Michel Otis

Auteur
Marie-Ève Laforte
Michel Otis avant-après Maigrir pour gagner

Papa de 3 jeunes garçons, Michel Otis était en attente d’une chirurgie bariatrique lorsqu’il a appris qu’il ferait partie de l’aventure Maigrir pour gagner. Autant dire que c’était toute une chance inespérée! Déterminé, il a été le premier à atteindre son poids santé, perdant 160 livres! Nous l’avons rejoint chez lui à Saguenay.

 

Canal Vie : Bonjour Michel, comment allez-vous?

Michel : Bonjour! Je vais bien merci! Mais disons que la vie ne s’arrête pas après la perte de poids et tout n’est pas rose non plus…

Canal Vie : Qu’est-ce qui se passe?

Michel : C’est seulement que je trouve le maintien de mon poids santé plus difficile que la perte de poids elle-même! (Rires). Je suis toujours au même poids qu'à la fin de l'émission. même si je trouve ça extrêmement difficile car j'ai encore un problème alimentaire. Je suis toujours en attente de la réponse de la RAMQ pour pouvoir aller de l’avant avec les chirurgies nécessaires qui répareront ce que l'excès de poids m’a causé.

Canal Vie : Comment va votre santé depuis la fin de l’émission?
 
Michel : J’ai continué à bouger malgré les blessures et je cours le plus souvent possible. Je m'inscris à plusieurs courses à obstacles et je joue aussi au hockey, j'adore ça! Pour ce qui est de la nourriture, c'est plus compliqué. Durant l’émission je n'avais pas réussi à trouver un équilibre sain, j'ai perdu mon poids en me privant, en faisant un régime drastique et c'est pas mal la même chose aujourd'hui. Je suis toujours à mon poids santé mais je dois me peser chaque jour pour éviter le dérapage!

Canal Vie : L’équilibre, c’est tellement difficile à trouver parfois! On vous souhaite qu’à la longue ça se passe un peu mieux. Perdre autant de poids, ça se passe autant dans la tête que dans le corps, n’est-ce pas?

Michel : C’est en plein ça. Maigrir pour gagner m’apporté une prise de conscience que je garderai pour le reste de ma vie. Reconnaître ce qu'il faut faire ou choisir pour bien s'alimenter et rester en santé, entres autres! Mais je dois aussi dire que perdre du poids m’a rendu plus vulnérable. Après m'être départi de ce manteau de gras, une fragilité est une insécurité se sont installées, faisant en quelque sorte exploser tout ce qui clochait dans ma vie depuis très longtemps! Je suis présentement en train d’essayer de réorganiser tout ca.

Canal Vie : C’est très louable à vous de nous en faire part, les lecteurs vont sûrement énormément apprécier votre candeur. Malgré tout ça, accepteriez-vous de refaire cette expérience?
 
Michel : Oui j'accepterais quand même car rendu à 365 lbs il n'y avait plus beaucoup de possibilités ni d'avenir devant moi. Et en plus, je continuais d'engraisser de presque 20 livres par année et sans même m’en rendre compte! J'étais coincé dans un mode de vie qui n'avait qu'une seule issue possible : une mort prématurée.

Canal Vie : C’est terrible d’entendre un homme dans la force de l’âge et surtout un papa dire ça! Vous avez certainement pris le bon chemin maintenant, même si ce n’est pas toujours facile. Qu’est-ce que vous retirez de l’émission un an plus tard?

Michel : Je crois que chaque personne a besoin de ses propres trucs pour réussir à accomplir un tel cheminement. Je donnerais comme conseils aux nouveaux participants de ne pas se mentir et de ne pas faire semblant que ça va bien si ce n’est pas le cas! Et même si c’est parfois un peu gênant il faut savoir avouer ses faiblesses.

Canal Vie : Merci beaucoup pour votre temps et bonne chance pour la suite!

 

Categories

Vous aimerez aussi