Cédrick Tremblay

Auteur
Marie-Ève Laforte
Cédrick Tremblay avant-après Maigrir pour gagner

La transformation de Cédrick à la fin de l’émission en a marqué plusieurs (et probablement encore plus parmi les dames! 😉), puisque celle-ci a véritablement révélé un jeune premier respirant la confiance en lui! L’aventure lui aura justement permis de retrouver ses rêves et de poursuivre dans cette voie. Voyons voir où il est rendu aujourd’hui!

 

Canal Vie : Salut Cédrick! Ça va bien? Qu’est-ce que qui se passe de beau?

Cédrick : Mais oui ça va bien, merci! Beaucoup de choses me sont arrivées depuis Maigrir pour Gagner! J’ai passé par toute une gamme d’émotions, d’acceptation et de réalisations. Depuis l’émission je me suis beaucoup cherché et finalement je suis retombé en amour avec mes rêves de jeunesse… J’avais perdu ceux-ci en cours de route à cause de mon surplus de poids, je croyais qu’ils étaient devenus impossibles à atteindre!

 

Canal Vie : Ces beaux rêves, en quoi ils consistent exactement?

Cédrick : Comme nous avons été suivis pendant presque un an avec l’équipe de Chantal, j’ai vraiment cliqué sur la production télé et le travail derrière tout ça. J’ai adoré l’esprit d’équipe et l’ambiance! Bref, un de mes rêves de jeunesse était de devenir animateur ou comédien… Et le vivre à travers l’émission a rallumé cette flamme.

 

Canal Vie : C’est super ça! Vous travaillez là-dedans?

Cédrick : Enfin on m’a donné ma chance à plusieurs reprises. Je suis maintenant reporter pour une chaîne communautaire dans les Laurentides. Et j’ai travaillé comme figurant sur plusieurs productions québécoises et américaines comme X-men Apocalypse, Bluemoon, Guibord s’en va t’en guerre, Yamaska, Quart de vie ainsi que sur le dernier film de Denis Villeneuve. J’ai eu aussi quelques rôles dans certains courts et moyens métrage qui m’ont vraiment donné la piqûre. J’ai même rencontré l’amour sur un plateau de tournage! (Rires).

 

Canal Vie : Donc vous êtes très occupé?

Cédrick : Oui, je suis aussi stagiaire à l’UDA (Union des artistes) et en attente du bon casting pour pouvoir progresser là-dedans. Sinon je serai bientôt diplômé de L'académie des arts et des affaires de Montréal en lancement d’entreprise et coaching d’image.

 

Crédit photo: Cédrick Tremblay

 

Canal Vie : Au point de vue du cheminement accompli depuis l’émission, où en êtes-vous?

Cédrick : Pour moi, ce cheminement s’est plutôt fait à l’intérieur. J’avais des choses à régler et à accepter sur ma vie avant de pouvoir poursuivre plus loin. Je dirais que mon plus gros combat dans la dernière année à été de reprendre confiance en moi, d’améliorer mon estime de moi et de faire confiance aux autres. Bien franchement, je ne pensais pas que cette couche de graisse cachais autant de choses!

J’ai donc affronté tous ses changements et j’apprends encore aujourd’hui. J’accepte que nous ne sommes pas nés avec un manuel d’instruction et que l’erreur est humaine!

 

Canal Vie : Mais bien sûr et nous sommes souvent beaucoup plus durs envers nous-mêmes qu'envers les autres. Et comment va la santé?

Cédrick : Bien je vais encore au gym... Beaucoup moins intensément que pendant l’émission par contre parce que pour être honnête, j’ai vécu une grosse démotivation et de l’épuisement. Mais je ne me tiens pas trop loin. Je suis plus actif qu’avant l’émission ça c’est certain!

Je fais aussi assez attention à ce que je mange encore mais bon, parfois je m’en permets un peu! Je me maintiens encore coté poids heureusement. Disons que le tonus est moins là avec mes études, mais je compte bien me reprendre ensuite! J’ai encore un défi de 50 lbs devant moi et je veux l’atteindre. En fait, j’aimerais me préparer à faire des évènements du genre Spartan Race. L’essentiel c’est que j’ai compris que pour ma santé c’est important de bouger et de bien manger. Pour le reste, je fais la part des choses!

 

Canal Vie : C’est tout à fait admirable et aussi profondément humain. Au delà de tout ça, que diriez-vous que l’émission a apporté?

Cédrick : Ça m’a fait comprendre que dans la vie quand on veut vraiment quelque chose, tout est possible. Tout le monde a seulement 24 heures dans une journée, mais ce qui fait la différence est la manière dont on décide de les occuper.

Et ça m’a permis de réaliser que je suis capable moi aussi, que je vaux quelque chose et que je peux être fier de moi! Maintenant j’ai beaucoup plus confiance en moi et j’ose plus. Mais j’ai surtout compris que l’important dans la vie c’est d’être heureux, d’être bien avec soi-même et d’être entouré de gens qu’on aime et qui nous font avancer, pas reculer.

 

Canal Vie : Très bien dit. Referiez-vous ce défi un peu fou?

Cédrick : SANS AUCUN DOUTE, N’IMPORTE QUAND!!! Les défis me manquent, l’équipe me manque, les gens de la production me manquent, tout me manque dans cette merveilleuse aventure! Les réunions avec la gang étaient tout simplement incroyables! Nous étions en compétition mais c’était toujours positif et la dynamique était super, chacun et chacune amenait quelque chose à un ou à l’autre le temps venu.

 

Canal Vie : Quels conseils donneriez-vous aux participants de la nouvelle saison?

Cédrick : D’abord de rester soi-même et d’y aller étape par étape. Les choses durables ne se bâtissent pas en une seule journée. De ne pas attendre d’être rendu à la fin pour être fier du chemin parcouru, mais de profiter de la « ride » aussi. De vivre chaque moment à fond et de penser à soi d’abord pour pouvoir aider les autres ensuite… Pas l’inverse, parce que s'oublier, c’est très facile! Et de se rappeler que la santé, c’est la seule chose qui permet au final de profiter de la vie!

 

Photos de Cédrick Tremblay prise à l'été 2016

Crédit photo: Cédrick Tremblay

 

Canal Vie : Quels sont les beaux projets ou défis qui vous attendent prochainement?

Cédrick : Je suis en lancement d’entreprise en ce moment, pour me construire une carrière à mon image, car j’ai envie d’être passionné et non pas seulement d’aller travailler… Je me donne comme défi de devenir comédien et membre actif de l’UDA d’ici la fin de l’été et de me trouver un emploi dans l’industrie tout en opérant mon entreprise.

Et mon rêve à plus long terme serait de retourner vivre au Îles Turquoise et d’y ouvrir un Bed and Breakfast, rien de trop gros mais surtout un endroit chaleureux où je pourrais réunir toutes mes passions : la musique, le chant, la danse, le théâtre. Ça peut sembler gros mais je travaille assez fort pour me permettre d’y rêver… Je fais confiance à l’avenir.

 

Canal Vie : C’est un très beau rêve et qui sait, on ira peut-être vous visiter là-bas un jour! Bonne chance dans tous ces merveilleux projets.

 

Categories

Vous aimerez aussi