Parler de puberté avec votre fille

La puberté féminine est d’un moment crucial de vie, l’heure où la mère voit sa fille devenir femme. Mais, comment pouvez-vous parler de tous ces changements à votre enfant? Comment l’approcher sans commettre d’erreurs? Il vous faudra certainement user de tact, de compréhension et de patience!

Entretenir le dialogue

Il est temps de lui transmettre vos petits secrets tout en respectant les siens. L’heure est aux dialogues lors desquels vous prodiguerez vos judicieux conseils en abordant les sujets délicats de façon claire, sans ambiguïté et sans gène. À certains moments, l’ambiance sera peut-être plus tendue entre vous. Vous devrez alors lui assurer que vous serez toujours présente pour elle.

Vous pouvez même lui suggérer de s’adresser à un autre adulte (père, tante, sœur) avec lequel elle se sent plus en confiance. Ne vous offusquez pas, car le plus important c’est que votre fille se sente soutenue moralement. 

Les menstruations

Informez votre fille sur les règles, en lui expliquant comment fonctionnent les cycles menstruels. La méthode la plus simple est d’en établir le suivi à l’aide d’un calendrier. En raison des divers changements hormonaux, le suivi des règles permet de prévoir celles-ci en identifiant les symptômes prémenstruels. Ce procédé est parfois un exercice un peu ennuyeux, pourtant il est rassurant pour votre jeune fille. Après quelques mois, votre adolescente sera en mesure de faire le lien entre ses symptômes prémenstruels et ses règles.

Tampons ou serviettes

Pendant les règles, il est indispensable de protéger les vêtements lors du flux menstruel. À notre époque, des panoplies de tampons, serviettes et protège-dessous sont offertes sur le marché. Votre jeune fille aura l’embarras du choix!

Certaines adolescentes se sentent plus confortables en utilisant des tampons. Les filles sportives et celles qui sont timides préféreront ce genre de protection parce qu’elles ne veulent rien laisser paraître. Les tampons sont constitués de matières absorbantes et ils se glissent dans le vagin à l’aide d’un applicateur jetable. S’il s’agit d’une première fois pour votre jeune fille, les explications d’un médecin peuvent être utiles.

Les adolescentes et les jeunes femmes doivent également prévenir le syndrome du choc toxique, souvent causé par l’utilisation de tampons vaginaux.

D’autres filles optent pour les serviettes hygiéniques, car elles craignent l’insertion du tampon dans le vagin. Celles-ci sont faciles à utiliser grâce à la bande autocollante qui s’ajuste à la culotte.

En raison de facteurs d’hygiène, conseillez votre adolescente en lui expliquant que serviettes et tampons doivent être changés toutes les trois heures afin d’éviter les mauvaises odeurs.

Mentionnez-lui également de les jeter aux poubelles et non dans la toilette.  

Le soutien-gorge

Le principal rôle d’un soutien-gorge est de maintenir les seins tout en répartissant le poids sur les épaules. Pour les filles qui ont une poitrine de taille A, il n’est pas nécessaire de faire l’usage d’un soutien-gorge. Une camisole peut suffire au début. Cependant, lorsque le bonnet atteint la taille B, il est conseillé d’en porter un.

D’autre part, certaines filles ont envie de porter une brassière pour se trouver plus féminines, pour être comme les autres, ou pour se sentir plus à l’aise à l’école, par exemple.

En définitive, il s’agit pour votre adolescente d’une question de confort et de confiance en elle.

Visite chez le gynécologue

La première consultation gynécologique est toujours un peu angoissante, mais elle est nécessaire pour plusieurs raisons. Si votre adolescente manifeste le désir d’obtenir une contraception, si elle veut tout simplement avoir des explications relatives aux différents moyens de contraception ou encore, si ses règles sont anormales, irrégulières ou douloureuses, il est temps pour elle de consulter un médecin spécialiste en la matière.

Les relations entre les filles et leurs mères sont de nature complexe. Toutefois, dites-vous que malgré les moments difficiles, il s’agit d’une étape importante à franchir. Ce sont des heures précieuses et privilégiées dans le but d’accompagner votre jeune fille vers une vie adulte que vous souhaitez belle, harmonieuse et remplie de succès.

Jacinthe Dompierre, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires