Avez-vous vraiment besoin de maigrir?

Auteur
Julie DesGroseilliers
Femme en train de se peser

Saviez-vous qu’une femme sur deux au Québec souhaite perdre du poids? Et que la moitié d’entre elles font plus de deux régimes par année?

L’industrie des diètes amaigrissantes est florissante et malheureusement, bien souvent au détriment de la santé des gens. Avant d’entreprendre des changements pour revoir votre silhouette, assurez-vous de deux choses : d’abord, d’avoir un réel surplus de poids et deuxièmement, de maigrir intelligemment.

Ai-je besoin de perdre du poids?

Pour savoir si vous avez un poids « santé » pour votre taille, je vous invite à calculer votre indice de masse corporelle (IMC). À noter que l’IMC est un outil qui s’applique aux adultes. Il ne convient pas aux femmes enceintes ou qui allaitent, et doit être adapté pour les personnes à forte musculature et qui sont naturellement très minces.

Le tour de taille est une autre mesure très importante à considérer. En effet, l’accumulation de graisse au niveau de l’abdomen est un autre indicateur important du risque pour la santé. Ainsi, un tour de taille supérieur ou égal à 88 cm (35 po) pour les femmes et à 102 cm (40 po) pour les hommes est associé à un risque accru de diabète de type 2, de maladies coronariennes et d’hypertension.

Critères pour évaluer votre méthode amaigrissante

Voici les 8 critères à considérer selon l’Association pour la santé publique du Québec :

  • Rythme de perte de poids. La démarche doit proposer une perte de poids d’au plus 1 à 2 livres par semaine.
  • Moyens utilisés. Le programme doit miser sur l’alimentation, l’activité physique et la modification des comportements. Idéalement, l’approche est personnalisée et encadrée par des professionnels de la santé.
  • Alimentation. Les recommandations alimentaires doivent être variées et équilibrées, sans exclure de groupes d’aliments.
  • Activité physique. La démarche doit encourager la pratique régulière d’une activité physique.
  • Efficacité. La démarche doit avoir fait ses preuves à long terme.
  • Danger. La méthode doit être sécuritaire, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas compromettre votre santé physique ni psychologique.
  • Promotion et publicité. Le programme doit être réaliste et véridique. Si on vous laisse croire qu’il est possible de maigrir facilement et rapidement, il s’agit définitivement d’une arnaque!
  • Ce que ça coûte. Le coût total de votre démarche de perte de poids devrait être clair dès le début. Sachez aussi qu’il n’est nullement nécessaire et recommandé d’avoir recours à des pilules ou des produits «pseudo amaigrissants ». Pour atteindre et maintenir un poids santé pour la vie, il faut améliorer ses habitudes de vie… pour la vie!

Vous aimerez aussi