Vos dépenses de Noël en 2013

Malgré les statistiques décevantes au chapitre de la croissance économique et les pertes d’emplois enregistrées au cours des derniers mois, les Canadiens expriment une certaine confiance en l’économie. En effet, les dépenses des ménages augmenteront de 12 %, cette année, pour la période des Fêtes.

Les dépenses

Selon un sondage effectué pour la Banque de Montréal, chaque Canadien d’âge adulte prévoit dépenser 1810 $ en moyenne en 2013, comparativement à 1610 $ l’an dernier et 1397 $ en 2011. En deux ans, les dépenses des Canadiens pour cette période de réjouissances auront donc augmenté de 30 %.

Le Canadien moyen dépensera 678 $ pour l’achat de cadeaux, c’est 4 $ seulement de plus que l’an dernier. En contrepartie, il consacrera 689 $ aux voyages (563 $ en 2012) et 282 $ pour se divertir, comparativement à 267 $ pour la même période voilà 12 mois. Enfin, les autres dépenses gonfleront de 55 $, passant de 106 $ à 161 $. Ce poste budgétaire comprend les repas offerts à la maison et l’achat de nouvelles décorations, entre autres.

Les Québécois, eux, prévoient dépenser 1089 $ d’ici au 31 décembre, soit 433 $ pour les cadeaux, 379 $ pour les voyages, 197 $ pour les divertissements et 80 $ pour les frais connexes.
Ce sont les Ontariens et les résidents des provinces de l’Atlantique qui font gonfler la moyenne canadienne.

On magasine plus tôt

Il semble que les Canadiennes souhaitent éviter la cohue des achats de dernière minute. Selon un sondage réalisé pour la Banque de Montréal, 42 % des femmes et 23 % des hommes ont déjà effectué quelques emplettes. Mais ces messieurs seront plus nombreux à visiter les détaillants en décembre (28 % contre 18 % des femmes).
Du même souffle, 36 % des répondants prévoient se doter d’un budget fixe pour leurs achats en 2013. Toutefois, plus d’un répondant sur deux avoue qu’il résiste difficilement aux achats compulsifs.

Des changements dans les habitudes

Les sondeurs observent toutefois une tendance lourde : l’utilisation des points de récompense augmente de façon significative. Trois répondants sur 10 prévoient utiliser les points, les miles ou les dollars de bonification engrangés au cours de l’année pour régler, en tout ou en partie, leurs achats des Fêtes.
Qui plus est, 14 % des Canadiens utiliseront ces récompenses pour effectuer un voyage au Canada ou à l’étranger. Chez les autres, 11 % ont indiqué qu’ils le feraient s’ils le pouvaient. Toutefois, certains programmes n’offrent pas de vols au cours de cette période plus achalandée.
Les achats en ligne devraient également enregistrer une augmentation cette année.

Que recevrez-vous?

Vous recevrez probablement des cadeaux cette année. Mais que retrouverez-vous sous l’arbre de Noël traditionnel?
Parmi les cadeaux les plus populaires, nous retrouverons vraisemblablement des cafetières à dosette, des celliers à vin et des distributeurs de bière en fut.
Le cocooning est très prisé des Québécois. Nous retrouverons donc certains présents plus traditionnels dont les bouteilles de vin, les livres, les tablettes électroniques et, bien sûr, les coffrets de séries télévisées populaires.

Vous avez sans doute remarqué que les émissions de cuisine sont de plus en plus présentes sur les chaines télé traditionnelles et spécialisées. Là encore, les articles et les accessoires spécialisés sauront plaire tant aux gourmands qu’aux gourmets.
Les cartes-cadeaux demeurent populaires. Même si elles sont moins intéressantes à déballer, elles sont faciles à acheter (sans casse-tête) et donnent la possibilité de se procurer ce qu’on désire vraiment. Rappelez-vous, le Boxing Day était, à l’origine, la journée d’échange de cadeaux que les gens n’aimaient pas!

C’était en 1983

Souvenez-vous! En 1983, les poupées Bout’chou étaient à la mode. Pas moins de 2,5 millions de fillettes en ont reçu une. Étiez-vous du nombre? Les garçons ont dû attendre un an avant l’apparition des Transformers. Mais, au moins, ils avaient leur Cube Rubik.
La console Nintendo NES faisait également son apparition en 1983. Mais elle était fort onéreuse, si bien que la plupart des amateurs ont attendu jusqu’en 1985 pour s’en procurer une. Qui a joué au Pac Man et au Donky Kong sur cette console « préhistorique »?

D’autres ont sûrement reçu des cassettes audio de Michael Jackson, de Rock Voisine ou de la Compagnie Créole. C’était Bon pour le moral. Les baladeurs étaient également très à la mode, même s’ils avaient été lancés à la toute fin de la décennie précédente.
C’est aussi en 1983 qu’Apple lançait son tout premier ordinateur personnel « Lisa » avec écran, clavier, disque dur de 5 Mo, souris et lecteur de diskette 5 ¼ pouces. Le prix : près de 7000 $, avec un simple logiciel de base. La plupart des foyers se sont tournés vers le Commodore 64, qui offrait des jeux, des sons synthétiques et des éléments graphiques.
Chaque Canadien avait dépensé quelque 260 $ pour l’achat de cadeaux, les déplacements, les divertissements et les réceptions en 1983.

Et vous, combien dépenserez-vous cette année?


Henri Michaud, rédacteur Canal Vie
 

Vous aimerez aussi