Maternité : préparer votre retour au travail

La majorité des mères trouvent que le temps a passé trop vite quand vient le moment de recommencer à travailler... Au stress de la séparation d'avec bébé s'ajoute celui de la logistique d'organisation quotidienne à proprement parler. Vous vous en doutez surement, mais être une maman ET une employée à temps plein requiert une certaine discipline, une bonne organisation et pas mal de créativité. Pour une transition sans heurts, il convient de se préparer à l'avance. Quelques trucs...

Qui va garder bébé?

Il s'agit bien sûr de la première chose à régler. Tant pour le bien-être de bébé que le vôtre, il est primordial de planifier ce point bien à l'avance. De plus, si vous tenez absolument à ce que votre enfant fréquente un CPE, il faut s'y prendre très tôt. Il est même recommandé de vous inscrire sur les listes d'attentes avant la naissance du bébé, c'est tout dire... Les autres options de garde ne nécessitent pas une planification si précoce, mais vous ne devriez pas pour autant vous y prendre à la dernière minute.

Les options de garde pour votre enfant

Il est possible d'envisager un service de garde subventionné en milieu familial, une garderie privée, une gardienne à votre domicile, ou, plus traditionnellement, de compter sur la bonne volonté de grand-maman (ou d'un autre proche)...

Dans tous ces cas, vous devez vous assurer que bébé sera parfaitement en sécurité, entre de bonnes mains, dans un environnement sain, stimulant et agréable.

Il vous sera beaucoup plus facile de « faire le pas » si vous avez une confiance totale en la personne qui s'occupera de votre petit ange. N'hésitez pas à poser des questions, à demander des références, et, surtout, faites confiance à votre instinct!

Comment préparer bébé?

Pour bébé aussi, le changement sera drastique... Depuis sa naissance, il est à vos côtés tout le temps, tous les jours. De plus, même s'il vous semble difficile de quitter votre enfant plusieurs heures par jour, vous en connaissez la raison et savez qu'il n'y a pas d'autre solution possible.

Votre enfant, lui, ne comprend pas... Il voit sa vie et sa routine changer complètement du jour au lendemain. Il ne sert à rien de vous culpabiliser pour cela, car votre enfant s'habituera à son nouvel environnement après un temps, mais sachez que vous pouvez l'aider à vivre cette transition plus facilement.

Une routine de sommeil

D'abord, quelques semaines avant le grand jour, vous devriez envisager de changer progressivement sa routine de sommeil pour qu'elle soit cohérente avec vos horaires de travail. Bébé fait la fiesta jusqu'à une heure du matin et se réveille à 8 ou 9 heures?

C'est peut-être un horaire très agréable pour vous, mais pensez que d'ici quelque temps, vous devrez ÊTRE au bureau à 8 h. Tâchez tous deux de vous habituer petit à petit à votre nouvel horaire, ça sera plus facile!

De l'allaitement au biberon

Si vous allaitez encore votre enfant, il faut absolument adapter la situation à votre nouvelle vie. Certaines mamans décideront de sevrer leur enfant et passer au biberon avant leur retour au travail. Cette option est parfaitement envisageable, mais sachez qu'il vaut mieux prévoir le coup quelques semaines à l'avance afin de favoriser un sevrage progressif qui ne déstabilisera pas votre bébé. Il est aussi possible de préférer un sevrage partiel.

Dans ce cas, il faudra vous arranger pour ne conserver que trois tétées par jour, par exemple (au réveil, au retour du travail et avant de coucher bébé). Ici encore, prenez-y vous un peu à l'avance afin de permettre à votre enfant de s'habituer à sa nouvelle routine.

Dépendamment de son âge, vous pouvez remplacer les tétées manquées par des biberons de lait maternel (que vous aurez tiré au préalable) ou commercial, ou par des repas solides.

L'habituer à la nouveauté

Enfin, n'oubliez pas de l'habituer petit à petit à la personne qui prendra soin de lui en le laissant avec elle pour de courtes périodes, pendant les 2-3 semaines précédant votre retour au travail. Ainsi, même si la situation globale est nouvelle pour bébé, il se sentira tout de même en terrain « connu ».

Envisager des options différentes

Après avoir gouté à la maternité, certaines mamans ne peuvent se résoudre à laisser leur petit entre des mains étrangères et préfèrent trouver une autre solution. Dépendamment de votre situation professionnelle et de vos contacts avec vos supérieurs, plusieurs options sont envisageables, par exemple :

  • Favoriser un retour progressif au bureau, en recommençant à temps partiel et augmentant le nombre d'heures au fur et à mesure des semaines.
  • Demander à faire du télétravail (à temps partiel ou complet).
  • Adapter vos horaires avec ceux de votre conjoint pour que l'un de vous soit toujours présent avec bébé.
  • Vous réorienter en tâchant de devenir travailleur autonome : cela peut prendre quelque temps avant d'avoir un salaire acceptable, mais dépendamment de votre situation professionnelle, vos besoins financiers, vos contacts et votre domaine de travail, cela peut devenir très intéressant à moyen terme... à condition d'être discipliné! Toutefois, envisager de travailler à la maison et garder bébé avec vous est une solution épuisante et peut-être pas satisfaisante ni pour vous, ni pour bébé. C'est un pensez-y-bien!
  • Rester maman à la maison, au moins pour quelques années... Il faut bien sûr y penser longuement et en parler avec votre conjoint, mais cette solution vous conviendrait peut-être.

Et les émotions?

Il est parfaitement normal de passer par toute une palette d'émotions, pas toujours positive, lorsque vient le moment de retourner au travail. La plupart des mamans affirment d'ailleurs que la douleur liée à la séparation est bien plus pénible que celle de l'accouchement...

Surtout, ne culpabilisez pas, vous devez travailler pour subvenir aux besoins de cet enfant que vous aimez tant. Les premières semaines seront difficiles, c'est certain, tant pour vous que pour bébé, mais après quelque temps, vous serez tous deux habitués à votre nouvelle routine et très à l'aise.

Votre enfant découvrira de nouvelles joies, des amis, et débutera son apprentissage social. Quant à vous, il vous sera (enfin!) possible de recommencer à avoir avec vos collègues et amis des conversations qui ne tournent pas autour des petits bobos de bébé... C'est important de redevenir une « femme », pensez-y...

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi