La garde partagée : la vie rêvée?

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

La séparation n'est jamais simple, surtout lorsque nous avons des enfants. Même si nous savons que cette décision est pour le mieux, nous devons faire face à une multitude d'adaptations qui viennent chambouler notre petite vie, qui semblait stable malgré tout. L'une d'entre elles : apprendre à vivre la garde partagée de ses enfants. Malgré les inconvénients de cette nouvelle vie, je vous assure que celle-ci peut être celle dont vous rêviez.

Dehors la culpabilité!

J'ai beaucoup discuté avec des mamans qui vivaient la garde partagée. Bien que cela puisse être difficile de vivre sans ses enfants pendant quelques jours, toutes me chuchotaient à l'oreille que malgré tout, cette pause leur faisait un grand bien! Pourquoi le dire tout bas? Parce que nous sommes comme ça, nous les femmes; nous accouchons d'une culpabilité à toute épreuve en même temps que de notre poupon.

Les femmes séparées ont tendance à se sentir coupables de profiter de leur nouvelle vie. Pourtant, il n'y a rien de mieux qu'une maman revigorée pour reprendre la vie familiale! Alors, à toutes ces mamans, je dis : profitez de ce temps pour vous sans culpabilité, car ce sont des moments que vous méritez. La vie familiale est très exigeante pour un parent solo. Bien qu'il soit souvent bien entouré, le train-train quotidien lui appartient et il doit consacrer toutes ses ressources à ses petits trésors. Préparer les repas, superviser les devoirs, donner les bains, planifier les activités, les emmener à la garderie ou à l'école, à des rendez-vous, etc., et ce, en solo! OUF!

Apprendre à avoir du temps!

C'est drôle à dire, mais les premiers temps, il est possible que vous trouviez que vous avez un surplus de temps lorsque vous n'avez pas les enfants. La vie familiale nous apporte de beaux moments, mais elle remplit notre agenda au quart de tour.  Du jour au lendemain, vous avez enfin le temps de finir le livre qui traîne depuis des mois sur votre table de chevet et de regarder la saison 7 de Dexter. Et c'est tant mieux! Rien de mieux que de mettre son cerveau au neutre pour recharger ses batteries.

Profitez de ce temps « superflu » pour faire ce dont vous avez vraiment envie. Que vouliez-vous faire depuis longtemps, mais que vous retardiez, faute de temps, justement? Faire du spinning? Classer vos photos? Tricoter des bas? Peu importe, vous pouvez désormais le faire. Car il faut faire attention. Bien des mamans se morfondent en l'absence de leurs petits amours lors de ces moments « en trop ». C'est correct de s'ennuyer, mais la vie continue et vous n'êtes qu'à quelques dodos de les revoir.

Réapprivoiser sa vie de femme

La vie familiale nous apporte bien du bonheur, mais aussi du linge mou et des couettes un peu croches. C'est parfait pour la maman occupée, mais il ne faut pas perdre de vue que vous êtes des femmes d'abord et avant tout. Profitez de vos moments solos pour prendre soin de vous. Il est si bon de se sentir belle! Sortez avec des copines et prenez le temps que vous voulez pour vous préparer. Offrez-vous un long bain avec un verre à la main, une manucure, un soin des pieds, etc. Rien de mieux qu'un beau vernis pour accompagner les vieux jeans que vous aurez à porter la semaine suivante.

Blague à part, n'oubliez pas que ces journées vous appartiennent. C'est aussi le moment de faire de nouvelles rencontres si vous vous sentez à l'aise de le faire. Ne précipitez rien, car il faut vraiment avoir fait un trait sur votre séparation avant de vous embarquer dans quoi que ce soit. Par contre, rien ne vous empêche de vous amuser un peu.

Retrouver l'équilibre

Être parent nous oblige à nous consacrer corps et âme à la vie de famille. Bien souvent, ce rythme de vie entraîne la diminution de notre patience, de notre tolérance et de notre motivation. Les enfants ont cette capacité de nous pomper toute notre énergie au moindre malentendu. Les journées en solo sont faites pour prendre du recul face à tout ça. Les bas qui traînent ou les disputes aux repas sont perçus d'un angle différent et cette pause permet de faire retomber la poussière et de calmer l'atmosphère.

Vous qui êtes la reine de l'organisation lorsque vous êtes seule avec vos enfants, pourquoi ne pas vous laisser aller un peu pendant que le papa a la garde? Se laisser traîner un peu n'a jamais fait de mal à personne et il y a un certain plaisir adolescent qui refait surface lorsque nous laissons traîner nos vêtements ou la vaisselle du souper. Laisser son assiette sale sur le comptoir pour ne rien manquer de notre série préférée, bien étendue confortablement sur le sofa, ça n'a pas prix! Se permettre de remettre à plus tard les tâches qui sont habituellement obligatoires, ça fait du bien!

Les retrouvailles

Retrouver son ou ses enfants après ces journées en solo est un bonheur à l'état pur! Nous sommes en forme, nous avons fait le plein d'énergie et de plus, nous nous sommes ennuyés! Tout est en place pour de beaux moments en famille. Les enfants ressentent cette énergie renouvelée chaque fois qu'ils retrouvent leur parent, et c'est là la beauté de la garde partagée.

Évidemment, je sais bien que dans le meilleur des mondes, les parents n'auraient pas à vivre cette situation. Mais de nos jours, c'est une réalité qui touche près de la moitié des familles. Si la relation n'a pas été un succès, mieux vaut réussir sa séparation!

Suivez Véronique Larivière sur Facebook!

Vous aimerez aussi

Commentaires