Comment rendre le premier Noël moins difficile pour les enfants après une séparation?

Fillette et sa maman devant un sapin de Noël

Pour la plupart d'entre nous, Noël est synonyme de réjouissances, de repos et de retrouvailles. Pour quelques-uns, ça sera le premier Noël après une séparation qui implique également des enfants. Le vide peut paraître très grand lorsqu'on est habitué à passer le temps des fêtes et les vacances en famille.

Qui plus est, ces changements de statut familial demandent, à l'approche de Noël, une logistique plus complexe. Cependant, il est tout à fait possible d'éviter de transformer cette situation délicate en mauvais souvenir et de s'assurer que la tradition joyeuse du temps des fêtes soit respectée.

Le mot clé : communication

Avec les enfants

Il y a une multitude de facteurs à prendre en compte pour bien gérer cette situation : l'âge des enfants, la durée de la relation avant la séparation, les nouveaux conjoints ou conjointes, l'entente ou les conflits existants entre les parents.

Conseil

  • N'ayez pas peur de discuter avec eux, de lui demander comment il vit les choses, ce qui lui ferait plaisir pour ce Noël un peu différent.
  • Si, en raison de certaines contraintes logistiques, vos plans sont déjà faits, expliquez-lui le plus tôt possible comment se déroulera la fête, afin de le rassurer.

Avec l'ex

La communication, c'est également entre vous et l'ex.

Conseil

  • Ce que votre enfant vous dira, partagez-le avec votre ex-conjoint et tentez de vous mettre d'accord le plus rapidement possible afin de ne pas réagir de manière improvisée le moment venu.

Les enfants qui vivent la séparation de leurs parents ont besoin, avant tout, de stabilité et de réconfort. Évidemment, si le couple séparé vit maintenant des tensions, la chose peut s'avérer plus difficile. Cependant, le temps des fêtes est justement le moment idéal pour signer une trêve et laisser les rancunes au seuil de la porte pour deux petites semaines.

Ne pas s'oublier

Il est également extrêmement important de ne pas vous oublier dans tout ça. Une séparation n'est pas dure que pour les enfants, elle l'est également pour les parents, surtout à l'approche du temps des fêtes. Dans les cas d'enfants très jeunes, la majorité des psychologues vous le diront, ce ne sont pas eux qui ont de la difficulté à dépasser cette situation, mais bien les parents.

Conseil

  • N'hésitez jamais à parler de vous et de ce que vous ressentez à votre famille ou vos amis.


Noël, c'est avant tout l'occasion de se rapprocher les uns des autres et de réaffirmer les liens de solidarité qui vous unissent avec vos proches.

Savoir nager à travers les questions de logistiques!

Bousculer les traditions

Pour certaines personnes, aller rejoindre la famille du papa ou de la maman implique de quitter la ville. Pas vraiment facile de ramener les enfants pour le 25 décembre à Montréal quand on a passé le réveillon à Québec!

Conseil

  • N'ayez pas peur de bousculer un peu les traditions! Noël peut très bien se fêter deux jours plus tôt ou plus tard. Qui plus est, la Saint-Sylvestre et le Jour de l'An sont d'autres très bons prétextes pour fêter ensemble et se donner des cadeaux. Pour vos enfants, un jour ou l'autre est un détail de moindre importance. La clé demeure ici de lui offrir votre présence et celle de toute sa famille élargie. D'ailleurs, celle-ci demeure en général très compréhensive et saura s'adapter à votre situation.

Ne pas avoir peur du changement reste la meilleure porte de sortie pour les parents en conflit qui demeurent intransigeants sur les jours de garde.


Gardez également toujours en tête qu'une séparation ne veut pas nécessairement dire que vous devez oublier Noël avec votre ex et vos enfants. La première année, cela sera peut-être difficile, mais avec le temps, les tensions s'estompent et on peut très bien arriver à s'asseoir à table tous ensemble pour profiter du temps des fêtes.

Un Noël à la fois

Le premier Noël après une séparation est loin d'être une chose évidente, tant pour les parents que pour les enfants. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte et ce temps de l'année est un moment très chargé pour la plupart d'entre nous.

Conseil

Pour bien s'en sortir, trois éléments sont fondamentaux :

  • une bonne communication
  • une bonne organisation
  • une bonne entente avec l'ex

Le dernier point est probablement le plus difficile, surtout lorsque la séparation est récente. C'est pourquoi il faut prendre un Noël à la fois. Rapidement, vous trouverez les ajustements nécessaires pour arranger tout le monde, sans que le plaisir de la fête ne se perde.

Blaise Guillotte, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi