habitudes de manière permanente prend du temps. Vous aussi, vous avez la possibilité de le faire de manière progressive. Gardez en tête qu’il vaut mieux avoir un bon régime de vie que de passer sa vie au régime!

Bon entraînement!

Vous aimerez aussi