Réseaux sociaux pour ados : faut-il se méfier?

Les ordinateurs, les tablettes et les téléphones intelligents prennent de plus en plus de place dans la vie de votre ado? Devez-vous vous en inquiéter, vous méfier?

Un lieu de rassemblement

De tous les temps, les adolescents ont toujours cherché un endroit pour se rassembler. Ils ont besoin de leurs propres espaces, loin de l’univers des adultes, pour expérimenter, se découvrir, et se définir en tant qu’individu. De nos jours, ce lieu se trouve souvent sur les réseaux sociaux. Lorsque les parents apparaissent dans ces nouveaux lieux, par exemple sur Facebook, les jeunes ont tendance à les déserter, pour en découvrir de nouveaux.

Dans ces lieux de rassemblement virtuels, ils entrent en contact avec leurs amis, tentent d’en trouver d’autres, espèrent dénicher l’amour, et testent les limites imposées par les adultes. L’adolescence correspond également à la puberté et à l’éveil sexuel. Les sites de rencontre permettent aux jeunes de trouver des réponses à leurs questions, de courtiser et d’être courtisés.

Une quête légitime et universelle

Avant de s’en inquiéter, il faut comprendre que leur quête ne diffère en rien de celle des autres adolescents sur la planète ni de celle que vous aviez, vous-mêmes, à l’adolescence. Toutefois, la technologie change la donne, et apporte son lot d’avantages, mais aussi de dangers.

Puisque le monde virtuel facilite les rencontres et les échanges, et enlève, dans bien des cas, les inhibitions, il vaut mieux faire certaines mises en garde aux enfants, sans chercher à les surveiller sans cesse.

Au même titre que vos parents vous interrogeaient sur vos activités du vendredi soir, discutez avec votre ado pour connaitre les sites qu’il fréquente, et pour quelles raisons. Sans le brimer dans ses propres expériences, parlez-lui des dangers d’Internet. L’extorsion, la cyberintimidation et l’autoexploitation juvénile font malheureusement partie des réalités du monde virtuel.

Des sites sécuritaires?

Les technologies changent chaque jour, de nouveaux sites apparaissent et disparaissent, et des applications facilitent les échanges. Facebook, Instagram, Snapchat et Twitter sont tous des sites sécuritaires, à première vue, tout comme les sites de rencontre comme rencontre-ados.net, espace-live.net et kiss-ados.com. Le danger est rarement lié au site visité, mais plutôt à l’utilisation qui en est faite.

Les jeunes doivent être conscients que, s’ils peuvent mentir sur leur âge pour se créer un profil sur n’importe quel site, tout individu qui les invite à discuter avec eux peut mentir à son tour. Il est donc préférable d’échanger avec des gens qu’ils connaissent ou qu’ils ont déjà rencontrés en chair et en os.

Puisque les adolescents vivent dans le moment présent, il faut les aider à réaliser l’impact qu’une photo ou une vidéo peut avoir lorsqu’elle circule sur Internet. Des paroles lancées sur un site de façon anonyme peuvent aussi engendrer des répercussions insoupçonnées, et même graves. 

Dans la mesure du possible, tenez-vous au courant des nouveaux médias sociaux et des nouvelles applications populaires chez les jeunes. Parlez-en avec votre adolescent, il est le mieux placé pour vous les faire découvrir.

Les contrôles parentaux

Plusieurs contrôles parentaux sont mis à votre disposition selon vos besoins. Vous pouvez communiquer avec votre fournisseur Internet qui pourra vous conseiller. Vous pourrez limiter les heures d’utilisation, bloquez certains sites, ou connaitre les sites fréquentés par votre ado, etc. Mais évitez de vous y fier uniquement. Votre enfant s’y connait sûrement mieux que vous en informatique, et pourra contourner certains paramètres. En plus, dans les écoles secondaires, les jeunes s’échangent les trucs pour pouvoir contrer ces logiciels.

Le meilleur contrôle parental s’avère sans aucun doute une relation de confiance avec votre enfant. Vous ne réussirez jamais à surveiller tous les ordinateurs, téléphones intelligents ou tablettes qu’il utilise. L’expérimentation est le propre de l’adolescence, et des erreurs de jugement peuvent se produire. Il est donc essentiel que votre jeune sache qu’il peut compter sur vous s’il a des interrogations, ou s’il se trouve dans une mauvaise situation.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas consulter le site web cyberaide.ca.   

Cynthia Brunet, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires