La verticalité - Design végétal

Émission
Des idées de grandeur dans ma cour
Épisode
La cour réappropriée et unifiée de Karine et Vincent

Andrée-Anne avait envie de s'amuser sur le projet de Karine et Vincent et tenter d'explorer la verticalité à travers les plantes, car elle ne voulait pas d'un style trop campagnard pour leur cour qui l'est déjà. De cette façon, elle apporte une touche de modernité.

Sa première idée a été de créer un mur d'intimité pour la galerie de la piscine, car elle donne directement vers la rue. Toutefois, Andrée-Anne ne voulait pas mettre un bloc de bois qui viendrait étouffer l'espace piscine, elle a donc fait des insertions rectangulaires dans lesquelles elle met des plantes placées à la verticale.

Frédérique, notre horticultrice lui a proposé d'installer des Lysimachia. Cette dernière est une plante tombante généralement utilisée comme couvre sol ou dans des jardinières. Elle subi donc l'effet de gravité. Elle va pousser comme une colonne, mais vers le bas. Ce végétal est délicat et touffu, il sera ravissant pour habiller ce grand mur d'intimité. Il y en aura environ une douzaine disposée de façon aléatoire par groupe de 4 pour former 3 colonnes. Cela apportera une touche organique à tout ce bois.

Andrée-Anne voulait avoir un bac à fines herbes, mais elle ne le voulait pas dans sa forme traditionnelle. Elle a donc imaginé des fines herbes à la verticale. Ceci rappelle un peu les pots à épices dans une cuisine. Frédérique a trouvé une idée afin de disposer les fines herbes à la verticale à côté du BBQ en utilisant des pots qui sont en réalité des sacs en plastique fabriqués pour les plantes. De cette façon, Karine et Vincent auront les fines herbes à portée de main. Également, cet ensemble de fines herbes sera dans le champ de vision et viendra faire un rappel aux plantes tombantes de la galerie de la piscine.

Andrée-Anne a installé trois gros pots à fleurs pour venir former un mur de séparation visuel entre la salle à manger et le reste de la cour pour délimiter les espaces. Elle avait en tête des cèdres ronds, mais puisque c'est beaucoup d'entretien, elle a donné carte blanche à notre horticultrice. Cette dernière a proposé un joli bouquet d'agapanthe, de Gonphrea et de lisianthus lavande. Frédérique les a choisies pour leur belle tenue et également pour donner une hauteur végétale à la cour. Ce mélange de fleurs annuelles donne une ravissante touche de couleurs entre le mauve, le lilas, le blanc et se marient très bien avec le projet d'Andrée-Anne.

Pour sa zone foyer, Andrée-Anne avait une image de maison française où il y avait deux allées d'arbres avant de se rendre à la résidence. Évidemment, il était impossible de reproduire en grandeur nature cette même image. Frédérique s'en est donc inspiré et a planté des hydrangées lime light et de la sauge russe mauve, de la Perovskia, qui ressemble à la lavande et qui est odorante. Ces deux plantes ont une belle allure et rappelle les jardins européens.

Et pour finir, Karine et Vincent s'inquiétaient du manque d'intimité près de la piscine par rapport aux voisins, Andrée-Anne s'est donc tournée vers Frédérique pour créer un écran. Notre horticultrice a proposé des genévriers avec une teinte bleutée ou des cèdres. Andrée-Anne a préféré le vert dense des cèdres. Toutefois, elle a dû acheter des arbustes de tailles moyennes pour une plus grande efficacité. Évidemment, ils étaient plus dispendieux, mais cela en valait la peine. Frédérique a disposé les cèdres Thuya occidental smarago de façon à ce qu'ils suivent la courbe de la piscine. Cela apporte une belle rondeur et contraste avec les lignes droites des terrasses.

Vous aimerez aussi

Commentaires