Quand l'adolescence de notre fille rend papa mal à l'aise

À l’adolescence, il n’est pas rare que les pères deviennent très mal à l’aise avec les changements qui s’opèrent chez leur petite fille. Eh oui, son corps, son caractère et ses intérêts changent, et monsieur ne sait plus où donner de la tête! Entre pudeur exagérée, contrôle et laisser-aller, ou se trouve l’équilibre? Et surtout, comment se vit cette période difficile, tant chez le père que chez la jeune fille?

Le passage entre enfance et adolescence

Les petites filles vouent naturellement une profonde adoration pour leur père. C’est leur héros, le meilleur et le plus fort… Et cet amour grand comme des montagnes ne déplait pas aux papas, qui le leur rendent bien. Pourtant au début de l’adolescence, cette relation fusionnelle commence souvent à devenir moins forte.

La jeune fille a de plus en plus besoin de sa mère qu’elle avait peut-être délaissée quelque temps. Eh oui, se sentant devenir femme elle-même, c’est vers une autre femme, la plus proche, que se porteront désormais ses confidences et ses questionnements. De son côté, le papa peut expérimenter des sentiments ambivalents à l’égard de sa petite fille qui ressemble de plus en plus à une femme. Ne sachant comment réagir, il se met le plus souvent à l’écart…

Des changements déstabilisants

La petite fille ne pense d’habitude qu’à jouer, bouger et rigoler… autant de choses que Papa encourage et partage. Mais la jeune adolescente vit plein de changements internes et externes qui lui « coupent » un peu l’envie de faire la fofolle avec son papa, ce qui la pousse à s’éloigner lentement et à rechercher plus fréquemment la présence de ses amies qui vivent la même chose et la comprennent parfaitement.

Le père, tout en sachant clairement que les changements chez sa fille sont parfaitement normaux, ne sait pas toujours comment réagir. Les changements physiques distinctifs de la puberté le mettent dans tous ses états : sa fille a des seins naissants et ses premières menstruations, elle se préoccupe désormais de son apparence et souhaite se maquiller… Elle ferme la porte de sa chambre à clé. Au secours! Parfois, la jeune fille ne tient pas du tout à s’éloigner de ce père qu’elle adore, mais monsieur ne sait pas comment réagir lorsqu’il prend dans ses bras cette jeune femme et, par malaise et pudeur, décide tout bonnement de couper les contacts physiques.

Mais il n’y a pas que les changements physiques qui sont inquiétants pour le père, ceux qui sont invisibles causent aussi de sérieux dérangements dans la poursuite de la relation avec sa fille. Sa protégée étant maintenant une femme à l’extérieur, cela veut forcément dire qu’elle a aussi des besoins et des désirs de femme. Elle a des secrets. Elle souhaite tomber amoureuse, rencontrer son prince charmant. Et le père, étant passé par là, connaît parfaitement le genre de prince charmant qu’elle peut s’attendre à dénicher dans une cour de polyvalente remplie de jeunes garçons aux hormones en folie! Par conséquent, il se montrera souvent rigide et intraitable dans son encadrement. Il souhaite règlementer les sorties, l’habillement, le temps passé à clavarder ou parler au téléphone, etc. Et cela n’est bien sûr pas pour améliorer la relation déjà branlante entre les deux protagonistes.

Trouver l’équilibre

Tout cela mis à la suite de l’autre, pas étonnant alors que les papas ne sachent plus quoi faire, quoi dire et comment réagir. Et que font les hommes (enfin, la plupart d’entre eux) lorsqu’ils sont dans une telle situation? Ils se mettent à l’écart… Ils sont désormais habités par un profond malaise et préfèrent s’en tenir au rôle traditionnel du père protecteur et parfois punisseur.

Pourtant, les jeunes filles sont à un moment critique de leur développement et, plus que jamais, elles ont besoin de leur père afin de se transformer en jeunes femmes épanouies. Pour le papa, cela veut dire que même si la relation évolue et ne sera plus jamais la même, elle ne doit pas pour autant disparaître. Il ne faut pas laisser s’installer le silence et l’indifférence. Et il ne faut pas non plus se transformer en bourreau qui critique tout ce que fait la jeune fille.

Comment maintenir une relation épanouie

Votre fille a changé. C’est un fait. Mais il existe plusieurs manières pour un père de lui montrer votre amour et votre intérêt pour la femme qu’elle est en train de devenir :

  • Essayer d’écouter quand elle parle, même si ses sujets de prédilection comme la dernière mode ou les One Direction ne vous tiennent pas particulièrement à cœur.
  • Respecter ses promesses.
  • S’accorder des sorties père-fille : allez au cinéma, voir un spectacle, faire du bateau ou du vélo.
  • L’aider dans ses devoirs ou sa pratique de sport, par exemple.
  • Respecter son besoin d’intimité : ne pas fouiller dans son téléphone ou ses cahiers d’école.
  • La complimenter : même si elle semble papillonner pour le jeune qui habite au coin de la rue, c’est de l’appréciation paternelle qu’elle a besoin avant tout. C’est primordial dans la construction de son estime personnelle, et cela la suivra toute la vie.
  • Respecter les femmes dans son entourage : inconsciemment, une jeune femme recherche toujours un homme qui ressemble à son père. Si elle voit son père bien traiter sa mère (ou belle-mère), il y a de fortes chances qu’elle choisisse ce modèle lorsque viendra le moment d’avoir une relation sérieuse.
  • L’encourager à suivre ses passions et être elle-même.
  • Lui dire que vous l’aimez!

Enfin, malgré tout cela, il est certain qu’il y aura des conflits. L’adolescence est faite de conflits. Toutefois, une jeune fille qui est assurée de l’amour de son père à son égard sera plus encline à écouter ses conseils et recommandations le moment venu.

Et la maman dans tout ça?

En tant qu’anciennes adolescentes étant déjà passées par là, les mères connaissent les sentiments qui sont liés à ce passage de la vie. Elles devraient engager la discussion lorsque cela est nécessaire, et bien sûr encourager leurs filles et leurs conjoints à ne pas laisser le malaise s’installer entre eux.

Elles ont aussi un rôle d’arbitre à jouer… Parfois, les pères deviennent tellement obsédés à l’idée que tout le monde va regarder leur belle jeune fille déambuler en bikini à la piscine qu’ils auraient tendance à l’enfermer à double tour pendant tout l’été! Bien sûr, cette image est un peu exagérée, mais pas tant que ça…

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires