Vaccination, stérilisation et soins pour le chien

Pour la santé de votre animal de compagnie, il est très important de vous assurer qu’il reçoit tous les soins et vaccins nécessaires, et qu’il subit un examen de santé annuel. Ce petit guide est conçu afin de vous orienter sur les points importants.

L’examen annuel

Dans la nature, les animaux sont programmés pour ne laisser paraître aucun signe de faiblesse, même en cas de blessure ou de maladie,  pour éviter que les prédateurs ne les identifient rapidement comme une proie faible, donc facile. Cela est aussi vrai pour les chiens, même lorsqu’ils sont domestiqués. De plus, il ne faut pas oublier qu’une année de vie « humaine » correspond à environ 5 à 10 ans de vie canine (selon la race et l’âge), et il est donc possible qu’une maladie se développe rapidement sans que l’on en ait conscience. Pour ces raisons, il est important de faire examiner votre chien à intervalles réguliers par un vétérinaire compétent qui saura déceler tout risque potentiel.

Les vaccins

Dans la plupart des régions au Canada, les vaccins ne sont pas obligatoires, mis à part celui contre la rage. Toutefois, il en existe d’autres qui sont fortement recommandés. Voici les vaccins les plus fréquents habituellement proposés par les vétérinaires :

  • La rage : très grave et souvent mortelle, elle peut être transmise à l’homme. Il est impératif de faire vacciner votre animal de compagnie contre cette maladie. Le vaccin est administré tous les 3 ans.
  • Le DHPP : il s’agit du vaccin de base canin qui protège votre animal de quatre maladies, soit la maladie de Carré (distemper canin), l’hépatite infectieuse du chien, la parainfluenza canine (infection virale associée à la toux de chenil) et la parvovirose canine. Ce vaccin doit être renouvelé tous les ans, lors de l’examen annuel chez le vétérinaire.

D’autres vaccins pourraient être recommandés pour votre animal. Les risques sont évalués au cas par cas par le vétérinaire, selon les risques (environnement, mode de vie, etc.). Ces différents vaccins protègent votre animal de plusieurs maladies sérieuses, dont :

  • les vers du cœur;
  • la toux de chenil;
  • la leptospirose;
  • la maladie de Lyme;
  • la coronavirose du chien.

La stérilisation

Il est également fortement encouragé d’envisager une stérilisation définitive pour les chiens des deux sexes :

  • Pour les femelles, la stérilisation consiste en une opération chirurgicale visant à retirer les ovaires, et parfois aussi l’utérus. Les vétérinaires recommandent de pratiquer la chirurgie avant les premières chaleurs, c'est-à-dire aux alentours de 6-8 mois, selon la race.
  • Pour les mâles, l’opération consiste en l’ablation des testicules. Encore une fois, on recommande la chirurgie pendant la puberté de l’animal (6-8 mois).

Les vétérinaires recommandent cette opération afin d’éviter plusieurs problèmes :

  • les grossesses non désirées;
  • les fugues qui surviennent souvent lors de la période des chaleurs (les chiennes s’enfuient pour trouver un mâle reproducteur, et les chiens excités par l’odeur d’une femelle en chaleur ont également tendance à s’échapper);
  • des tumeurs, cancers, kystes et autres maladies du système reproducteur;
  • la maîtrise de la population canine : les refuges sont remplis de chiens abandonnés qui cherchent une famille. De plus, on doit euthanasier chaque année des centaines de chiots qui n’ont pas été voulus et qui ne trouvent pas de famille d’accueil.

Sachez que, si vous choisissez de ne pas faire stériliser votre animal à un jeune âge, par exemple pour faire de l’élevage ou pour une seule portée, il est toujours possible de le faire plus tard. Les risques de complications ainsi que les frais liés à une chirurgie tardive sont toutefois plus importants.

Les autres soins

En plus de ces soins médicaux, votre animal de compagnie requiert des soins d’hygiène. Certains doivent être effectués tous les jours, d’autres à intervalles plus ou moins longs. Vous devrez donc :

  • Brosser ses dents : tous les jours.
  • Laver ses oreilles : 1 fois par semaine.
  • Brosser sa fourrure : plus ou moins fréquemment selon la longueur de ses poils.
  • Le laver avec un shampoing adapté, ou le faire laver chez un toiletteur qualifié. On recommande de laver son chien toutes les 4-6 semaines, plus s’il est très sale, par exemple lorsqu’il a eu la bonne idée de se rouler dans des charognes ou des excréments!
  • Tailler ses griffes : environ une fois par mois. Le cliquetis reconnaissable des pattes du chien lorsqu’il court sur le plancher est un bon rappel. Sachez par contre qu’un chien qui marche et court régulièrement à l’extérieur (plusieurs heures par jour) peut ne pas en avoir besoin puisque ses griffes s’usent naturellement.

En cas de maladie

Évidemment, si vous remarquez un changement dans le comportement habituel de votre chien, cela peut être le signe d’une maladie : fatigue extrême, refus de jouer ou manque de plaisir lors de ses activités préférées, fièvre, toux, vomissements et diarrhées, etc. N’hésitez pas trop longtemps avant de consulter un vétérinaire, car cela pourrait être sérieux!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires