Isabelle Thibeault

Auteur
Marie-Ève Laforte
Isabelle Thibeault avant-après Maigrir pour gagner

Personne n’est à l’abri d’un gain de poids, et Isabelle Thibeault en est la preuve! Ancienne nageuse de compétition, elle s’était fait « rattraper par la vie » comme nombre d’entre nous. Mais sa détermination et son sens de la discipline étaient toujours présents et elle a énormément impressionné l’équipe ainsi que le public par ses efforts et ses résultats exceptionnels, ce qui lui a valu d'être nommée gagnante de l'émission ex-aequo. Nous nous sommes entretenus avec la chaleureuse Saguenéenne au charmant accent au début de l’été 2016.

 

Canal Vie : Bonjour Isabelle, comment allez-vous? 

Isabelle : Ça va super bien, merci!

 

Canal Vie : Contents de l’entendre! Alors où êtes-vous rendue, est-ce qu'il y a des choses qui ont changé dans votre vie depuis la dernière fois qu'on vous a vu?

Isabelle : Cette aventure a changé énormément de choses dans ma vie. J'ai fait une réorientation de carrière! Ça faisait 13 ans que j’avais ma garderie en milieu familial, et malgré mon amour des enfants, je ressentais de plus en plus l’isolement à la maison… Bref, j’avais besoin de nouveaux défis. (Rires). Mais on va se le dire franchement, quand on a un surplus de poids, on a beau essayer de se convaincre qu'on est bien, qu'on s'accepte comme on est, l'estime de soi en prend un coup. Alors je n'osais pas vraiment délaisser ma garderie qui m'offrait une certaine stabilité. 

Donc ça a transformé ma vie du tout au tout. Il me reste encore bien des choses à travailler, mais ça m'a amené ailleurs. J'ai complété des certifications en entrainement privé et en vélo intérieur, et je travaille maintenant chez Énergie Cardio à Saguenay. Je fais du service à la clientèle, de l'entrainement privé et je donne aussi des cours de groupe.


 

Canal Vie : À quoi ressemble votre cheminement depuis l’émission, au point de vue de la santé et des bonnes habitudes?

Isabelle : En ce qui concerne les bonnes habitudes, j'en ai conservé la majeure partie. J'ai réappris à cuisiner, à aimer ça et à essayer des nouvelles recettes. Avant de me prendre en main, je n'aimais plus cuisiner, c'était devenu une corvée pour moi. 80 % de mon alimentation demeure encore santé. Je suis toujours ouverte aux choses nouvelles : nouvelles saveurs, nouvelles recettes, nouveaux aliments. 

 

Canal Vie : Quelle discipline! Avez-vous toujours une telle volonté de fer face à la nourriture?

Isabelle : Non! Je me paye parfois des gâteries. Mon petit défaut, non, mon gros défaut a toujours été le sucré. J'ai la dent sucrée et c'est possiblement ce qui a été le plus difficile en début de parcours. J'avais des rages de sucre incroyables! Quand on dit que le sucre est un poison... je saisis pleinement ce que ça veux dire maintenant.  Avant, il m'en fallait à tous les repas et même entre les repas. Maintenant j'ai appris à contrôler ma consommation. 

 

Canal Vie : Tant que ça reste occasionnel…

Isabelle : Effectivement, je m'en permets de temps en temps, mais si je m’échappe trop, j'ai un tout petit peu plus de difficulté à me ramener. Le sucre, plus t'en mange, plus t'en veux! Par contre je me contrôle très bien pour tout ce qui du « fast food » et ça ne me fait pas vraiment souffrir.  Donc quand il y a des évènements spéciaux, je me permets de déroger, mais je tente de revenir sur le bon chemin rapidement. 

 

Canal Vie : Et au point de vue du poids?

Isabelle : Je ne suis plus au même poids qu'à la fin de l'émission, j’ai pris un peu de poids, mais je suis stable et je compte bien le rester! Une chose est certaine, je ne veux plus revenir en arrière. Je ne perds pas de vue d’où je suis partie…

Crédit photo: Isabelle Thibeault

 

Canal Vie : Mais justement en dehors du poids, qu’est-ce que l’émission vous a apporté?

Isabelle : La confiance en moi. Je sais que je dois continuer de travailler sur ce point davantage parce qu’il m'arrive encore d'avoir des petites rechutes, mais j'ai gagné énormément de ce côté. Il faut dire que je suis un pas mal exigeante parfois. Je sais que la perfection n'existe pas, mais malgré tout j'ai tendance à vouloir y accéder!

 

Canal Vie : Quelle est votre relation avec le sport maintenant?

Isabelle : C’est drôle, mais je me suis découvert un côté compétitif que je ne me connaissais pas du tout! Avant, le dicton « l'important c'est de participer » faisait partie de ma vie. Maintenant, c'est vraiment différent; je cherche constamment à me dépasser. Si je fais une course, j’essaie toujours d’améliorer mon temps! (Rires.)

Je me suis aussi découvert une passion pour le vélo. À ma première saison de vélo de route, j'ai fait le Granfondo Louis Garneau (de Trois-Rivières à Québec) avec mon amie Julie Rochette de l'émission. Et maintenant je ne vise rien de moins que de faire le Grand Défi Pierre Lavoie un jour! 

 

Canal Vie : Génial! Et tout ça doit être pas mal bon pour l’estime de soi?

Isabelle : Oui, et je dirais que ce qui a peut-être marqué ce changement c'est la fin de semaine où nous avons fait le triathlon à l'Estérel pendant l’émission. Il y a vraiment eu un déclic qui s'est produit en moi à ce moment-là. Avant, je ne me sentais bonne dans rien. 

 

Canal Vie : Mais vous avez gagné l’émission! C’est incroyable quand même!

Isabelle : (Rires). C’est vrai que gagner a été un autre déclic important pour moi. Je me suis prouvé à moi-même que j'étais capable de plus, capable d'aller plus loin, capable d'être bonne. À l'école en éducation physique, j'étais toujours la dernière choisie. Et en fait, je n'aimais pas l'éducation physique, pour ne pas dire que je détestais ça. C'est quand même assez ironique d’être rendue où je suis quand on pense qu’à part la natation, je détestais l’activité physique et que maintenant, je suis devenue entraîneure! Comme quoi rien n'est impossible. 

 

Canal Vie : C’est en effet probablement le message le plus important!

Isabelle : J’ai toujours dit que la seule chose que je ne ferais jamais dans ma vie serait de sauter en bungee… et je l'ai fait. Donc maintenant, je n'ai plus de limite. Et ne m'imposez plus un défi parce que allez me trouver! (Rires.)

 

Canal Vie : La fameuse fois du bungee, le Québec en entier était suspendu à la corde avec vous… Et tellement fiers de vous! On espère que vous l’êtes aussi, que vous prenez soin de vous-même!

Isabelle : Tout à fait. Une autre chose qui a changé c'est de me choisir en tant qu'individu. Avant, je ne vivais que pour les autres, et je passais toujours en dernier. Maintenant, je prends du temps pour moi, je pense à moi, sans bien sûr oublier les gens qui m'entourent. Mais je me fais plus de place. Je m’en fais moins aussi avec ce que les gens pensent de moi. On ne peut jamais plaire à tout le monde de toute façon, donc je m'assume comme je suis. 

Et pour la question de prendre soin de moi, c’est plus facile maintenant que ma santé générale va tellement mieux… Avant, je cherchais constamment mon air, je ne le disais pas aux gens autour de moi, mais j'avais peur de mourir. Mon sommeil était pitoyable... Je faisais des crises de panique et je devais prendre une médication pour m'aider à mieux dormir. Je manquais d'énergie, mes journées de travail étaient interminables. Sans compter les maux de genoux, les douleurs dans le bas du dos et j'en passe. 

Aujourd’hui, j'ai de l'énergie à revendre, je dors merveilleusement bien et je n’ai plus mal nulle part. Fini les pompes l’asthme, fini les pilules pour dormir.... Une sensation de légèreté m'habite, et rien ne m'arrête.


Crédit photo: Isabelle Thibeault


Canal Vie : Si c'était à refaire, sachant tout ce que ça implique, accepteriez-vous?

Isabelle : Oui j'accepterais, sans aucun doute. J'avoue que c'était un peu un coup de tête de m'inscrire à l'émission; je ne croyais jamais être sélectionnée! Mais je me suis fait prendre à mon propre jeu et c'est possiblement ce qui m'est arrivé de mieux. Ça a été exigeant à certains moments, j'ai eu des craintes, des angoisses, mais je ne regrette absolument rien. Cette aventure m'a permis d'avancer, de me redécouvrir, de retrouver la santé. Et en bonus, elle m'a fait connaître des gens formidables et exceptionnels. Chantal, Jimmy, Julie et toute l'équipe sont des personnes que j'affectionne particulièrement et ils resteront toujours chers dans mon cœur. 

 

Canal Vie : On en revient toujours au contact humain n’est-ce pas?

Isabelle : C’est tellement ça… J'ai eu la chance d’avoir d'énormes preuves d'amour, des gens qui ont cru en moi : mon entraineur, les gens du Énergie Cardio où je travaille, ma famille, mon conjoint et ma merveilleuse petite fille. Il y a aussi les autres participants de l'émission avec qui j'ai partagé tellement de beaux moments. Ils sont tous plus formidables les uns que les autres et ils me manquent tous. 



Canal Vie : Quels seraient vos conseils pour les participants de la nouvelle saison?

Isabelle : Je leur dirais de profiter pleinement de tout ce qui s'offre à eux, de savourer ces moments, de saisir leur chance. Mais surtout de croire en eux, de se dépasser, de défoncer les barrières. Rien n'est impossible! Ils ont l'opportunité de changer le cours de leur vie et de se mettre en priorité, et ils doivent la saisir.

Un jour que j'étais à l'entrainement et que j'avais envie de pleurer et de tout lâcher, mon entraineur m'a dit:  « N'oublie pas que l'inconfort nous rend plus fort ». Cette phrase m'est restée en tête et elle fait partie de mes devises maintenant, donc je leur offrirais aussi. Ils ne pourront qu'en sortir gagnants. 



Canal Vie : Quels sont les beaux défis qui vous attendent?

Isabelle : On dirait que je n'en ai jamais eu autant. Je continue de me tenir en forme. J'ai fait un 8 km à la Course des Dieux dernièrement. Je n’ai rien d’autre qui m’attend cet été parce que je suis sur le point de rencontrer ma chirurgienne pour faire enlever le surplus de peau... Donc des opérations sont à l’horizon. Mais pour les autres évènements, ce n'est que partie remise. Éventuellement, j'aimerais tenter un triathlon et bien sûr Le Grand Défi Pierre Lavoie!

Un autre projet qui me tient énormément à cœur présentement, c'est la venue éventuelle d'un deuxième enfant. Ma fille est adoptée et nous étions en attente depuis plusieurs années. Nous avons reçu un jumelage dernièrement, donc on se prépare à accueillir un autre petit trésor dans notre famille pour la prochaine année. 

Et toute cette expérience a changé ma vie de façon tellement positive que j’aimerais aussi en faire profiter à d'autres gens, que ce soit au gym, par des conférences ou un autre moyen. Je suis en train de mijoter un peu tout ça! 

 

Canal Vie : C’était tellement agréable d’avoir de vos nouvelles! On se joint à tous ceux qui vous ont suivi durant l’émission pour vous souhaiter la meilleure des chances avec le nouvel enfant, la santé, et tous vos autres projets!

Categories

Vous aimerez aussi